Geek Girl, t.1

Geek Girl, t.1

J’ai lu Geek Girl en lecture commune avec Kary Bouquinneuse ; une toute première pour nous deux ! C’était une chouette expérience, je recommencerai donc les lectures communes.

Quatrième de couverture :

Je m’appelle Harriet Manners et je déteste la mode.

Sincèrement. Je préfère savoir que lors d’un éternuement, tous les organes s’arrêtent, le coeur y compris, qu’une cuillerée à café d’étoile à neutrons pèse des milliards de tonnes, ou que le merle bleu ne voit pas la couleur bleue. C’est sûrement pour ça que je n’ai pas beaucoup d’amis et qu’un « fan » a écrit GEEK au marqueur rouge sur mon sac.

Alors que feriez-vous à ma place si une agence de mannequin vous repérait ? Et vous proposait de passer de geek à… chic ?

Mon avis :
Un roman très prometteur, mais finalement assez décevant.
L’histoire commençait bien, puisqu’il s’agit d’une jeune geek de 15 ans qui va se retrouver du jour au lendemain icône de la mode. Malheureusement, le côté geek n’est pas vraiment exploité : Harriet, notre héroïne, a plus de culture générale que ses camarades de classe et son entourage, et elle met des pulls avec Winnie et autres personnages fictifs dessus. Bon, elle est curieuse et porte des vêtements de ses héros préférés. Cela fait-il d’Harriet une geek ? Non.
S’il n’y avait que cela, ce ne serait pas très gênant. Mais ce qui l’a vraiment dérangée, ce sont les protagonistes du livre : Wilbur est une caricature suprême de la folle travaillant dans le milieu de la mode. Le père d’Harriet semble avoir l’âge d’un adolescent qui aurait oublié de grandir ; sa belle-mère est tout le contraire, mais son personnage n’est pas aussi problématique que les autres. Et surtout, il y a Toby. Toby, une connaissance de notre héroïne, qui va en classe avec elle. Et qui la suit partout. Absolument partout ! C’est un stalker, il la harcèle ; il reste dans un buisson près de 4h, sous la fenêtre de chambre d’Harriet pour l’espionner, et ce régulièrement semble-t-il. Mais ça ne gêne personne. Toby marque les moindres faits et gestes de la jeune fille dans les moindres détails, mais ce n’est pas grave. Il la suit dix pas derrière elle dès que possible, mais cela ne pose pas le moindre problème. À la fin du roman, notre mannequin en herbe va le chercher pour qu’il l’aide… à rien. Il est juste inutile. Et flippant. Où sont ses parents, et surtout, pourquoi Harriet ou Mr. et Mrs. Manners n’appellent pas la police ? Car, oui, tout le monde est au courant qu’il lui suit partout, qu’il a son coin d’espionnage…

Que l’histoire soit prévisible, je m’y attendais, mais pas à ce point. Que les personnages soient aussi caricaturaux, voire flippants, ça a été pour moi une grosse (mauvaise) surprise.
Malgré quelques passages sympathiques et une plume agréable, l’ensemble ne s’avère au final pas très plaisant.

Geek Girl, t.1, Holly Smale • Titre VO : Geek Girl •  traduction : Valérie Le Plouhinec • Nathan • 2014 • 416 pages • 16,90€ • Genre : jeunesse, mode • ISBN : 9782092548721

Publicités

11 réflexions sur “Geek Girl, t.1

  1. Lullaby dit :

    Bien d’accord avec toi : je m’étais lancée avec enthousiasme dans cet ouvrage et j’ai vite été déçue (d’ailleurs, j’ai fini par sauter des pages et lire en diagonale, c’est dire…)
    Le pitch était bien alléchant, mais bien vite, des problèmes m’ont sauté aux yeux.
    D’une, Harriet n’est pas geek – dans les cours d’école, on la traiterait plutôt d’intello. Mais je pense qu’il y a une méconnaissance du terme « geek » car moi-même (pourtant geekette pur jus), des gens n’ont pas compris que je puisse être geek sans être une vraie gameuse >_<
    Donc je me suis "passons et continuons à lire"
    Oui mais Wilbur… caricature ambulante qui ne fait même pas rire… le style simpliste… le stalker inquiétant et bourré de clichés (encore heureux que tous les geeks ne sont pas comme ça !) ont fini par me faire décrocher. Sans parler de l'intrigue convenue.
    Bref, apparemment il y a d'autres tomes derrière, ben je me garderai de les lire.
    Dommage !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s