Nous sommes tous des féministes

Nous sommes tous des féministes

Quatrième de couverture :

« Partout dans le monde, la question du genre est cruciale. Alors j’aimerais aujourd’hui que nous nous mettions à rêver à un monde différent et à le préparer. Un monde plus équitable. Un monde où les hommes et les femmes seront plus heureux et plus honnêtes envers eux-mêmes. Et voici le point de départ : nous devons élever nos filles autrement. Nous devons élever nos fils autrement. »

Mon avis :
Le livre Nous sommes tous des féministes, publié dans la collection Folio 2€, comprend deux récits : un essai sur le féminisme – qui donne son titre à l’ouvrage -, et une fiction, probablement inspirée de faits réels : Les Marieuses.
Dans cet ouvrage, Chimamandi Ngozi Adichie parle des inégalités entre les femmes et les hommes, inégalités qui existent encore aujourd’hui dans nos sociétés. Et pour changer tout cela, il convient de commencer par éduquer différemment les enfants, cesser de mettre les filles d’un côté et les garçons de l’autre.
Alors oui, c’est vrai, l’auteure nous parle essentiellement de son point de vue de personne vivant (ou ayant vécu) au Nigéria ; cela ne veut pas dire que ce n’est pas applicables aux pays occidentaux, bien au contraire ! Si nous pouvons relativiser sur certains points, il est toutefois indéniable que les exemples sont transposables aux pays d’Europe ou d’Amérique du Nord.
L’essai est très intéressant et, s’il ne m’a rien appris, il me rappelle tout de même que rien n’est acquis, que tout est loin d’être acquis, et qu’il nous faut continuer de nous battre pour obtenir l’égalité.
Tout le monde devrait lire ce livre (en plus, il est très court, il n’y a donc pas d’excuse!).

Quant à la nouvelle Les Marieuses, elle parle de ces mariages arrangés où l’homme paie pour que des « marieuses » lui trouve une épouse, mais elle parle aussi de l’émigration, le calvaire que cela peut être pour la femme (voire fille) qui se retrouve à épouser un inconnu… Et encore, dans ce texte, l’héroïne s’en sort plutôt bien.
Les Marieuses permet d’appuyer et de présenter l’une de ces inégalités dont il est question dans l’essai : l’homme choisi, et la famille de la jeune femme est contente de ne plus avoir à s’occuper d’elle, pour des raisons diverses et variées. De plus, un bel avenir est souvent promis à la future mariée.
Là aussi, le texte est court, et je vous en conseille la lecture.

Cet ouvrage amène une réflexion sur la conditions des femmes, sur les inégalités, et il me paraît important de le lire, et de s’engager pour l’égalité femmes-hommes.

Nous sommes tous des féministes, Chimamanda Ngozi Adichie • Titre VO : We Should All Be Feminists •  traduction : Sylvie Schneiter • Genre : essai, politique, féminisme • suivi de Les marieuses • Titre VO : The Arrangers of Marriage •  traduction : Mona de Pracontal • Genre : nouvelle •  Folio • 2015 (France) • 96 pages • 2€ • ISBN : 9782070464586

 

Publicités

6 réflexions sur “Nous sommes tous des féministes

    • malecturotheque dit :

      Je te souhaite donc une très bonne future lecture 🙂
      Il est clair que les sujets abordés sont très intéressants et, bien que nous n’ayons pas forcément les mêmes vécus, les mêmes expériences que l’auteure, cela n’en reste pas moins proche de nous, transposable à notre entourage, etc.

      Aimé par 1 personne

  1. Elhyandra dit :

    Coucou,
    C’est vraiment un sujet important, dire que les mecs européens ont créé le masculinisme car « les femmes veulent plus d’avantages, de droits que les hommes si elles voulaient l’égalité le mouvement s’appellerait egalitarisme et pas féminisme » je me dis qu’ ils ont rien pigé 😩
    Même en Occident la lutte sera encore longue ne serait ce que pour vivre peinarde en sortir comme on veut, je n’ai jamais entendu parler d’un homme agressé parce qu’ en short 😛

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s