Les Chroniques de St Mary, t.2 : D’écho en échos

Les Chroniques de St Mary, t.2 : D’écho en échos

Tome 1 : Un monde après l’autre

Quatrième de couverture :

Entre la façade très académique de l’institut St Mary, les équipes d’historiens, de techniciens, de chercheurs ont découvert le secret du voyage dans le temps. Ici, on n’étudie pas seulement le passé, on le visite…

Dans ce deuxième tome, la jeune historienne Madeleine Maxwell et son équipe ont bien l’intention de continuer leur travail de recherche et leurs mystérieux voyages.

Ils se retrouvent ainsi projetés dans le Londres Victorien de Jack l’éventreur. Jamais très loin de leur tasse de thé, ils deviennent les témoins volontaires du meurtre de Thomas Becket et partent même sur l’île Maurice pour tenter de sauver les derniers dodos…
Bien évidemment, rien ne se passe jamais comme prévu et tout se complique lorsqu’un obscur ennemi décide de détruire l’institut St Mary, quitte à anéantir l’Histoire elle-même.

.

Mon avis :

J’avais bien aimé le premier tome des Chroniques de St Mary malgré quelques incohérences ; les histoires de voyages dans le temps, c’est toujours un peu risqué, il faut réussir à ne pas se louper. Or Jodi Taylor a manqué le coche. Heureusement, son héroïne, Max, et le principe (voyager dans le temps pour observer l’Histoire) sauvaient largement le récit. Dans ce deuxième tome, on retrouve l’humour et l’énergie qui fonctionnaient si bien dans Un monde après l’autre, on retrouve une héroïne au top de sa forme, mais on retrouve aussi les incohérences, que j’ai trouvé pires que dans le premier livre… Aussi, j’ai trouvé qu’il y avait des événements pas très utiles : sans eux, la suite aurait lieu de toute façon. Cela amène à un récit qui part dans tous les sens, comme si Jodi Taylor avait voulu multiplier les missions pour nos protagonistes alors que ce n’était pas nécessaire ; autant en avoir peu mais de très bonnes, bien développées. A la place, au début du livre, on nous introduit un être important, qui semble pouvoir sacrément affecter le centre de recherche historique de St Mary et, pouf !, il disparaît comme par magie car il n’est plus nécessaire à l’intrigue (à moins qu’il ne réapparaisse dans un prochain tome, mais j’en doute). L’histoire se termine avec un voyage capital, que j’attendais déjà en ayant terminé le premier tome, et j’ai trouvé que c’était finalement vite expédié. Etc. Il y a pas mal d’événements qui s’enchaînent ainsi et j’ai donc plus eu l’impression d’avoir affaire à des scènes qu’à une histoire globale.
Alors c’est très étrange car le récit est bourré d’incohérences, que l’autrice rattrape en parlant des « paradoxes » mais cela n’est guère convaincant, le découpage dans la narration ne m’a pas enchantée, j’ai toujours un problème avec la temporalité et l’âge des personnages…, toutefois j’ai apprécié cette lecture. C’est un divertissement sans prise de tête ; c’est une lecture qui a pas mal de défauts, mais en terminant D’écho en échos, je n’ai qu’une envie : lire le troisième tome (qui sort en février 2019). J’aime Max et j’aime l’Histoire, et les voyages dans le temps, alors ça me plaît. Je crois que, si vous aimez cela, vous apprécierez Les Chroniques de St Mary, mais il ne faut pas que vous cherchiez un texte crédible.

A noter qu’il est possible de lire ce tome 2 sans avoir lu le premier, toutefois je vous conseille de commencer par le début.

Merci Babelio et HC Editions pour leur confiance.

Les Chroniques de St Mary, t.2 : D’écho en échos, Jodi Taylor • Titre VO : A Symphonie of Echoes • traduction : Cindy Colin Kapen • HC Editions • 2013 • 333 pages • 14,50€ • Genre : science-fiction, voyages dans le temps • ISBN : 9782357203761

 

Ce livre participe au challenge Littérature de l’Imaginaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s