L’héritage des Rois-Passeurs

L’héritage des Rois Passeurs

Quatrième de couverture :

Ombre, univers peuplé de magie, et Rive, le monde tel qu’on le connaît, sont les deux reflets déformés d’une même réalité.
Énora est unique : elle peut traverser d’un monde à l’autre. Lorsque sa famille est brutalement décimée par des assassins masqués, elle se réfugie au seul endroit où ses poursuivants ne peuvent l’atteindre. Au royaume d’Ombre, sur la terre de ses ancêtres. Là-bas, Ravenn, une princesse rebelle, fait son retour après neuf ans d’exil passés à chasser les dragons du grand sud. Sa mère, la reine, est mourante. Ravenn veut s’emparer de ce qui lui revient de droit : le trône d’Ombre. Et elle n’est pas la bienvenue.
Deux mondes imbriqués. Deux femmes fortes, éprouvées par la vie. Deux destins liés qui bouleverseront la tortueuse histoire du royaume d’Ombre…

Mon avis :

Je souhaitais lire L’héritage des Rois-Passeurs de Manon Fargetton depuis un bon moment déjà mais, pour je ne sais quelle raison, je ne cessai d’en retarder la lecture. Peut-être était-ce la peur d’être déçue puisque je n’en avais lu que de bons retours ? Toujours est-il que, me lançant un peu au dernier moment dans le marathon de lecture French Read-a-thon (Summer Edition), j’ai enfin lu ce roman de fantasy français.
Fargetton a imaginé un univers découpé en deux mondes séparés l’un de l’autre : Ombre, dans lequel la princesse Ravenn rentre au bercail pour devenir reine et gouverner, cessant désormais de chasser les dragons ; et Rive, le monde dans lequel nous vivons ainsi qu’Enora, l’autre héroïne de ce roman. Pour elle, l’aventure commence bien tragiquement : alors que, avec toute la famille, son frère jumeau et elle s’apprêtent à fêter leurs vingt ans, Enora assiste à la place à un véritable massacre ; c’est par chance qu’elle survit. Finalement, elle découvre, grâce à deux inconnus (Julian et Charly), qu’elle peut aller dans un autre monde – Ombre.
Au cours de ma lecture, je me demandais comment Enora et Ravenn allait bien pouvoir se rencontrer – tout semblait les éloigner ! Petit à petit, les choses se sont mises en place et j’ai pu remarquer toute la logique derrière le récit. Cela dit, si la première moitié du roman m’a beaucoup plu, j’ai été un peu plus mitigée concernant la seconde partie. En dehors du fait que j’ai trouvé l’histoire finalement assez classique, avec un déroulement attendu, c’est aussi que je ne me suis pas attachée plus que cela aux personnages, si ce n’est Ravenn (parce qu’elle est lesbienne, totalement badass et… et c’est tout, en fait).

Donc oui, j’ai bien aimé L’héritage des Rois-Passeurs, mais je suis loin d’être totalement convaincue. Cela étant dit, comme j’ai apprécié l’univers et que certaines protagonistes m’intriguent (je pense à Bleue notamment) et que je pense les y retrouver, je lirai Les Illusions de Sav-Loar.
A vous de vous faire votre propre avis.

Lu dans le cadre du French Read-a-thon #FRRAT

L’héritage des Rois-Passeurs, Manon Fargetton • Bragelonne • 2015 • 312 pages • 20€ (8,20€ format poche) • Genre : fantasy • ISBN : 9782352948292

Ce livre participe au challenge Littérature de l’Imaginaire.

.

.

.

6 réflexions sur “L’héritage des Rois-Passeurs

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s