Dangerous Women – partie 1

Dangerous Women, partie 1

Quatrième de couverture :

Qu’elles soient héroïnes d’une bataille, souveraines d’un territoire, sorcières, muses, conspiratrices, valeureuses cavalières ou intrigantes de cour, toutes les femmes que vous rencontrerez dans ces nouvelles ont un point commun : elles sont dangereuses…
[…]

Nouvelles présentées :
• Desperada, Joe Abercrombie
Cocktail explosif, Jim Butcher
Catcher Jésus, Joe R. Lansdale
Je sais comment les choisir, Lawrence Block
Des ombres pour Silence dans les Forêts de l’Enfer, Brandon Sanderson
La fille du miroir, Lev Grossman
Annoncer la sentence, S.M. Stirling
Nommer la bête, Sam Sykes
La princesse et la reine, George R.R. Martin

Mon avis :
La première partie de Dangerous Women ne présente que des nouvelles écrites par des hommes. La deuxième, qui n’est pas encore publiée, présentera des nouvelles uniquement écrites par des femmes.
Si le thème général de ce recueil est axé autour des femmes fortes, bad ass, des femmes de pouvoir, etc., les récits s’avèrent toutefois très différents les uns des autres, pour notre plus grand plaisir ! Ainsi, Desperada est un western, l’héroïne est traquée et cherche à s’en sortir face à ses assaillants qui sont bien décidés à lui faire la peau. Quant à Cocktail explosif, il s’agit d’urban fantasy, avec une sorcière pour héroïne ; elle se retrouve en plein complot mêlant diverses factions d’êtres surnaturels… Je ne vais pas toutes vous les faire, mais notons que La princesse et la reine précède Le Trône de fer, que Catcher Jésus et Je sais comment les choisir ne présentent pas une femme mais un homme en guise de personnage masculin.
Enfin, si je les ai toutes appréciées – certaines plus que d’autres -, il y en a toutefois une que je n’ai pas du tout aimé, la trouvant trop glauque, et pour le coup la femme n’est dangereuse que dans la tête de l’homme : Je sais comment les choisir. D’habitude, je suis juste « moins emballée », mais là, pour le coup, il n’y a pas un seul paragraphe qui ne m’a plu. Le style de l’auteur est très bien, mais c’est vraiment l’histoire que je n’ai pas apprécié.
Bon, en dehors de cette nouvelle, comme je l’ai dit, j’ai aimé les autres, que ce soit au niveau des styles d’écritures, des histoires, des personnages… Elles ont leurs particularités,  elles ne se ressemblent pas, et j’ai passé de bons moments de lectures.
Mes préférences vont à La princesse et la reine, qui raconte la Danse des Dragons – le roi meurt, qui lui succédera ? Complots, trahison, etc., on retrouve là ce qui fait le succès du Trône de fer, tout en en apprenant toujours plus. Un véritable plaisir !
Annoncer la sentence m’a bien plu aussi ; un univers post-apocalyptique, dans lequel des individus se sont regroupés en communautés pour survivre. Mais un homme à troubler la tranquillité de la population, et l’héroïne, en tant que chef de clan, se doit d’annoncer la sentence. Peu d’action, mais un récit très prenant.
Il y a aussi Desperada, dont je vous parlais plus haut : une jeune femme se retrouve acculée, seule, dans une ville abandonnée, face à des hommes qui semblent beaucoup lui en vouloir… Va-t-elle réussir à s’en sortir ?
Enfin, parmi mes préférences – oui, ça en fait beaucoup, et encore je ne parle que des nouvelles que j’ai vraiment beaucoup aimé -, il y a aussi Des ombres pour Silence dans les Forêts de l’Enfer. Un mystérieux chasseur de primes sévit dans une forêt habitée par les ombres. Ces ombres attaquent quiconque verse le sang, quiconque fait trop de bruit… C’est dans cette forêt que ce trouve l’auberge, le refuge de Silence, une femme qui survit à ces créatures depuis de nombreuses années. J’y ai découvert un univers sombre, et plus l’histoire avançait, plus la tension montait. Je pense qu’il s’agit-là de ma meilleure découverte, parmi les nouvelles de Dangerous Women – partie 1.

Je vous recommande cet ouvrage, il est à découvrir, il y a des récits vraiment prenants ! De mon côté, j’attends la seconde partie avec impatience.

Dangerous Women – partie 1, collectif • Titre VO : Dangerous Women •  traduction : Benjamin Kuntzer • J’ai lu • 2016 • 480 pages • 17,90€ • Genre : nouvelles • EAN : 9782290105917

Ce livre participe au challenge Littérature de l’Imaginaire.

challenge-litteraturedelimaginaire

.

.

.

Publicités

19 réflexions sur “Dangerous Women – partie 1

  1. lespagesquitournent dit :

    Une critique que j’attendais avec impatience ! ^^
    J’aime beaucoup les ouvrages mettant en avant des rôles féminins différents. Avec la plume de Georges R.R. Martin, ça doit valoir le détour, même si certaines nouvelles plaisent plus que d’autres. 🙂 Je note. J’ignore si j’en ferai l’acquisition de suite, mais ta critique me tente bien.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s