Elles sont parties pour le nord

Elles sont parties pour le nord

Quatrième de couverture :

1917. Wilma, onze ans, se réveille par un matin d’hiver glacial dans la cabane qu’elle habite avec son père, trappeur dans le Grand Nord canadien. De retour d’une expédition en ville, il lui rapporte un cadeau : un livre finement illustré, Le Merveilleux Voyage de Nils Holgersson à travers la Suède. C’est là, dans ces pages, qu’elle rencontre Akka, l’oie sauvage. Cette lecture va bouleverser à jamais la vie simple et rude de la jeune fi lle, qui se lance dans un combat héroïque pour la sauvegarde du plus grand oiseau migrateur d’Amérique du Nord.
Un premier roman intense et inspirant qui tisse les destins croisés d’une jeune femme passionnée et d’un oiseau mythique. Un récit envoûtant, promesse d’évasion, où la poésie de la nature rencontre la magie de l’écriture.

Mon avis :
Elles sont parties pour le nord raconte le combat d’une vie. Ce combat, c’est celui pour la survie d’une espère animale : la grue blanche d’Amérique.
Nous allons suivre cette lutte au travers de Wilma : d’abord petite fille, qui découvre cet oiseau majestueux dans un livre, puis adolescente, et finalement femme. Wilma va se prendre d’affection pour la grue, et tout ce qu’elle fait dans ce roman pour sauver les oiseaux est très beau. C’est une héroïne solitaire, proche de la nature, courageuse, et dans ce monde où la femme peine à trouver sa place, elle ne va pas se laisser faire, elle va tout mettre en œuvre pour parvenir à ses fins. Pour tout dire, je n’ai pas vraiment apprécié Wilma petite, car elle était trop spirituelle à mon goût, voyant des signes absolument partout ! C’est comme si je disais que mon chat a mangé plus tôt ce matin, donc j’aurais une bonne nouvelle aujourd’hui… Heureusement, cet aspect de se personnalité s’efface au fil des pages, au fil des ans ; Wilma devient dès lors un personnage très fort, très intéressant.
Et puis il y a aussi son père, John, qui est trappeur. Même s’ils se parlent peu, Wilma et lui sont très proches, et quand elle le quitte, ils s’envoient régulièrement des lettres. Ce que j’ai trouvé dommage, c’est justement qu’on n’ait pas plus d’échanges entre eux, qu’on ne sache pas le contenu des lettres par exemple : le récit est raconté à la troisième personnes et il y a vraiment très peu d’interactions, de dialogues, entre les différents protagonistes. J’ai donc eu beaucoup de difficultés à me sentir proche des personnages, j’étais vraiment très en retrait, alors que je ne demandais qu’à plonger dedans !
Découpé en quatre partie, correspondant à divers moments de la vie de l’héroïne, le roman n’en reste pas moins prenant, car on veut savoir ce que Wilma va mettre en place pour sauver les grues, comment elle va évoluer, etc.

Elles sont parties pour le nord est un bon premier roman, malheureusement, je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages. Cela dit, si vous voulez un livre bien écrit, qui se lit vite, ou que le sujet vous intéresse, vous y trouverez votre compte.

Elles sont parties pour le nord, Patrick Lecomte • Préludes • 2016 • 288 pages • 14,30€ • Genre : contemporain • EAN : 9782253107781

Un grand merci aux éditions Préludes pour m’avoir fait confiance.
Elles sont parties pour le nord sort le 9 mars prochain.

Publicités

14 réflexions sur “Elles sont parties pour le nord

  1. lilithbliss dit :

    La première de couverture me fait de l’œil. C’est sans doute tout ce blanc qui a de l’effet sur moi. J’adore la neige, ça doit être pour cela 🙂
    Merci pour cette découverte, je me laisserais bien tenter car le sujet a l’air très intéressant. Et ça me rappelle un film que je regardais quand j’étais petite, avec une jeune fille qui se dévouait pour aider des oies sauvages.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s