13 balles dans la peau – Vampire Story 1

Vampire Story 1 – 13 balles dans la peau

Quatrième de couverture :

Ont-ils vraiment tous disparu ?
Selon les rapports officiels, tous les vampires sont morts.
L’agent fédéral Arkeley s’est débarrassé du dernier dans les années 1980, à l’issue d’un combat qui a failli lui coûter la vie.
Pourtant, lorsque Laura Caxton, de la police d’État, appelle des renforts en pleine nuit à la suite d’un contrôle de routine qui a mal tourné, le FBI décide de tirer Arkeley de sa retraite.Il est en effet le seul à savoir qu’un vampire a survécu : une femme, qui croupit dans un asile abandonné. Arkeley la soupçonne de manigancer le retour en force des damnés.
Et comme Caxton va vite s’en rendre compte, il ne s’agit pasde créatures d’opérette, mais de véritables machines à tuer.
Ces vampires-là sont des monstres, des vrais.

Mon avis :
En juin, pour mon anniversaire, je me suis offert une box littéraire : la Kube. Le principe est simple : indiquer quel genre de roman on aimerait lire.
Pour ma part, j’ai demandé n’importe quel genre de littérature, du moment que l’héroïne était lesbienne. Bon, ça, c’est la version courte de ce que j’ai demandé. Et j’ai finalement reçu 13 balles dans la peau, le premier tome de Vampire Story de David Wellington, conseillé par les libraires de La Dimension Fantastique. Je les remercie, car ils ont vraiment visé juste !

13 balles dans la peau est un roman fantastique : il s’agit de notre univers, dans lequel se déroulent des événements sortant de l’ordinaire, surnaturels.
Les vampires ont désormais disparu depuis quelques années, le dernier ayant été tué par l’agent Arkeley. Mais voilà qu’un beau jour, lors d’une patrouille routière, Laura Caxton fait une rencontre des plus inattendues. Arkeley est tout de suite envoyé sur les lieux, et ces deux agents vont se retrouver à devoir faire équipe pour mener l’enquête. Vous l’aurez compris, les vampires n’ont pas vraiment disparu…
En dehors du fait que ce roman corresponde à mes attentes de lecture (une héroïne lesbienne), j’ai apprécié tout un tas de choses au cours de ma lecture, à commencer par l’aspect des vampires : ils sont dégueulasses, et pour rien au monde je ne voudrais me retrouver face à l’un d’entre eux ! La transformation elle-même est assez intéressante.
En plus de ces horribles créatures, ajoutez à cela une ambiante lourde, assez poisseuse : les descriptions présentes nous plongent dans un univers assez sordide, sans pour autant que l’auteur ait eu besoin d’en écrire des tonnes – peu de lignes, beaucoup de choses.
Saupoudrez le tout de révélations, de rebondissements, et vous ne vous ennuyez pas une seule seconde !
Mais pour moi, le gros point fort, en dehors des vampires, ce sont les deux personnages principaux : Caxton, l’héroïne, qui se détache petit à petit pour prendre plus d’importance, et Arkeley, qui fait office de mentor. Au début, je n’appréciais pas plus que ça leur relation : l’ancien agent occupait une place entre le mentor, le protecteur et le patriarche. Mais très vite, il est juste devenu simple mentor, s’effaçant petit à petit du récit – et tant mieux, car ce n’est pas un personnage très sympathique. Quant à Laura Caxton, elle devient plus intéressante, prend plus de relief, et c’est très prometteur pour la suite. J’ai aussi apprécié que le fait qu’elle soit lesbienne ne change rien à l’histoire : si elle avait été hétérosexuelle, ça n’aurait pas changé grand chose.

Je ne conseillerai toutefois pas ce roman à tout le monde : âmes sensibles, s’abstenir !
En revanche, si les vampires bien dégueulasses ne vous font pas peur, il y a de grandes chances que 13 balles dans la peau vous plaise.

Bonne lecture !

Ma Kube, dans laquelle j'ai reçu "13 balles dans la peau"

Ma Kube, dans laquelle j’ai reçu « 13 balles dans la peau »

13 balles dans la peau – Vampire Story 1, David Wellington • Titre VO : 13 Bullets, A Vampire Tale •  traduction : Marie-Aude Matignon • Milady • 2009 • 448 pages • 8,20€ • Genre : thriller, fantastique • ISBN : 9782811207007

Ce livre participe au challenge Littérature de l’Imaginaire.
challenge-litteraturedelimaginaire

.

.

.

.

Ce roman participe au Challenge contre l’homophobie 2016.rainbow-flag3

Publicités

12 réflexions sur “13 balles dans la peau – Vampire Story 1

  1. arcanesouvertes dit :

    Oh, intéressant ! Pour changer un peu des vampires charmeurs qu’on nous ressort depuis quelques temps… Et en plus, un perso lesbien dont la sexualité n’est pas le centre de l’histoire mais une caractéristique de sa personnalité ? Dans un monde fantastique ? A mettre de côté pour plus tard !
    Merci de la découverte 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s