La triste fin du petit Enfant Huître et autres histoires

La triste fin du petit Enfant Huître et autres histoires

Quatrième de couverture :

Fidèle à son univers d’une inventivité si particulière, mêlant cruauté et tendresse, macabre et poésie, Tim Burton donne le jour à une étonnante famille d’enfants solitaires, étranges et différents, qui ne tarderont pas à nous horrifier, à nous émouvoir et à nous faire rire.

Un livre pour l’enfant qui est en nous.

Mon avis :
J’ai la chance d’avoir dans ma bibliothèque cette édition illustrée, et bilingue (anglais et français) de ce petit livre. Parce que l’on lise La triste fin du petit Enfant Huître en anglais ou en français, on ne peut être que frapper par la poésie des textes. Même si je ne comprenais pas tous les mots anglais, je saisissais en revanche parfaitement les sonorités, répondant les unes aux autres. Quant à la traduction française, il faut dire que René Belletto a fait un très bon travail ! Ce n’est pas traduit littéralement, et c’est tant mieux car on a ainsi des rimes, et une superbe traduction. Le livre existe aussi dans une édition classique (voir les informations plus bas), mais je trouve que cette édition, bilingue, vaut vraiment le coup, ne serait-ce que pour avoir le plaisir de lire ces petites histoires en français et en anglais.
Ce que j’ai aussi apprécié dans ce livre, ce sont les illustrations de Tim Burton : j’ai trouvé les personnages étranges, mais aussi très attachants par leur apparence et leurs mésaventures, et grâce aux couleurs employées (elles ne sont pas trop vives, mais ne sont pas pour autant fades).
La couverture est rigide et sobre – terriblement efficace.
Cela étant dit, il faut bien avouer que certains récits sont assez glauques. Cependant, l’ensemble est tellement beau, tellement poétique, que l’on en fait abstraction. Mon histoire préférée est probablement celle de La fille qui fixait, fixait, fixait (Staring Girl).

Des histoires tristes, teintées d’humour, touchantes et racontées avec beaucoup de poésie, voilà ce qu’est La triste fin du petit Enfant Huître et autres histoires. Je ne peux que vous recommander ce petit livre, qui est un petit bijou !

Dernière chose : une série sur l’un des héros, Stain Boy (l’enfant tâche) est disponible sur YouTube (en anglais).

La triste fin du petit Enfant Huître et autres histoires, Tim Burton • Titre VO : The Melancholy Death of Oyster Boy & Other Stories •  traduction : René Belletto • 10/18 • 1997 (Tim Burton), 2008 (édition bilingue) • 125 pages • 10,20€ • Genre : fantastique, poésie, macabre • ISBN : 9782264048738 (édition bilingue), 9782264027689 (édition classique)

Ce livre participe au challenge Littérature de l’Imaginaire.
challenge-litteraturedelimaginaire

.

.

.

Publicités

20 réflexions sur “La triste fin du petit Enfant Huître et autres histoires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s