Les Cinq Écus de Bretagne

,jionòÀ¾`x`1_jî

Les Cinq Écus de Bretagne

Quatrième de couverture :

Au début de l’été 1469, au château de Fougères, Guillemette perd subitement son père.
Sa seule famille, désormais, est son grand-père, qui vit à Rennes, mais qui ne la connaît pas et ignore même son existence. Elle décide d’aller le trouver.
L’accueil que lui réserve le vieil homme est étonnant, son attitude étrange, et bientôt des bruits courent dans la ville.

Mon avis :
J’ai redécouvert ce livre suite à mon déménagement – je l’avais lu il y a plus de 15 ans désormais ! Je l’ai donc relu récemment, et je l’aime toujours autant : déjà, c’est une héroïne, et elle est très débrouillarde. Mais surtout, l’histoire se déroule au Moyen-Âge (j’aime beaucoup cette période de l’Histoire), et il s’avère que l’auteur, Évelyne Brisou-Pellen, s’y connaît fort bien, ce qui fait qu’on y croit, à son histoire, et qu’on se plonge dans ce Rennes médiéval qu’elle nous décrit.
Et il faut bien le dire aussi : on veut savoir quel est le mystère qui entoure la famille de Guillemette ! Il y a quelque chose qui cloche, dont on découvre des bribes au fur et à mesure, dont on assemble petit à petit les pièces du puzzle, et ça nous retient jusqu’à la toute fin du livre.
En bref, pour résumer, j’ai apprécié cette lecture et je vous la conseille vivement si vous aimez le Moyen-Âge et les secrets de famille.
A noter qu’il existe une suite : Les Portes de Vannes.

Les Cinq Écus de Bretagne, Évelyne Brisou-Pellen • Le Livre de Poche • 1993 • 224 pages • 5,90€ • Genre : fiction historique • ISBN : 9782012202146

Publicités

Une réflexion sur “Les Cinq Écus de Bretagne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s