Dunkerque

Dunkerque

Quatrième de couverture :

Dunkerque, mai 1940 : plus de 300 000 soldats alliés échappent à l’armée allemande lors d’une évacuation maritime spectaculaire. L’histoire de ce sauvetage héroïque dura neuf jours – du 27 mai au 4 juin 1940 – et les soldats, marins, pilotes et civils qui y participèrent, est entrée dans la légende.
Cette opération que Churchill qualifia de « miracle » est ici racontée par Joshua Levine, auteur de plusieurs livres d’Histoire devenus des best-sellers.
Enrichi de nouveaux témoignages de vétérans et de survivants, Dunkerque est le compte-rendu fascinant à plusieurs focales (au sol, en mer et dans les airs) d’une glorieuse défaite qui mena les Alliés vers la victoire.

Mon avis :

Avant de découvrir le film de Christopher Nolan au cinéma au cours de l’été, je n’avais jamais entendu parler de l’évacuation de Dunkerque par les alliés. Bien que l’évacuation soit essentiellement anglaise, j’étais surprise que cela n’ait jamais été évoqué en cours. Quand j’ai vu qu’il y avait un livre sur le film, je n’ai pas hésité une seule seconde ! Et me voilà plongée en pleine Seconde Guerre mondiale.

Dunkerque, le livre officiel du film événement débute par une interview de Christopher Nolan. Je l’ai trouvée très intéressante car elle fait une bonne introduction à l’Histoire, tout en expliquant comment le réalisateur en est venu à vouloir faire ce film. Si on revient plus en détail à la réalisation du film à la fin du livre, chose qui intéressera certainement les cinéphiles, les témoignages sont l’élément clé de Dunkerque.
La narration se découpe en trois grandes parties, elles-mêmes étant divisées. Dans la première, Joshua Levine a pris le parti de remettre les choses dans leur contexte, que ce soit en Angleterre, aux Etats-Unis ou en Allemagne : qui étaient les habitants, les soldats, les dirigeants ? Quelle était leur vie ? Dans quelles conditions vivait-on ? Dans la deuxième partie, on nous parle de l’évacuation (l’Opération Dynamo), et tout comme dans le film éponyme, nous retrouvons la terre, la mer et les airs. Et nous avons l’après évacuation, comment les soldats ont été reçus à leur retour, et à quoi cette défaite a mené, quelles auraient été les conséquences les plus probables.
Le livre est très bien documenté, toutefois il y avait tellement de noms et de dates (certes s’étalant sur 9 jours seulement) que je m’embrouillais un peu parfois. Cela dit, ce n’était pas si gênant car la narration est bonne, déroulant les choses dans l’ordre chronologique pour chaque sous-partie (et l’auteur n’hésite pas à nous resituer les individus). Les témoignages, qu’ils viennent d’archives ou de personnes ayant vécu cet événement, sont vraiment très intéressants.
J’ai également apprécié qu’on retrouve certains éléments vus dans le film, et que des soldats en parlent, l’ayant eux-mêmes vécus. Ce sont des choses qui me paraissaient plutôt invraisemblables, mais ce n’est pas le cas, ça a vraiment eu lieu. Du coup, ça ajoute pas mal de crédit au film, prouvant à nouveau qu’il est bien documenté.

Dunkerque est un livre passionnant sur un événement (l’Opération Dynamo) bien trop peu connu. Cette défaite est certainement l’un des épisodes qui mena à la victoire des Alliés. A mettre entre toutes les mains ? J’ai envie de vous dire oui, mais surtout entre les mains des passionné.es d’Histoire et/ou de cinéma.

Merci à NetGalley et aux éditions HarperCollins pour cette découverte.

Dunkerque, le livre officiel du film événement, Joshua Levine • Titre VO : Dunkirk, the History Behind the Major Motion Picture • Traduction : Virginie Bétruger • HarperCollins • 2017 • 280 pages • 18€ • Genre : Histoire, Seconde Guerre mondiale • ISBN : 9791033901730

Ce livre participe au challenge Coupe des 4 maisons – 2017-2018.

.

.

.

16 réflexions sur “Dunkerque

  1. Long Live Idols dit :

    Et tant que j’y suis, je profite d’être sur ton blog pour parler de quelque chose qui me tient réellement à cœur !
    En effet, après trois ans d’écriture, j’ai enfin pu sortir mon premier roman, « Altérée », en auto-édition sur la liseuse Kobo. J’y ai mêlé tous les ingrédients d’un récit d’action fantastique à une étude des relations humaines, le tout pour un public friand des œuvres Young Adult !

    Résumé :
    Olivia est Altérée : son corps a muté pour lui procurer un don unique, communément appelé le gêne, et elle en mourra prématurément.
    Dans un monde où les siens sont poussés vers la sortie, elle voit ses convictions s’effondrer le jour où on l’enrôle de force dans un traitement expérimental bancal. Nouvelle vie, nouveau but ; bien décidée à mettre un terme à cette situation, Olivia modèle l’avenir au fil des rencontres.
    Ils s’appellent Malika, Clara, Abdel, Alix… et leurs vies sont liées.
    Pourront-t-ils s’en sortir sains et saufs ?

    Si jamais il te prend l’envie de le lire, n’hésite surtout pas à me faire un signe ! Cela me ferait très plaisir.

    Merci beaucoup,

    G. R. Untel
    @gruntel_writer

    J'aime

  2. vinushka64 dit :

    J’ai failli me l’acheter celui-là mais vu que j’aime pas trop les romans historiques (le sel de nos larmes m’a timidement réconcilié avec, mais c’est jeunesse, bien documentée mais pas trop de dates etc.^^), j’étais pas sûre de le sortir de ma PAL un jour. Je trouve ça fou qu’il y ait de tels événements dont on n’a jamais entendu parler en cours d’histoire (ou ailleurs). J’avais fait cette découverte avec le sel de larmes, et ça m’avait fait bizarre car ce sont quand même de gros événements. J’ai loupé le film au ciné, mais dès qu’il sort en dvd, je ne manquerai pas de le regarder !

    Aimé par 1 personne

    • malecturotheque dit :

      Y avait-il une part de fiction dans Le sel de nos larmes ? Car dans Dunkerque, c’est 0 fiction, 100% histoire ! A part quand ça évoque les personnages du film (mais pour dire qu’on voit untel faire ceci, et c’est vrai que c’est arrivé puisque tel soldat témoigne…).
      Je ne l’ai ni lu ni vu, donc il faudra que je le regarde quand il sortira en DVD aussi 😉
      Tu as vu le film Dunkerque ? En même temps, j’imagine qu’on ne peut pas tout étudier en Histoire tellement il y a eut d’événements ! Mais pour certains, c’est effectivement étrange, vu leur importance, qu’ils ne soient pas étudiés…

      Aimé par 1 personne

      • vinushka64 dit :

        Oui, l’autrice s’est énormément documenté pour le sel de nos larmes, mais il y a une bonne part de fiction notamment dans les personnages que l’on suit. Ce côté romancé fait que l’on a pas l’impression de lire un roman historique.
        Je n’ai pas encore vu le film Dunkerque ! C’est vrai qu’on ne peut pas tout étudier en histoire, mais c’est très intéressant d’élargir son horizon. Avec l’école on a parfois l’impression qu’il y a des trucs à savoir donc le reste n’existe pas, ou on s’en fiche (impression eu aussi avec la littérature dont j’ai découvert sa variété tardivement). Ca me fait bizarre et l’impression d’être passée à côté de quelque chose.^^

        Aimé par 1 personne

Répondre à vinushka64 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s