Amours

Amours

Quatrième de couverture :

Tandis que son épouse dort paisiblement, Anselme le notaire abuse de Céleste, la jeune bonne, qui tombe enceinte. Pour sauver l’honneur de tous, Victoire décide d’adopter l’enfant. Mais elle n’a pas la fibre maternelle, et le nouveau-né dépérit. En cachette, Céleste va tendrement prendre soin de son petit. Une nuit, Victoire les rejoint dans la chambre sous les combles…

Mon avis :
En commençant cette lecture, je ne savais pas trop à quoi m’attendre, si ce n’est que beaucoup de lectrices l’ont aimée. En voyant le livre à la librairie, j’ai décidé de me lancer, et grand bien m’en a pris !
Amours n’est pas un roman très gai, il est même assez dramatique. Pourtant, il est très agréable à lire, il se lit vite et, étrangement, il m’a fait du bien.

Céleste, la bonne, se fait violer par Anselme, son employeur et époux de Victoire, à plusieurs reprises. Un jour, elle tombe enceinte. A la moitié du roman se crée un lien superbe entre Céleste et Victoire. Mais avant cela, des choses amorcent cette proximité, cet amour.
Amours nous parlent de plusieurs amours : celui entre deux adultes consentants, celui d’une mère pour son enfant… Il nous parle aussi d’une femme indifférente aux rapports sexuels, qui fait ce qui est bien pour une femme de faire ; Amours dresse deux portraits de femmes vivant au début du XXème siècle en France, faisant au passage référence à Madame Bovary de Gustave Flaubert.
Avec sa plume, Léonor de Récondo nous dépeint, sans fioriture, la condition de femmes d’origines diverses, leur évolution, les interdits, et laisse toutefois entrevoir une certaine liberté, le désir, la passion, et nous dresse une histoire d’amours qui ne peut que nous émouvoir.

L’histoire de ce roman, Amours, est poignante ; plusieurs personnages s’avèrent extrêmement touchants, et le texte se lit vite. Alors, si vous voulez un bon conseil, c’est celui-ci : lisez Amours. Vous ne pourrez pas rester de marbre devant un récit aussi bouleversant.

Amours, Léonor de Récondo • Le Cercle Points • 2015 (SW Editeur) • 209 pages • 6,90€ • Genre : littérature française, drame • EAN : 9782757855102.

.

.

Publicités

25 réflexions sur “Amours

  1. lespagesquitournent dit :

    C’est clair qu’il est impossible de rester de marbre… Notamment en ce qui concerne Céleste. Ce personnage m’a beaucoup émue, tout comme la romance du vieux couple de serviteurs (évidemment LE couple qui se retrouve dans la chambre sous les combles est superbe, mais je ne veux pas spoiler). ^^

    Aimé par 1 personne

  2. vinushka64 dit :

    J’ai adoré. J’ai eu l’occasion de rencontrer l’auteure à cette occasion, c’était très intéressant. J’avais lu ses autres romans avant cela. J’aime vraiment beaucoup sa plume. Amours est mon préféré (sûrement car parmi les trois il a le thème qui m’inspire le plus).

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s