Harley Quinn, t.1 : Complètement marteau

Harley Quinn, t.1 : Complètement marteau

Quatrième de couverture :

L’ex psychiatre Harleen Quinzel n’est pas le genre de femme à se satisfaire d’une vie convenable et tranquille. Elle fuit la routine comme la peste et cherche par tous les moyens à faire de sa vie une aventure. Sa toute fraîche installation à Coney Island est donc l’occasion rêvée d’en commencer un nouveau chapitre ! Avec son entrée fracassant dans l’équipe locale de roller derby, l’approche de la Saint-Valentin et la découverte d’un contrat mis sur sa tête, la mortelle et pétillante Harley Quinn aura beaucoup à faire.

Mon avis :

Je n’avais jusqu’à présent jamais lu de comics de super-méchants ; même si j’aime les voir affronter mes super-héros favoris, cela ne veut pas dire que j’ai envie de lire des comics dont les méchants seraient les personnages principaux. Alors je ne sais pas trop ce qui m’a poussée à acheter Harley Quinn. En vérité, je crois qu’il n’y a pas de raison particulière : j’étais dans le magasin, et j’ai vu ce comics, trônant parmi les nouveautés. J’en avais entendu parler vite fait sur Internet, je savais qu’il y avait un peu de roller derby dedans (version renegade, où plus de coups sont autorisés, et la piste est inclinée)… Alors voilà, je me suis dit : « Pourquoi pas ? » et j’en ai fait l’acquisition. Ai-je bien fait ? Oui !

On commence par un premier chapitre tout simplement génial au cours duquel plusieurs artistes donnent vie à Harley Quinn, afin que celle-ci puisse « choisir » qui la dessinera tout au long de cette série qui lui est consacrée. Les différents styles de dessin s’enchaînent, ainsi que les aventures de notre méchante héroïne, toutes plus rocambolesques les unes que les autres. Le ton est donné : à l’image d’Harley, sa série sera complètement barrée !
Les chapitres suivant laissent place à une intrigue plus classique, qui parfois perd un peu en rythme, pour mieux le reprendre : la tête de cette bad girl est mise à prix, et elle doit alors faire face à des hordes d’assassins…
Pour mon plus grand plaisir, Poison Ivy est aussi de la partie ! Elle adoucie la folie de son amie, sans pour autant en faire un faible petit agneau. Et puis il y a Big Tony et les autres locataires de l’immeuble de Harley ; on ne voit pas beaucoup ces différents personnages – excepté Tony – mais ils sont bien sympathiques et collent parfaitement à l’univers. De plus, j’ai trouvé qu’ils mettaient bien en avant l’héroïne, en lui donnant un aspect plus sympathique, avec ce côté prêt à défendre la justice – peu importe les moyens. Parce que, pour être honnête, Harley Quinn n’était pour moi que la copine du Joker, complètement folle et puis c’est tout. Eh bien non ! Et c’est ça qui fait qu’on s’attache à elle : elle aime les animaux, elle n’aime pas qu’on s’en prenne à ses amis, etc. Elle est humaine. Folle à lier, oui, mais humaine.
Un petit plus à l’histoire avec le chapitre qui nous fait découvrir l’enfance de Harleen, ses études, et comment elle est devenue qui elle est aujourd’hui. C’est vraiment très appréciable !
Quant aux dessins, j’ai adoré ! Chad Hardin a fait du très beau travail ; les planches sont vives, colorées, j’ai trouvé l’ensemble bien découpé et dynamique. En bref, tout ce que j’aime dans un comics !

Que vous aimiez ou non Batman, le Joker et autres, que vous les connaissiez ou non, qu’importe ! Ce premier tome de Harley Quinn est vraiment bien, et je pense qu’il peut convenir à quiconque a envie de lire quelque chose de dingue, de complètement marteau !
Pour conclure cette chronique, et pour vous dire à quel point j’ai aimé, sachez que vous pouvez comptez sur moi pour acheter la suite.

Harley Quinn, t.1 : Complètement marteau, Amanda Conner et Jimmy Palmiotti (scénario), Chad Hardin (dessin) • Titre VO : ? • traduction : ? • Urban Comics • 2015 • 232 pages • 19€ • Genre : super-méchante • ISBN : 9782365777681

Publicités

12 réflexions sur “Harley Quinn, t.1 : Complètement marteau

  1. Lullaby dit :

    Va falloir que je me le procure, celui-là ! 🙂 Est-ce que le tome 1 peut se lire tout seul ? Parce que je dois avouer que c’est surtout la partie roller-derby qui me plaît ^^ En tout cas, ta critique donne envie de plonger dedans ! Merci ! 🙂

    J'aime

    • malecturotheque dit :

      Même si on attend la suite à la fin du tome 1, je pense en effet qu’il peut se lire seul.
      Il y a du roller derby, et c’est super cool, cela-dit il est assez peu présent à mon goût pour ne l’acheter que pour ça ;(
      Si tu hésites trop, tu peux feuilleter un peu en magasin, ou peut-être l’emprunter en bibliothèque ?

      J'aime

      • Lullaby dit :

        Ok, je pense faire ça alors – feuilleter en magasin ou l’emprunter à la bibli si la BD est achetée. merci pour le détail ! 🙂 (j’avoue que c’est surtout le derby qui m’attirait, et comme Batman et son univers est l »un des rares trucs de « super héros » qui me botte.. ^^)

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s