Batwoman

Batwoman, t.1 : Hydrologie

Batwoman, t.0 : Élégie

Quatrième de couverture :

Kate Kane, alias Batwoman, est rejointe dans sa lutte contre le crime à Gotham par sa propre cousine, désireuse de se faire un nom dans le monde des super-héros.
Mais une nouvelle ennemie va mettre le tandem à l’épreuve. En parallèle, Kate entretient tant bien que mal sa romance avec l’officier de police Maggie Sawyer…

.
Mon avis :

C’est simple, Batwoman a ravi mon cœur de lectrice.
Dans le premier tome, le tome 0, nous faisions la connaissance de Kate Kane qui, la nuit venue, s’incarnait en Batwoman, nouvelle justicière à Gotham. Notre héroïne découvrait que sa sœur jumelle, qu’elle pensait morte depuis de nombreuses années, était en fait vivante – mais complètement folle ! Désormais débarrassée de ce fantôme, elle continue à lutter contre le crime ; à ses côtés, il y a sa cousine Bette, jeune justicière connue sous le nom de Flamebird, que Batwoman a pris sous son aile pour la former. Les deux femmes enquêtent sur la disparition d’enfants issus de quartiers défavorisés, ce qui introduit, l’air de rien, une dimension politique au comics. En parallèle, il y a Batman et le D.E.U.S. qui cherchent à découvrir qui est Batwoman. Pourquoi ? On le découvrira au fil des chapitres.
Chaque tome propose différents types de narration, que ce soit visuellement (lorsque l’on suit Batwoman dans le présent, c’est un graphisme très détaillé, comme celui sur les couvertures, avec des cases extraordinaires, des mises en scène dynamiques et originales ; lorsque c’est Kate, d’autres personnages ou des flashbacks, ce sont des cases plus classiques, avec moins de travail sur les couleurs, un travail plus sobre mais efficace et agréable tout de même) ou que ce soit la construction même du récit : des cases en forme de chauve-souris, de labyrinthe, des chapitres nous faisant naviguer du présent au passé et inversement, que le temps écoulé soit de deux semaines ou quinze minutes… Il se passe toujours plein de choses mais ce n’est jamais indigeste, c’est toujours très prenant. Honnêtement, J.H. Williams III, Trevor McCarthy et W. Haden Blackman, qui sont les principaux dessinateurs et scénariste, ont fait un super boulot.
Concernant les personnages, j’aime beaucoup l’évolution de Kate/Batwoman, que ce soit comment elle s’est construite, comment elle vit sa vie de super-héroïne ainsi que sa vie privée (pas facile de conjuguer les deux), j’aime ses choix même quand je ne les approuve pas car ils sont logiques par rapport à qui elle est, et j’aime aussi son caractère – un peu un caractère de cochon parfois mais elle n’est jamais détestable, elle est juste humaine. J’aime aussi son père, et Flamebird qui est tout feu, tout flamme (chouette évolution pour elle aussi), de même que j’apprécie d’autres personnages. Et puis il y a quelques super-héros du DC Universe qui font occasionnellement leur apparition ; non seulement, c’est bien amené, mais en plus c’est vraiment sympa de voir ces figures héroïques ensemble.

Batwoman, c’est beau, c’est fort, des messages sont distillés dans l’intrigue sans pour autant prendre le pas sur l’enquête ou les protagonistes, et visuellement, on se prend souvent des claques tellement c’est superbe et dynamique. Je regrette qu’on n’ait pas plus de tomes à se mettre sous la main.
Batwoman, c’est un comics que j’ai beaucoup aimé et que je vous encourage vivement à découvrir.

Batwoman, t.1 à 4, Collectif • Titre VO : Batwoman  Traduction : Thomas Davier Urban Comics • 2011-2015 • 144 à 200 pages • 15,50€ (tomes 1 à 3), 17,50€ (tome 4) • Genre : comics, super-héroïne • ISBN : 9782365770620 (tome 1)

Ce livre participe au challenge Littérature de l’Imaginaire.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s