Undertaker, t.1 : Le mangeur d’or

Undertaker, t.1 : Le mangeur d’or

Mon résumé :

Jonas Crow est croque-mort.
Joe Cusco, un ancien mineur devenu millionnaire le fait venir, et lui annonce qu’il va mourrir, il faudra donc s’occuper de son corps. Mais Cusco ne veut pas être enterré n’importe où : son corps doit reposer à 50 miles de la ville, là où il a trouvé son premier filon. Seulement, les choses ne vont pas être si simples, et Jonas va se retrouver avec la ville sur le dos !

Mon avis :
Dans cette bande dessinée, nous plongeons en plein Far West pour suivre Jonas Crow. Ce croque-mort est un homme assez cynique, et la première planche nous le présente à merveille, que ce soit le personnage en lui-même, ou son métier, mal vu. Plus je tournais les pages, plus je m’attachais à Jonas et le trouvais parfois drôle (surtout quand il cite sa « Bible »), mais je le trouvais aussi plus mystérieux.
Mais Jonas n’est pas le seul individu à nous intéresser pour cette chronique : si je n’ai ni aimé, ni détesté Miss Prairie, j’ai toutefois été intriguée par la jeune femme, et je pense qu’elle pourra me surprendre par la suite ; si je ne sais pas trop quoi penser de Lin, je l’apprécie tout de même, alors que le shérif ne m’inspire guère ! Les protagonistes de Undertaker semblent pour la plupart cacher un passé que l’on ignore, et cela rajoute du piment au récit : nous en savons assez pour nous y intéresser, pour plonger dans le récit, et en même temps, nous en savons suffisamment peu pour avoir envie d’en apprendre plus. S’il n’est pas toujours évident de trouver cet équilibre, c’est ici très réussi !
Pour ce qui est de l’histoire, elle prend un tournant auquel je ne m’attendais pas en lisant les premières pages, mais c’est très cohérent. Et si l’intrigue principale est très intéressante, le passé des personnages très mystérieux, il faut aussi mettre en lumière la société de l’époque. Nous nous retrouvons dans une petite ville minière, dirigée par un homme, Cusco, aidé du shérif ; ceux qui n’ont pas la chance de tenir une boutique, ou d’être homme à tout faire, se retrouvent à bosser à la mine – lieu dangereux. Pour ce qui est des femmes, si elles ne réussissent pas à obtenir un poste de gouvernante ou de bonne, et qu’elles vivent seules, alors elles finissent par être prostituées, si ce n’est tuées, nous dit-on. C’est donc très intéressant de voir ces habitants prendre des décisions, voir les réactions de certain.e.s. Aussi, pas un seul moment je ne me suis ennuyée : j’ai dévoré cette bande dessinée, tout en savourant les dessins.
Eh oui, les dessins, parlons-en ! J’ai beaucoup aimé les traits des personnages, leurs expressions. A cela s’ajoutent des décors désertiques superbes, qui nous emmènent droit au cœur du Far West, dans une ville en pleine expansion. Les teintes sont chaudes, et très bien mises en contraste avec le ciel, des vêtements… le tout parfois rafraîchi par la nuit, ou un lieu en intérieur. Le lecteur de ne peut donc en aucun cas faire une overdose de sable, et l’ensemble est vraiment très agréable à regarder.
J’oubliais de vous dire, mais j’ai eu la chance de me voir offrir l’édition Bibliophile de ce premier tome d’Undertaker : la taille classique de cette bande dessinée est de 241mm sur 318mm, et l’édition Bibliophile fait 297mm sur 368mm ! Si ce n’est pas simple à caser dans une bibliothèque, le format met vraiment en valeur les dessins de Ralph Meyer, chose que j’ai beaucoup apprécié.

Vous l’aurez compris en lisant ma chronique, je vous conseille Undertaker !
Si je ne suis pas très fan des westerns en général, j’avoue que je commence sérieusement à m’y mettre (notamment grâce à la sortie au cinéma des 8 salopards et de Jane Got a Gun), et j’aime bien, alors si vous avez des livres à me conseiller (romans, BD, comics…), je suis preneuse.
Bonne lecture à vous.

Undertaker, t.1 : Le mangeur d’or, Ralph Meyer (dessin) & Xavier Dorison (scénario) • Dargaud • 2015 • 64 pages • Genre : BD, western, aventure • EAN de l’édition Bibliophile : 9782505063964 ; EAN de l’édition classique : 9782505061373

Publicités

18 réflexions sur “Undertaker, t.1 : Le mangeur d’or

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s