Les brumes d’Avalon – Le Cycle d’Avalon, t.2

Les brumes d’Avalon – Les Dames du Lac, t.2

Tome 1 : Les Dames du Lac

Quatrième de couverture :

Grâce à la sagesse du roi Arthur et à Excalibur, son épée toute-puissante, grâce aussi à la bravoure des chevaliers de la Table Ronde, la paix règne enfin sur le royaume de Grande-Bretagne, paix cependant précaire. Une lutte sans merci continue d’opposer les fidèles de l’antique culte druidique de la Dame du Lac aux adeptes de plus en plus nombreux de la nouvelle religion chrétienne, prônée par les Romains.
Seule la venue d’un héritier de la couronne pourrait peut-être consolider le trône et assurer l’avenir. Mais Morgane, prêtresse d’Avalon, Gwydion, son fils, né d’amours coupables avec le roi Arthur, Lancelot du Lac, fidèle chevalier de cœur de la reine Guenièvre, ont-ils encore une chance d’accéder aux lumières secrètes de la sagesse et de l’amour ? Ne sont-ils pas plutôt sur le point d’entraîner dans l’abîme un roi, un royaume, toute une civilisation lentement broyée par un nouvel ordre du monde ? A moins qu’au tout dernier moment ne vienne à leur secours la force éblouissante et mystérieuse du Graal, porteur d’espoir pour tous les hommes de bonne volonté ?

Mon avis :
Cela fait déjà deux ans que j’ai lu le premier tome Les Dames du Lac, un roman qui m’avait enchantée. Les brumes d’Avalon est la suite directe, avec toutefois quelques pages nous rappelant les événements passés – pages bienvenues car je me suis alors rendue compte que j’avais oublié certains événements, et pas des moindres ! Et si tout n’est pas rappelé dans le moindre détail, ce n’est pas grave car les premiers chapitres font références à certaines choses qui me sont alors revenues à l’esprit. En somme, deux ans plus tard et avec ma petite mémoire, ça l’a quand même très bien fait pour lire la suite des péripéties de Morgane et Guenièvre.
Nous retrouvons donc ces deux femmes et, cette fois-ci, le récit se concentre vraiment sur elles, même si d’autres interviennent ponctuellement. La religion chrétienne est désormais bien implantée et les cultes païens sont mis à mal. Morgane, demi-sœur du Haut-Roi Arthur, se retrouve à devoir accomplir la mission initialement dévolue à Viviane ; Arthur a pu monter sur le trône grâce à la Déesse, or il la renie désormais afin de répondre aux attentes de sa chère et tendre Guenièvre qui exige qu’il se comporte en bon chrétien. Guenièvre, justement, tente encore et toujours d’avoir un enfant afin que son roi ait un héritier, mais elle doit également lutter pour ne pas sombrer dans l’adultère – ce qui irait à l’encontre de sa religion, de ses croyances. Chaque femme mène ses propres combats ; Morgane et Guenièvre sont deux héroïnes aux antipodes l’une de l’autre. Dans Les brumes d’Avalon, le début, la fin, le renouveau sont au centre du récit. Nos héroïnes tant aimées ou détestées vont s’en rendre compte rapidement. On retrouve également, comme dans le premier tome, une critique sur la place des femmes ; si Guenièvre accepte ce qu’on lui donne, Morgane refuse en revanche de se voir ravir le moindre de ses droits, souhaitant rester une femme libre.
Quant à l’écriture de Marion Zimmer-Bradley, elle est toujours aussi enchanteresse, avec des descriptions qui nous immergent dans le récit. Le livre se lit aussi bien que le premier et c’est avec grand plaisir que j’ai lu cette suite. C’est comme si je n’avais jamais vraiment quitté la cour Camelot.

La légende arthurienne, je l’adore et, je dois bien l’avouer, l’interprétation et adaptation qu’en fait Zimmer-Bradley me plaît énormément. Alors, si vous n’avez encore jamais lu Les Dames du Lac (réédité en un seul volume par les éditions Pygmalion), il est temps de vous y mettre ; c’est un roman de fantasy incontournable d’après moi.
Pour conclure, une citation d’Isaac Asimov sur cette œuvre de Marion Zimmer-Bradley :

La plus merveilleuse évocation de la saga du roi Arthur qu’il m’ait été donné de lire. Absolument extraordinaire.

Les brumes d’Avalon – Le Cycle d’Avalon, t.2, Marion Zimmer-Bradley • Titre VO : The Mists of Avalon •  traduction : Brigitte Chabrol • Le Livre de poche • 1983 (VO), 1987 (VF) • 352 pages • 7,20€ • Genre : fantasy, légende arthurienne • ISBN : 9782253048855

Ce livre participe au challenge Littérature de l’Imaginaire.

7 réflexions sur “Les brumes d’Avalon – Le Cycle d’Avalon, t.2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s