Bilan de mes lectures – Août 2015

Bilan du mois d’août

Ce mois-ci, cinq BD et comics lus, dont une bande dessinée en deux tomes ; à cela s’ajoutent sept romans, ce qui fait un total de 2499 pages lues, sans compter celles du roman que j’ai commencé il y a peu : Les quinze premières vies d’Harry August, de Claire North. Sur la photo ci-dessus, vous ne verrez pas tous les livres lus, pour la simple et bonne raison que j’en ai emprunté pas mal à ma sœur.
Mais ce mois-ci a été essentiellement marqué par la publication d’une interview, celle de Jessica Abel, l’auteure de Trish Trash : rollergirl sur Mars. C’était une toute première pour moi ; j’ai passé un très bon moment en compagnie de Jessica, et j’espère que vous avez désormais envie d’en découvrir plus sur son travail !

J’essaie de classer les livres chroniqués ce mois-ci dans un ordre de préférence, du meilleur au moins bon, selon moi.

La Petite Communiste qui ne souriait jamais, Lola Lafon : coup de cœur ; un récit poignant sur la vie de la très douée Nadia Comaneci, qui marquera le premier 10/10 en gymnastique aux JO de Montréal, en 1976.
Le Projet Bleiberg, David S. Khara:  un thriller sur fond d’expériences et d’espionnage, mêlant parfaitement l’Histoire et le récit de fiction.
Eclosia, ou l’Ecosse des légendes, Nathalie Bagadey : une sympathique romance qui nous fait (re)découvrir l’Ecosse et ses légendes.
Blue, Joël Houssin : un futur post-apocalyptique dans lequel Paris est cerclé d’un mur immense. Les clans qui y vivent aimeraient bien le franchir, malgré les dangers. Mais qu’y a-t-il derrière cette barrière infranchissable ?
• The Four Roses, Baru et Jano : une superbe bande dessinée ! Deux frères découvrent dans le grenier des lettres de leur grand-mère ; les voilà en route pour les Etats-Unis…
Harley Quinn, t.1 : Complètement marteau, Amanda Conner et Jimmy Palmiotti (scénario),
Chad Hardin (dessin) : suivez les aventures déjantées de l’ex-psychiatre ! Le premier chapitre est vraiment très fun.
Mortal Derby X, Michael Roch : premier pulp que je lis. Du roller derby version post-apo, à savoir plus dangereux, une joueuse qui veut se venger, et vous obtenez une super histoire, malgré un démarrage difficile.
La mémoire de l’eau, Becky Albertalli :
• Awkward Hades, Marion Bricaud : redécouvrez la mythologie grecque grâce à cette BD très drôle ! J’espère qu’il y aura une suite…
• Va où le vent te mène, Cécile Puissant : je ne savais pas du tout à quoi m’attendre ; je n’ai pas accroché aux personnages, en revanche je n’arrivais plus à me détacher du récit !
Futures End
, Brian Azzarello, Keith Giffen, Dan Jurgens et Jeff Lemire : quatre scénaristes, et encore plus de dessinateurs, ça fait beaucoup ! Résultat : une histoire qui part un peu trop dans tous les sens.
Garçon ou fille, Terence Blacker : la lecture est assez sympa, mais ce n’est pas parce que c’est un livre jeunesse qu’il ne faut pas aller au bout de ses pensées… Ma déception du mois d’août.

Un très bon mois d’août, exceptés Futures End et Garçon ou fille. Si le premier a la chance, je l’espère, de se rattraper avec le deuxième tome, ce n’est pas le cas du roman de Terence Blacker.
Et vous, y a-t-il des  livres qui vous tentent parmi ceux-là ? Quels sont vos coup(s) de cœur et déception(s) ce mois-ci ?

Publicités

4 réflexions sur “Bilan de mes lectures – Août 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s