La maison du soleil, t.1 & 2

Résumé de l’éditeur :

Petite, Mao passait ses journées dans la famille d’Hiro, son voisin d’en face. La vie y était joyeuse et insouciante et comblait le vide qui était en elle.
Plusieurs années ont passé… Le père de Mao s’est remarié et la jeune fille se sent étrangère sous son propre toit. Hiro, lui, vit seul dans la maison familiale depuis le décès de ses parents. Il propose alors à Mao d’emménager chez lui…

Mon avis :

La première chose qui m’a marquée dans La maison du soleil, c’est le dessin. Comme dans beaucoup mangas, le trait est net, précis, il n’y a pas de fioritures, et il fait partie de ces mangas aux décors épurés, voire assez vides, permettant ainsi de mettre l’accent sur les personnages et leurs émotions. Mais surtout, les yeux de Mao (ou plutôt ses iris) sont gribouillées :

Mao et Hiro

Si c’est un peu perturbant au début, j’ai finalement trouvé que cela était comme un reflet de la confusion de l’héroïne, en plus de donner un aspect un peu unique au dessin.

Pour rester sur les personnages, j’ai bien aimé Mao (on ressent toute sa jeunesse, son manque d’expérience de la vie) et Hiro (un peu rêveur, et en même temps il a les pieds sur terre), et je me suis attachée à eux deux : les chapitres alternent la narration entre elle et lui, ce qui nous permet de suivre l’histoire de deux points de vue différents et de nous sentir proches des deux héros.
En revanche, je n’ai pas du tout aimé les parents de Mao : ils sont tellement horribles d’une façon générale que je comprends qu’elle ait quitté le foyer familial.
Quant aux autres protagonistes, ils sont présents mais très effacés. Toutefois, dans ces deux premiers tomes apparaissent le frère de Hiro et une collègue de ce dernier. Ils se démarquent des autres et auront probablement plus d’importance par la suite.

Concernant l’intrigue, elle est assez simple : Mao, après avoir emménagé avec Hiro en tant que simple colocataire et amie d’enfance, va commencer à avoir de nouveaux sentiments pour le jeune homme. Elle ne sait pas si c’est un réel sentiment amoureux ou si elle éprouve juste beaucoup d’affection. Quant à Hiro, il rêve de ramener de la vie dans la maison de ses parents. Ces deux-là ne se comprennent pas toujours et ça mène parfois à des quiprocos.

La maison du soleil raconte une belle histoire, elle est prometteuse.
En deux tomes, les protagonistes sont bien présentés, et l’histoire ne cesse d’évoluer. J’ai donc envie de découvrir la suite, et je ne doute pas que l’autrice, Taamo, saura renouveler son histoire.
La série est complète en 13 tomes, et le troisième sortira le 17 mai 2017.

A noter que ce manga a reçu le 38ème Kodansha Manga Award pour le meilleur shôjo en 2014.

La maison du soleil, t.1 et t.2, Taamo • Titre VO : たいようのいえ • traduction : Claire Olivier • Pika Editions • 2017 • 192 pages (t.1) et 176 pages (t.2) • 6,95€/tome • Genre : manga, shojo • ISBN : 9782811630294

Publicités

15 réflexions sur “La maison du soleil, t.1 & 2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s