Rat Queens, t.1 : Donjons & Draguons

Rat Queens, t.1 : Donjons & Draguons

♥ COUP DE CŒUR ♥

Quatrième de couverture :

Hannah, Violet, Dee et Betty, aussi connues sous le nom de Rat Queens, n’ont pas pour réputation de faire dans la finesse. Elles n’ont pas leur langue dans leur poche, leurs armes de guerres non plus d’ailleurs.
Elles font parties des cinq groupes de mercenaires chargés de protéger la petite ville de Palissade. Lourde responsabilité pour ces quatre jeunes effrontées, surtout lorsque les aventurières s’avèrent aussi ingérables et destructrices que les adversaires qu’elles combattent…
Faudrait-il y voir l’origine de la horde d’assassins lancée à leur poursuite ?

Mon avis :
Il y a un moment déjà, j’avais eu l’occasion de lire ce comics en VO. Autant vous dire que lorsque je l’ai vu dans ma librairie de comics préférée, enfin publié en VF, j’ai sauté sur Rat Queens ! J’ai profité du dernier Week-end à 1000 pour relire les péripéties de ces aventurières totalement dingues !

Ce qu’il faut savoir, pour commencer, c’est qu’il s’agit d’un comics de fantasy ; le premier tome ne s’intitule pas Donjons & Draguons pour rien ! Donc ambiance moyen-âgeuse, magie, trolls… Je reviendrai plus tard sur l’histoire, car je veux dans un premier temps vous parler de nos quatre héroïnes.
Il y a Hannah, la chef du groupe, Dee, Violet (une naine), et Betty (une lutine lesbienne à l’humour presque graveleux, mais que j’ai tout de même apprécié). Ce sont quatre femmes fortes, émancipées, elles picolent volontiers à la taverne du coin et assument leur gueule de bois, elles couchent avec qui elles veulent – hommes, femmes, trolls… -, elles vivent parfois un peu inconsciemment, savent se battre… Ce sont des femmes libres, qui vivent leur vie.
Elles forment le groupe des Rat Queens ; comme d’autres, elles sont payées pour accomplir des missions, pour protéger la ville de Palissade. Mais un peu comme la guilde de mages de FairyTail dans le manga éponyme, elles ont tendance à foutre le bordel ! Un jour, elles sont envoyées en mission, qui s’avère ne pas être ce à quoi elles s’attendaient, et se retrouvent dans une bien mauvaise posture.
L’histoire ne manque pas d’action, de rebondissements, mais les auteurs ont toutefois su trouver les bons moments pour que les lecteurs puissent reprendre leur souffle – et il y a même des passages assez choux.
Côté dessins, je les ai trouvé assez sympa, chaque personnage a ses propres traits, son propre look, et son caractère ressort dans les représentations – c’est quelque chose que je trouve assez important.

Rat Queens, c’est un comics avec quatre héroïnes (et plus) bad ass ; il y a de l’action, de la baston, du sang, des tripes, de l’amour, de l’humour (je pense qu’il pourrait s’apparenter à de la light fantasy – de la fantasy humoristique), et quelques instants de mignonnitude. Bref, tout ce que j’aime – autant dire que je vous conseille vivement ce comics.

Je vous souhaite une très bonne lecture !

Rat Queens, t.1 – Donjons & Draguons, Kurtis J. Wiebe et Roc Upchurch • Titre VO : Rat Queens Vol.1 : Sass and Sorcery •  traduction : Benjamin Rivière • Urban Comics • 2016 • 144 pages • 15€ • Genre : comics, fantasy, héroïnes • ISBN : 9782365778312

Ce livre participe au challenge Littérature de l’Imaginaire.
challenge-litteraturedelimaginaire

.

.

.

.

Ce roman participe au Challenge contre l’homophobie 2016.rainbow-flag3

Publicités

16 réflexions sur “Rat Queens, t.1 : Donjons & Draguons

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s