Le Clan des Otori, III – La clarté de la lune

Le Clan des Otori, III – La clarté de la lune

Si vous n’avez pas lu les tomes précédents (Le Silence du Rossignol et Les Neiges de l’exil), je vous invite vivement à les lire, sinon vous risquez fort d’être spoilés par le résumé.

Quatrième de couverture :

« Tu conquerras la paix en cinq batailles ; quatre victoires et une défaite. »
Takeo parviendra-t-il à apporter la pays sur les Trois Pays comme l’annonce la prophétie ? Après leur union secrète au temple de Terayama, Takeo et Kaede sont plus résolus que jamais à prendre possession de leur héritage et venger sire Shigeru. Tandis que le jeune homme tente de rallier à sa cause le pirate Fumio Terada, Kaede est victime d’un chantage diabolique… Lorsque enfin la lune se lève sur la dernière et terrible bataille, l’issue est plus que jamais incertaine…

Mon avis :
Ça y est, Takeo et Kaede, enfin mariés, partent pour Maruyama afin que la jeune femme puisse réclamer son héritage, avant de partir à la conquête de Hagi – qui devrait normalement revenir à Takeo mais dont les oncles ont pris possession. Hélas, tout ne peut pas se passer simplement, et le mariage de nos deux héros a provoqué le courroux de certaines personnes hautement placées… Et alors qu’on espérait les deux protagonistes enfin réunis pour toujours, le destin en décide autrement ; de terribles épreuves les attendent à nouveau.
Ce troisième tome est donc composé de cinq batailles ; celles-ci n’apparaissent pas avant un bon moment, et les scènes de batailles, racontées par Takeo qui est au cœur-même des combats, sont assez courtes. Le jeune seigneur explique que c’est parce qu’il en garde un souvenir assez flou… Bon eh bien moi, ça m’arrangeait que ces passages ne soient pas racontés en long, en large et en travers : on sait qu’il va gagner quatre batailles et en perdre une cinquième, alors le plus intéressant était pour moi de savoir quelle stratégie il allait mettre en place, quelles alliances il allait faire – notamment suite à sa défaite – et comment Kaede et ses sœurs allaient s’en sortir.
Fait intéressant, alors que dans les deux premiers tomes, les chapitres ne suivaient que Takeo ou Kaede, un troisième personnage vient s’ajouter : Shizuka. Alors qu’elle avait quitté le jeune couple pour retourner à son village natale ; en tant que lectrice j’allais enfin savoir ce qui allait se passer pour elle. Certes, seuls deux ou trois chapitres lui sont consacrés, mais quelle joie de la voir de retour ! D’ailleurs, la plupart des chapitres sont consacrés à Takeo ; c’est normal, et en même temps j’aurais voulu que Kaede puisse agir plus. Malheureusement pour elle comme pour nous, elle n’a pas pu faire grand chose…

Le roman se clôt par un épilogue qui nous dit surtout que, globalement, tout va à peu près bien pour Takeo et Kaede. De plus, chose confirmé à la fin du roman, on apprend que des échanges sont possibles avec les Barbares (c’est-à-dire ceux qui viennent du continent), ce qui va modifier considérablement l’utilité des talents des gens de la Tribu. On s’interroge aussi sur les rapports avec l’empereur, et on se demande comment Takeo et Kaede vont réussir à instaurer la paix et donner une nouvelle vie aux terres dévastées. Il y a aussi la question des Invisibles : ils sont présents en nombre chez les Barbares et ne se cachent pas ; si des échanges ont bien lieu avec ceux du continent, les Invisibles vont-ils finir par être acceptés ? Il y a plein  de questions comme celles-ci qui restent en suspend, et j’aurais aimé en savoir plus sur la suite (oui, cette saga est addictive), et ça tombe bien car un quatrième tome est sorti : Le Vol du héron.
Il devait s’agir à la base d’une trilogie, mais le succès a été tel que Lian Hearn a écrit une suite, qui se déroule environ 15 ans après les trois premiers tomes. C’est donc avec grand plaisir que je retrouverai très bientôt Takeo et Kaede, ainsi que leurs vieux amis !

Le Clan des Otori, III – La clarté de la lune, Lian Hearn • Titre VO : Tales of the Otori – Brilliance of the Moon • traduction : Philippe Giraudon • Gallimard • 2005 • 448 pages • 8,70€ • Genre : historique, fiction, fantasy • ISBN : 9782070426553

Publicités

2 réflexions sur “Le Clan des Otori, III – La clarté de la lune

  1. Pitiponks dit :

    Je me souviens avoir adoré la trilogie et m’être naturellement tournée vers le 4ème tome quand il est sorti…Mais je me souviens surtout de ma déception à la lecture de ce tome 4! D’après mes souvenirs, le tome 4 venait complètement ruiner l’histoire :’-(

    J'aime

    • malecturotheque dit :

      Les avis sont très mitigés vis-à-vis de ce quatrième tome. Je pense que même si j’ai beaucoup apprécié l’histoire, le personnage de Kaede m’a un peu déçue. Mais aussi et surtout, on suit beaucoup plus de personnages qu’auparavant, et ça, je n’ai aucun mal à imaginer que ça ait pu dérouter certains lecteurs.
      Si tu le relis, je serai ravie d’avoir ton avis, et peut-être ainsi comprendre le désamour qu’il y a autour de ce tome.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s