Mad Love

Mad Love

Quatrième de couverture :

Difficile de rester une jeune femme indépendante et sûre d’elle-même quand on tombe folle amoureuse du plus brillant des déments de Gotham. C’est ce qu’apprend à ses dépens l’ambitieuse psychiatre Harleen Quinzel le jour où sa route croise celle du Joker, le pire ennemi de Batman. Dès lors, son destin est à tout jamais lié à son « Poussin » qui, lui, n’a d’yeux que pour son grand œuvre : la mort spectaculaire du Chevalier Noir !

Mon avis :
Ce comic book contient l’histoire complète Mad Love, qui fait 64 pages. A cela s’ajoute les planches en crayonné, ainsi que le guide couleurs, l’habituelle galerie de couvertures, et deux autres courts récits : l’un centré sur Batgirl, et l’autre sur un affrontement entre Batman et Poison Ivy.
Pour le récit principal, nous sommes en présence d’une histoire d’amour complètement déjantée, et trop courte – à mon goût.

D’après Batman, le Joker est de plus en plus insaisissable, et ce depuis qu’il a une partenaire : Harley Quinn. Cette dernière est totalement éprise du Joker, et ferait tout pour lui ! Malheureusement, ce dernier ne s’en rend pas du tout compte, ou alors s’en fiche totalement. Harley ne comprend pas pourquoi il ne se jette pas dans ses bras, jusqu’à ce que la vérité se fasse : tout est de la faute du Chevalier Noir ! Elle va donc tenter d’y remédier.
Bon, concrètement, l’histoire n’est pas très palpitante, puisqu’elle est courte, mais l’ensemble est très drôle et dynamique. A cela s’ajoute des dessins dans un style cartoon ; bien que j’étais quelque peu réfractaire au début, le travail de Bruce Timm s’avère très efficace, et j’en redemande !
Au-delà d’une amoureuse éconduite qui tente de tout faire pour l’homme de sa vie, au-delà des situations comiques, des gags qui s’enchaînent, se dessine peu à peu un récit quelque peu tragique : si Harley Quinn a toujours tout fait pour démontrer au Joker son amour, cela n’est pas réciproque. Je ne vous en dirai pas plus concernant Mad Love, car ce serait trop en dire. Sachez simplement que cette histoire m’a beaucoup touchée, et j’ai de plus en plus de sympathie pour Harley.

Pour ce qui est des deux autres comics, Petit Papa Noël avec Batgirl, et La croisière s’embrase avec Batman et Poison Ivy, c’est court : une quinzaine de page pour Batgirl, et six pages pour la confrontation entre la chauve-souris et l’amoureuse des plantes !
J’ai beaucoup aimé Petit Papa Noël, que j’ai trouvé très drôle, notamment grâce au duo Bullock et Montoya : de bonnes répliques et de bonnes scènes d’action, toujours dans un style cartoon, c’était top !
En revanche, La croisière s’embrase m’a bien moins convaincue : avec six pages, difficile de faire autre chose qu’un récit expéditif. Alors voilà, une phrase expéditive pour vous en parler, c’est fait.

La lecture de Mad Love est rapide, on passe un bon moment, les dessins sont vraiment sympa, mais voilà : c’est trop court.
Avoir les crayonnés et le guide couleurs est très intéressant ; c’est clairement un plus, mais je ne pense pas que cela ne satisfera pas tout le monde.

Mad Love, Paul Dini (scénario) et Bruce W. Timm (scénario et dessin) • Urban Comics • 2015 • 168 pages • 15,00€ • Genre : comics, super-vilains, romance • EAN : 9782365778084

Publicités

9 réflexions sur “Mad Love

    • malecturotheque dit :

      Si tu as une préférence pour Batman, « La Cour des Hiboux » est vachement bien 🙂 J’aime aussi beaucoup « Harley Quinn : Complètement marteau », qui est plus déjanté mais conserve quand même le côté sombre de l’univers Batman. Si tu veux quelque chose de plus léger, découvrir beaucoup de protagonistes, il y a « Little Gotham » qui est dans un style chibi, et entièrement en aquarelle 🙂
      Si tu aimes, je te conseille de continuer avec « Batwoman » : la mise en page est assez originale, et on a une héroïne avec ses forces et ses faiblesses.
      Après il y a « Shazam »qui est un one-shot et revient sur les origines de ce super-héros, mais c’est vraiment pouvoirs, bonne morale…
      Un autre encore que j’ai beaucoup aimé, c’est « Watchmen ». Je ne sais pas si tu as vu le film ? Si oui, tu devrais aimer malgré les graphismes old school ^^

      J'aime

  1. Charmant-Petit-Monstre dit :

    Rooo ça pourrait me plaire ça, j’aime énormément Harley Quinn qui reste une des plus belles créations de la série animée Batman des 90’s. Elle me touche aussi beaucoup pour comme tu l’évoques son amour pour le Joker qui n’est malheureusement pas reconnu. Elle me fait toujours beaucoup rire, je pense notamment à l’épisode pour le faux enterrement de Batman, où elle joue du Kazoo. XD

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s