Premières lignes #45

En ce moment, une lecture commune est organisée autour de La Horde du Contrevent d’Alain Damasio. J’aurais aimé y participer, mais je préfère pour l’instant lire des livres qui sont depuis bien trop longtemps dans ma PAL, afin de la faire diminuer. Mais voir les avis enthousiastes des blogueuses, malgré parfois un début difficile, ça me donne carrément envie de m’y replonger sur le champ !
Alors, à défaut de relire tout de suite ce chef-d’œuvre de la littérature française, voici les premières lignes. Voyez-les comme cachées par le sable ; petit à petit, le vent nous permet de les découvrir.

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Je vous propose de mettre le lien de votre RDV en commentaire de l’article, et je dresserai une petite liste. Elle est actualisée chaque semaine en fonction des participant.e.s.

 

lahorde-premireslignes

La Horde du Contrevent, Alain Damasio, 1954.

La Horde du Contrevent

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi  :
Moglug 
Les Livres de George
• La Chambre rose et noire
• Lectoplum
Songes d’une Walkyrie
Pousse de Gingko
• Colcoriane
Camellia Burrows
Au bazar des mots
Akatsuki no manga
Mon univers fantasy

Publicités

19 réflexions sur “Premières lignes #45

    • malecturotheque dit :

      J’ai lu certaines personnes heureuses de le découvrir grâce à une LC : n’ayant pas accroché au premier chapitre, elles disent que sans la LC, elles n’auraient pas forcément continuer, alors que finalement, plus elles avancent dans l’histoire, plus elles aiment 🙂
      En avance, je vous souhaite à toutes les trois une très bonne lecture, en espérant que ces premières lignes vous aient intriguées ^^

      Aimé par 1 personne

  1. vinushka64 dit :

    Effectivement ! J’ai commencé et j’ai adoré le début. Je m’y attendais car la zone du dehors fut un coup de coeur. Je pense que si je ne l’ai pas trouvé difficile, c’est que j’ai pu apprivoiser le style de Damasio en novembre (c’est assez récent), car c’est vrai qu’il faut s’y faire.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s