Harry Potter and the Cursed Child

Harry Potter and the Cursed Child

Quatrième de couverture :

The eight story.
Nineteen years later.

Traduction :

La huitième histoire.
Dix-neuf ans plus tard.

Mon avis :
Ce huitième tome des aventures du jeune sorcier n’est pas vraiment un huitième tome. En tout cas, pas comme ce à quoi nous étions habitué.e.s.
Si la différence majeure, de prime abord, est qu’il s’agit d’une pièce de théâtre et non d’un roman, il s’avère aussi que Harry, qui a pris 20 ans dans les pattes, n’est pas vraiment le personnage principal de cette histoire. En effet, même si nous le suivons régulièrement, ainsi que Ron, Hermione, Drago, etc., les deux véritables héros de ce récit sont Albus – l’un des enfants de Ginny et Harry – et Scorpius – le fils de Drago, que j’ai d’ailleurs beaucoup aimé.

S’il est vrai que, comme pour beaucoup d’autres personnes, retrouver tous ces héros de mon adolescence, les découvrir adultes et faire la connaissance de leurs enfants, me replonger dans cet univers a été un véritable plaisir pour moi, The Cursed Child a su me séduire pour d’autres raisons. Et pourtant, au début, ce n’était pas gagné ! Au cours des premières scènes, les années défilent : d’une part, je lisais en VO, et d’autre part, j’ai été habituée à un livre = une année.
Passée cette surprise, j’ai vu comment avaient évolué Harry et ses amis, qu’il s’agisse d’eux-mêmes ou de leurs relations, de leur vie de famille… Et j’ai découvert une nouvelle génération de sorciers, qui m’a plu. Je ne vais pas trop vous en parler, pour ne pas vous gâcher la lecture ; les relations entre parents et enfants ne sont pas toujours un long fleuve tranquille, surtout quand s’ajoute à cela des obstacles de taille ! Aussi, comme nous les suivons sur quelques années, nous les voyons grandir, évoluer. On nous donne le temps de nous attacher à certains d’entre eux.
L’histoire est bien menée, les scènes s’enchaînent rapidement, elles sont assez courtes, ce qui change du théâtre traditionnel. Les nouvelles technologies permettent un certain dynamisme, et cela n’a pas été pour me déplaire.
Bien qu’il y ait eu une révélation « what-the-fuckeste », l’anecdote me paraissant assez improbable, et que je n’ai pas trouvé les personnages féminins aussi forts que dans les précédents tomes, j’ai apprécié cette lecture, et j’ai aimé renoué avec le théâtre.
J’espère avoir l’occasion de voir la pièce prochainement.

Et vous, vous en avez pensé quoi ?

Harry Potter and the Cursed Child, Jack Thorne, John Tiffany, d’après les romans de J.K. Rowling • Little Brown • 2016 • 352 pages • £20.00• Genre : théâtre, fantasy • ISBN : 9780751565355

Ce livre participe au challenge Littérature de l’Imaginaire.
challenge-litteraturedelimaginaire

.

.

.

.

Publicités

44 réflexions sur “Harry Potter and the Cursed Child

  1. lespagesquitournent dit :

    J’avoue ne pas être trop tentée par cette pièce malgré les bonnes critiques… On verra si la médiathèque l’achète. Peut-être serais-je tentée à ce moment-là. En tout cas, tu titilles ma curiosité avec cette nouvelle génération de sorciers et par le fait que les personnages féminins ne sont pas oubliés.

    J'aime

  2. Tesrathilde dit :

    Je n’ai pas envie de lire ce livre, déjà je ne suis plus « dans » l’univers de harry Potter depuis longtemps ; puis je n’aime pas trop lire du théâtre ; enfin je n’ai pas du tout aimé l’idée même de l’épilogue « 19 ans après » dans le tome 7 et à vrai dire je n’ai pas envie d’en savoir plus.

    J'aime

  3. demoisellecoquelicote dit :

    Concernant la « révélation « what-the-fuckeste » » comme tu dis (XD), pour moi elle est fausse 😉 Delphi y croit (et c’est tout ce dont elle a besoin pour agir comme elle le fait, nul besoin de preuve !), on le lui a fait croire, mais c’est des cracks !

    J'aime

  4. Ludo dit :

    Il ne me tentait vraimmmmment pas quand j’ai appris qu’il sortait et j’avais l’intention de le boycotter ^^ Résultat ? Je suis un faible, le marketing a super bien marché sur moi et j’ai troooooooop hâte ❤

    Aimé par 1 personne

    • malecturotheque dit :

      Oui, évidemment, mais ça reste ses personnages, son univers… et son aval. Elle aurait écrit cette histoire, il resterait que ça se passe 19 ans plus tard, et que Harry et compagnie passent un peu à la trappe, ils ne sont plus les personnages principaux, qu’on suit du début à la fin.
      J’ai d’ailleurs précisé : « d’après les romans de J.K. Rowling » (parce que je vois beaucoup de gens dirent qu’ils n’aiment pas trop ce livre de J.K. Rowling, etc.).

      J'aime

    • malecturotheque dit :

      Je pense qu’on a toujours su qu’il y aurait quelque chose après la série : en plus des films, il y a eu la Bibliothèque de Poudlard, Pottermore… Il y a tellement de fans dans le monde que cela me paraissaient inenvisageable qu’il n’y ait pas autre chose, autour de cet univers, qui soit proposé.
      Cela dit, c’est un peu comme Tolkien qui avait un univers étoffé et qui l’a développé au travers de plusieurs ouvrages. Mis à part que Tolkien est resté maître de son oeuvre.

      Aimé par 1 personne

      • Lutin82 dit :

        C’est ce dernier point qui me chagrine un poil. Je comprends qu’il y ait des « produits » dérivés suite à une telle saga, et c’est même indispensable pour entretenir et enrichir l’univers HP, renforcer sa cohérence, le background et lui donner un avenir.
        Ce qui me chagrine, c’est qu’il n’y ait pas un seul maître d’oeuvre garantissant la « légitimité » en quelques sortes, d’où ce sentiment de détournement chez moi.

        J'aime

  5. Amélie dit :

    Hello,

    Je n’ai pas encore lue ce livre car je ne l’ai pas acheté (langue anglaise oblige). Non pas que je fais un rejet de la langue anglaise mais je préfère lire un livre en français (oui, … je sais, … c’est naze). Du coup je me réserve le droit de le lire dès sa sortie en FR. 😀

    J’ai hâte !

    Aimé par 1 personne

  6. manoubooks dit :

    Malheureusement ce livre ne m’a pas convaincu du tout, même si dans l’ensemble ça se lit vite il y a beaucoup de choses qui m’ont gêné et à cause de ça je n’ai pas apprécié cette lecture. Mais j’ai aimé lire ta chronique et ton point de vue qui diffère du mien 🙂 Pour ma part je vais publier ma chronique le jour de la sortie du livre (le 14 octobre) et j’avais tellement de choses à dire que j’ai dû la séparer en deux, une partie sans spoils et une partie avec ^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s