Harry Potter and the Philosopher’s Stone

Harry Potter and the Philosopher’s Stone

Quatrième de couverture :

Harry Potter thinks he is an ordinary boy. He lives with his Uncle Vernon, Aunt Petunia and cousin Dudley, who are mean to him and make him sleep in a cupboard under the stairs. (Dudley, however, has two bedrooms, one to sleep in and one for all his toys and games.) Then Harry starts receiving mysterious letters and his life is changed forever. He is whisked away by a beetle-eyed giant of a man and enrolled at Hogwarts School of Witchcraft and Wizardry. The reason: Harry Potter is a wizard!

Mon avis :

Cela faisait bien longtemps que je souhaitais relire Harry Potter. Quand j’étais au collège, puis au lycée, à chaque fois qu’un nouveau tome sortait, je relisais les précédents. Cela fait désormais une dizaine d’années que je n’avais pas lu ne serait-ce qu’un tome de cette saga qui a non seulement marquée mon adolescence, mais aussi ma génération. Pour cette relecture, j’ai choisi de lire l’édition du vingtième anniversaire. En plus de l’histoire que nous connaissons presque tou.te.s, cette édition (ici, celle de Poufsouffle) est agrémentée de belles illustrations, des gravures en noir et blanc. Elles accompagnent des textes sur l’histoire de la maison Poufsouffle, sur sa fondatrice ainsi que des sorciers et sorcières illustres qui en ont fait partie. Un bonus des plus sympathiques.
Pour ce qui est de l’histoire, elle est toujours aussi plaisante. Le premier tome de Harry Potter est de ces romans doudous, de ceux qu’on peut lire et relire sans problème car retrouver les personnages et l’univers nous font du bien. Bon, je ne vais pas le nier : le fait que j’ai découvert cette saga au collège n’est probablement pas étranger à ce sentiment.
L’une des choses que j’ai apprécié dans cette relecture, c’est que j’ai redécouvert certains personnages, que l’on voit mais qui ne font qu’une brève apparition, et pour celles et ceux d’entre nous qui avons terminé la saga, nous savons que nous sommes amené.e.s à les revoir, et que certains propos ou certains faits n’ont rien d’anodin. J.K. Rowling a très bien pensé son univers et le déroulement de son histoire.
Concernant la lecture en anglais, c’était finalement assez simple (l’astuce : lire à voix haute quand on ne comprend pas bien ce qu’on lit – ça marche super bien!).

Si vous n’avez encore jamais lu Harry Potter et que vous n’appréciez pas plus que cela la littérature jeunesse, je crains que ce ne soit pas votre tasse de thé pour ce qui est de ce premier tome. En revanche, les plus jeunes devraient apprécier : que ce soit en anglais ou en français, c’est bien écrit, et quel plaisir de (re)découvrir cet univers !
A noter que cette édition existe également en français, publiée chez Gallimard.

Harry Potter and the Philosopher’s Stone, J.K. Rowling • Bloomsbury Publishing • 2017 (1997 pour la première édition)• 368 pages • 18,50€ (Gallimard) • Genre : fantasy, jeunesse • ISBN : 9781408883808

Ce livre participe au challenge Littérature de l’Imaginaire.

.

.

 

Ce livre participe au challenge Coupe des 4 maisons – 2017-2018.

.

.

.

10 réflexions sur “Harry Potter and the Philosopher’s Stone

    • malecturotheque dit :

      Ce n’est pas très compliqué, surtout quand on connaît déjà l’histoire (et, comme le dire Lady Butterfly, un dico peut dépanner facilement 😉 ). Après, c’est vrai, il faut effectivement des bases en anglais. Passe une belle semaine !

      Aimé par 1 personne

  1. LadyButterfly dit :

    Et c’est essentiel de les lire en anglais car de nombreux éléments sont passés à la trappe lors de la traduction.
    C’est assez simple, oui et , au pire, s’aider d’un lexique ou d’un dico quand on peine un peu en anglais en vaut la peine.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s