Premières lignes #76

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Mettez le lien de votre RDV en commentaire de l’article, et je dresserai une petite liste. Elle est actualisée chaque semaine en fonction des participant.e.s.

.

Préface

Le lesbianisme, vu de la sexualité
par Michel Bozon

Comment peut-on être lesbienne ? A la façon de l’auteur des Lettres persanes, on pourrait ironiser sur ceux qui posent une telle question. Si les femmes homosexuelles sont plus proches de nous que les Persans au XVIIIe siècle, on écrit pourtant fort peu sur elles, alors que les travaux et ouvrages sur les homosexuels masculins sont désormais légion. Pour le sens commun, les lesbiennes n’existent guère. Ignorées socialement, elles le sont aussi théoriquement. L’ouvrage pionnier de Natacha Chetcuti relève ainsi un véritable défi, en donnant la parole aux lesbiennes et en nous rendant compréhensibles leurs parcours, leurs expériences et leurs points de vue sur la sexualité, le couple et l’intimité. Au passage, elle se fait inventrice de concepts.

Se dire lesbienne, Natacha Chetcuti, 2010.

Se dire lesbienne

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi  :

• La Chambre rose et noire
• Lectoplum
Songes d’une Walkyrie
Pousse de Gingko
Camellia Burrows
Au baz’art des mots
Mon univers fantasy
Eléonore B
La Marmotte qui lit
Light & Smell
Ibidouu
Page blanche et noire
Chronicroqueuse de livres
Chez Xander
Les pages qui chuchotent
Envie de lire
Critiques d’une lectrice assidue
A Blue Feather Blog
Les livres de Rose
Les livres de George
La couleur des mots
Rêveuse Éveillée
Au pays de Sophie
• Les lectures de Luna
Les Histoires d’Amélia
Félicie lit aussi
Fifty Shades of Books
Café littéraire gourmand
Lectrice assidue en devenir

Publicités

10 réflexions sur “Premières lignes #76

  1. abluefeather dit :

    Salut, cette semaine pas de participation. En fait pas de participation depuis un moment😬. Je suis désolée, j’espère que ça ne te dérange pas, en tout cas premières lignes reviens à coups sûr la semaine prochaine😉

    Aimé par 1 personne

  2. vinushka64 dit :

    Ce livre a l’air intéressant, c’est vrai qu’on en parle peu quoique j’ai vu des affiches sur l’homosexualité féminine à la fac l’an passé (je crois que c’était sur l’amour tout court, mais je ne suis pas certaine de me souvenir du message). Les conversations qui avaient lieu devant résonnaient comme des indices sur le fait qu’on n’en parle pas (surtout venant de mecs débiles qui fantasment).

    Aimé par 1 personne

    • malecturotheque dit :

      Le livre est sorti en 2010 et on pourrait se dire que ça a changé, en 7 ans. Mais pas tant que ça, j’ai l’impression… Bon, les couples lesbiens semblent moins des couples maudits (je pense notamment à certains films où ça finissait souvent par le suicide/le meurtre/l’exécution de l’une des deux femmes – voire les deux) qu’auparavant, mais elles ne sont pas beaucoup plus présentes pour autant.

      Aimé par 2 personnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s