Culottées, t.1

Culottées, t.1 – Des femmes qui ne font que ce qu’elles veulent

Quatrième de couverture :

Guerrière apache ou sirène hollywoodienne, gardienne de phare ou créatrice de trolls, gynécologue ou impératrice, les Culottées ont fait voler en éclats les préjugés.

Quinze portraits de femmes qui ont inventé leur destin.

Les quinze femmes présentées :
Clémentine Delait, Femme à barbe
Nzinga, Reine du Ndongo et du Matamba
Margaret Hamilton, Actrice terrifiante
Las Mariposas, Sœurs rebelles
Josephina van Gorkum, Amoureuse têtue
Lozen, Guerrière et chamane
Annette Kellerman, Sirène
Delia Akeley, Exploratrice
Joséphine Baker, Danseuse, résistante, mère de famille
Tove Jannson, Peintre, créatrice de trolls
Agnodice, Gynécologue
Leymah Gbowee, Travailleuse sociale
Giorgina Reid, Gardienne de phare
Christine Jorgensen, Célébrité
Wu Zetian, Impératrice

Mon avis :

Pénélope Bagieu aime les biographies et les autobiographies. C’est en partie pour cela qu’elle s’est lancée dans l’écriture et l’illustration de cette BD, parue initialement sur son blog.
Culottées est pour moi un incontournable à avoir dans sa bibliothèque, et j’étais pourtant un peu sceptique au début. En effet, j’avais déjà lu quelques planches sur internet, et si j’aimais l’idée, le dessin ne me plaisait pas plus que ça. Et pourtant, qu’est-ce que j’ai aimé ! Que ce soit le message ou les illustrations.

Le dessin de Bagieu est simple, avec ses traits nets, ses aplats de couleurs, et peu de détails. Mais pour ce qu’elle veut raconter, c’est suffisant : le message et les vies de ces femmes sont bien plus importants que les illustrations.
Et puis il faut dire que cette bande dessinée est un très bel objet : avec la couverture rigide, une touche de métallisé, c’est très beau. Il y a aussi le papier, de bonne qualité, un peu épais, agréable au toucher.
Chaque biographie est présentée de la même façon : un portrait encadré en guise de première case avant que Pénélope Bagieu nous retrace leur vie sur quelques pages, avant de terminer par une superbe illustration (elles sont toutes différentes, mais très représentatives de chacune des femmes).

J’ai beaucoup aimé découvrir chacun de ces portraits, j’ai même parfois été touchée. Ces femmes n’ont pas forcément accompli des exploits, mais leur personnalité et parfois leurs actions ont marqué une période, un pays voire le monde entier. Ce sont des femmes incroyables, et il est primordiale de pouvoir présenter de tels modèles.

Culottées est une bande dessinée à avoir, à offrir, à partager, une BD indispensable.

Culottées, t.1 – Des femmes qui ne font que ce qu’elles veulent, Pénélope Bagieu • Gallimard Bande Dessinée • 2016 • 144 pages • 19,50€ • Genre : BD, femmes, féminisme, société • ISBN : 9782070601387

Publicités

20 réflexions sur “Culottées, t.1

  1. recolteusedemots dit :

    Je vois forcément cette BD passée partout et comme toi, les dessins, ce n’est pas trop ça. Mais les portraits me tente beaucoup, c’est très inspirant, donc j’hésite pas mal. Je viens de voir qu’une des biblio de ma ville l’a donc, je pourrais voir pour l’emprunter, comme ça aucune crainte que le dessin me bloque et pouf j’en apprendrais un peu plus sur des femmes exceptionnelles !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s