Le Jour où la Boîte s’est ouverte

Le Jour où la Boîte s’est ouverte

Résumé de l’éditeur :

Lorsque l’arme numérique connue sous le nom de « Boîte de Pandore » refait surface après avoir disparu pendant trois ans, chaque seconde devient capitale. Dans une course-poursuite haletante, des alliances se forment, des secrets ressurgissent, des masques tombent… Mais faut-il pour autant empêcher son cœur de battre ? Car après tout, aujourd’hui pourrait bien devenir… « Le jour où la boîte s’est ouverte ».

Mon avis :
Avec cent pages, nous avons affaire ici à un récit vraiment court. Je l’ai donc lu dans le train, sur ma liseuse, car je ne voulais pas m’encombrer d’énormes pavés.
Le résumé est très prometteur, et je dois dire que cette courte histoire m’a tenue en haleine : je voulais à tout prix savoir comment tout cela allait se terminer ! L’écriture est agréable, et il en va de même pour le récit.
Toutefois, je vais vous parler des « mais… » : les deux personnages principaux, Peter et Anaïs, se rencontrent dans le train. Le premier est un homme qui part en vacances à Londres, très observateur, et la seconde est une femme très belle mais assez froide, qui va à la capitale anglaise pour le travail. Des liens vont alors se créer entre ces deux protagonistes, ce qui est une bonne chose. Malheureusement, tout cela va évoluer trop vite et de façon presque caricaturale.
Alors oui, avec cent pages, Le Jour où la Boîte s’est ouverte tient plus de la nouvelle que du roman, et les nouvelles obligent l’auteur à aller droit au but. Mais je pense que j’aurais préféré terminer le livre sur des rapports moins définis, cela n’aurait pas empêcher la fin de se dérouler comme c’est déjà le cas dans le bouquin.
Dans l’ensemble, j’ai trouvé que les relations entre les différents protagonistes et avec certains organismes évoluaient trop rapidement, et j’aurais apprécié un récit plus développé, et donc un peu plus long. Nous aurions évité quelques raccourcis.
Le prologue m’a laissée de marbre.
Cela dit, car il y a aussi des bons points, j’ai beaucoup aimé le rythme, l’action s’enchaînait très bien, et à aucun moment je ne me suis retrouvée en train de lire une grosse baston pour ensuite retomber dans un calme des plus plats : non, pour le coup, Quentin P. Lemarié a très bien réussi à gérer le rythme de son histoire. Il y a du suspens, je n’ai cessé de me demander ce que tel ou tel personnage allait faire suite à un événement ou un autre…

Si Le Jour où la Boîte s’est ouverte aurait mérité plus de développement, l’histoire n’en reste pas moins agréable à lire pour quiconque cherche une lecture pour un trajet, mêlant suspens, espionnage, et menace scientifique.

Merci à Quentin P. Lemarié pour m’avoir offert son roman,
j’ai passé un bon moment à le lire.

Le Jour où la Boîte s’est ouverte, Quentin P. Lemarié • Edilivre • 2015 • 100 pages • 10,00€ (papier), 6,00€ (ebook) • Genre : policier, suspens • ISBN : 9782332927170

Publicités

6 réflexions sur “Le Jour où la Boîte s’est ouverte

  1. vinushka64 dit :

    Il a l’air pas mal. Après c’est vrai que les récits courts me font toujours peur (et les pavés aussi des fois, pas chiante la fille !). J’aime bien quand les personnages sont développés et la nouvelle ne s’y prête pas vraiment. Mais le résumé et ta chronique m’intriguent, il a l’air pas mal ce petit livre !

    Aimé par 1 personne

  2. NovaBaby dit :

    C’est dommage, surtout en format numérique où la notion de coût d’impression, etc. n’est pas présente de ne pas prendre le temps de développer plus longuement. De base, je ne suis pas très fan des nouvelles, justement à cause du format. Mais il y a visiblement du potentiel, donc je me laisserai peut-être tenter…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s