Premières lignes #12

Aujourd’hui, je mets à l’honneur un roman que je suis en train de terminer : La nuit des temps. Je voulais découvrir ce roman dont j’entends parler depuis tellement longtemps, et l’autre jour, alors que je regardais la bibliothèque d’une amie, j’ai vu qu’elle l’avait. Quand je lui ai avoué ne pas encore avoir lu Barjavel, elle m’a tout de suite dit de le prendre, qu’il fallait absolument que je le lise. Au boulot, mes collègues ayant vu ma lecture ont tou.te.s été très enthousiastes, et m’en ont parlé avec nostalgie (ancienne lecture) et passion. La nuit des temps est le genre de roman que vous gardez en mémoire.
J’ai donc choisi de vous en présenter les premières lignes, qui paraissent anodines, et en même temps semblent présager le pire – c’est en tout cas l’impression que j’ai eu lorsque j’ai commencé cette lecture.
Rappel du principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite l’incipit. Je vous propose dorénavant de mettre le lien de votre RDV en commentaire de l’article, et je dresserai une petite liste.

 

Ma bien aimée, mon abandonnée, ma perdue, je t’ai laissée là-bas au fond du monde, j’ai regagné ma chambre d’homme de la ville avec ses meubles familiers sur lesquels j’ai si souvent posé mes mains qui les aimaient, avec ses livres qui m’ont nourri, avec son vieux lit de merisier où a dormi mon enfance et où, cette nuit, j’ai cherché en vain le sommeil. Et tout ce décor qui m’a vu grandir, pousser, devenir moi, me paraît aujourd’hui étranger, impossible. Ce monde qui n’est pas le tien est devenu un monde faux, dans lequel ma place n’a jamais existée.

La nuit des temps, René Barjavel, 1968.

La nuit des temps

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :
Moglug 
Les Livres de George
Nadège
• La Chambre rose et noire
Lily (Au café bleu)
• Mon Univers fantasy
• La bibliothèque de Céline
• A la page des livres
Moka (Au milieu des livres)

Publicités

27 réflexions sur “Premières lignes #12

  1. L'écho des mots dit :

    J’ai lu ce roman lorsque j’étais en troisième.. Et à l’époque je pense que j’étais trop jeune et ne m’étais pas trop concentrée sur la lecture. Pourtant j’en garde un plutôt bon souvenir, sans réellement me rappeler de l’intégralité du roman. Je devrais le relire maintenant que je suis plus adulte et moins gamine 😊

    Aimé par 2 people

    • malecturotheque dit :

      Oui, cette fin est vraiment… oh là là, je n’avais pas envie de terminer le livre, je voulais continuer de le lire sans le terminer, et je ne voulais pas de cette fin que je commençais à deviner, et pourtant je savais que ça ne pouvait pas se finir comme dans un Disney.

      Aimé par 1 personne

  2. lilithbliss dit :

    L’un de mes romans favoris ❤
    Comme ton entourage, j'en parle aussi avec beaucoup de nostalgie. Je ne m'attendais pas à une telle histoire quand j'ai commencé cet ouvrage. Je crois que j'ai été marquée à vie. Surtout par le personnage d'Eléa !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s