Girlhood

Girlhood

Quatrième de couverture :

L’amitié, c’est comme une allumette…… il suffit d’une étincelle pour se brûler les doigts.
J’ai sombré quand ma soeur jumelle est morte, et mes amies m’ont reconstruite, morceau par morceau.
Depuis, je pensais que jamais rien ne pourrait nous séparer.
Jusqu’à ce que débarque cette nouvelle fille…
Entrez dans l’univers de Cat Clarke, la reine du thriller émotionnel !

Mon avis :

Le tout début du roman était assez léger mais, rapidement, on comprends qu’on ne va pas beaucoup rire. En effet, la sœur de Harper, l’héroïne, était anorexique et en est morte. Le temps a passé, Harper a réussir à surmonter ce drame, mais elle culpabilise encore. On le ressent d’autant plus que le récit est à la première personne. Harper est désormais en pensionnat où elle s’est fait de très bonnes amies. Mais l’arrivée d’une nouvelle élève, Kirsty, va venir bouleverser le groupe, et surtout notre héroïne.
Je me suis fourvoyée en pensant que le roman aborderait des sujets graves ; finalement, le récit tourne plutôt autour des histoires d’amitié, des cachotteries qu’elles se font les unes les autres. Après avoir lu Opération Pantalon, je m’attendais à mieux, à ce que l’histoire soit mieux amenée et surtout, vu le début de Girlhood, à ce que ce soit plus profond, plus dramatique. Or cet aspect passe au second plan. Ça peut plaire comme ça peut déplaire ; pour moi, ça a moyennement fonctionné.
Toutefois, pour tout vous dire, Girlhood se lit bien et reste une lecture sympathique. Ce n’est pas le genre de roman que je vous recommanderai plus que cela, mais si vous voulez une histoire qui se déroule dans un internat, lisez-le ; la plume est efficace, certains personnages sont très attachants et quelques sujets ont le méritent d’être abordés, bien que ce soit plutôt superficiel.
Je ressors donc de cette lecture à la fois satisfaite et mitigée. C’est un sentiment assez étrange et inédit pour moi.

Merci à NetGalley et aux éditions Robert Laffont pour leur confiance.

Girlhood, Cat Clarke • Titre VO : Girlhood • Cécile Ardilly • Robert Laffont • 2017 • 360 pages • 17,90€ • Genre : jeunesse • ISBN : 2221193458

Ce livre participe au challenge Coupe des 4 maisons – 2017-2018.
.

 

3 réflexions sur “Girlhood

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s