Voyage astral : Premier souffle

Voyage astral : Premier souffle

Résumé Amazon :

Nouvelle-Orléans, Louisiane – 2014

Solario et Sandro, jumeaux de 30 ans, sont les experts en arts-martiaux, les plus doués de leur génération.
Solario est professeur d’arts martiaux depuis une dizaine d’années.
Son frère Sandro, lui est boxeur professionnel et il doit prochainement intégrer la plus grande organisation de combat du monde.
Pour bien se préparer, il va solliciter l’aide de son frère.
Mais rattrapé par des affaires de combats truqués avec un réseau mafieux, Sandro va entrainer son frère dans sa descente aux enfers.
Laissés pour mort, Solario en ressortira paraplégique et Sandro en état de mort cérébrale.
Venu pour finir le travail, Solario est de nouveau pris pour cible par cette organisation
Alors que tout semble perdu, Solario ne doit son salut qu’à une aide surnaturelle.
C’est en effet à l’article de la mort qu’il découvre qu’il est l’héritier d’une puissante famille vaudou !

Réussira-t-il à assouvir son désir de vengeance ?

Mon avis :
J’aurais pu aimer ce livre : une histoire de vengeance au cours de laquelle Solario, le personnage principal, se découvre des pouvoirs. En soit, le récit est plutôt cool. Malheureusement, j’ai été dérangée par deux éléments : le premier est l’écriture, et le second tourne autour des clichés.

Ecrit au présent, le livre donne parfois l’impression d’être une pièce de théâtre, ou un scénario : « X fait ceci, Y dit cela ». Cela est un peu surprenant lorsque l’on commence la lecture, mais je m’y suis rapidement habituée. En revanche, il y a un problème avec les virgules qui sont mal placées ou inexistantes. Dur reprendre son souffle au cours de cette lecture !
Aussi, les descriptions sont assez brutes, il n’y a aucune poésie, et l’auteur ne laisse aucune place à l’imagination – entendons-nous bien : j’aime les descriptions, seulement, ici, elles m’ont laissée de marbre.
A plusieurs reprises, Cyril Capgras nous indique que Solario passe en « mode ghost », utilisant cette expression à plusieurs reprises, jusqu’à la jeter aux oubliettes pour ne plus employer que « mode transe ». J’ai trouvé cela redondant, et, pour en revenir aux descriptions (des lieux, de l’action), j’aurais préféré quelque chose comme « Il quitte son enveloppe charnel », plus évocateur (mais il s’agit d’une préférence personnelle).

Quant aux personnages, j’ai bien aimé le personnage de Solario, mais j’ai trouvé les autres assez fades, manquant de profondeur. Et puis il y a certains clichés relationnels : le héros et son frère, Sandro, sont jumeaux ; le premier est (en gros) un chic type, et l’autre est bagarreur, toujours dans des combines. Ils ont en commun une amie d’enfance, très belle. Je pense qu’il n’y a pas besoin de vous en dire plus, vous devinez probablement le schéma.

Alors oui, il s’agit d’un premier roman et il est normal de faire des erreurs, et d’user de clichés (premier roman ou non, d’ailleurs). Malheureusement, il a manqué derrière l’auteur un éditeur ou une éditrice pour le guider, faire approfondir certains aspects du récit, certains personnages.
Au final, nous avons là une bonne histoire, mais dont je n’ai pas apprécié l’écriture.

Voyage astral : Premier souffle, Cyril Capgras • auto-édition • 2015 • 173 pages • 0,99€ (ebook) • Genre : drame, vengeance, fantastique • ASIN : B01263NW7G

Ce livre participe au challenge Littérature de l’Imaginaire.
challenge-litteraturedelimaginaire

Publicités

5 réflexions sur “Voyage astral : Premier souffle

  1. Pleack dit :

    Encore un roman qui jouit d’une couverture plus que jolie mais d’une histoire apparemment redondante… Si je venais à écrire un roman, je ferai en sorte d’avoir une couverture moins « tape à l’oeil » ^^
    M’enfin, faut pas généraliser :p

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s