Sex friends – Comment (bien) rater sa vie amoureuse à l’ère numérique

Sex friends – Comment (bien) rater sa vie amoureuse à l’ère numérique

Quatrième de couverture :

Sites ou applications de rencontres représentent plus qu’un simple outil qui permettrait de chasser le prince charmant ou de jouer les don Juan. En hameçonnant les utilisateurs par la promesse d’une abondance sexuelle et amoureuse, ces interfaces nous confrontent à la réalité de nos propres frustrations. De ce désert sentimental que traverse toute une génération de célibataires émerge une nouvelle figure : le « sex friend ». Ni amoureux fou ni calculateur froid, le sex friend a compris que la sexualité déborde aussi bien les codes de la grande histoire d’amour que les lois d’un prétendu « marché de la drague ».
Au carrefour de la philosophie, des manuels de développement personnel, des séries et comédies romantiques, Richard Mèmeteau propose une réflexion originale sur l’éthique sexuelle contemporaine. La drague numérique invite en effet à une prise de conscience écologique plus large. Notre corps est pris dans un réseau de corps avec lesquels nous échangeons en toute inconscience jusqu’au premier contact avec la maladie. Nos fluides lient ensemble nos ex, nos plans cul, nos réguliers et nos véritables partenaires amoureux. C’est à l’échelle de ces écosystèmes sexuels qu’il faut penser une responsabilité et une confiance permettant de défaire l’imbrication du sexe et de la domination.

.
Mon avis :

Il y a quelques semaines, une amie achetait cet essai et, sachant que je voulais le lire, elle me l’a prêté. Ainsi ai-je pu découvrir Sex friends – Comment (bien) rater sa vie amoureuse à l’ère numérique de Richard Mèmeteau.
Grâce à Internet, nous voyons nos choix de partenaires sacrément multipliés. Fini de chercher dans le quartier, au boulot ou dans n’importe lieu que l’on fréquente : la promesse est là, on peut faire des rencontres dans le monde entier ! Et plus on fait connaissance avec des gens, plus on a de chances de trouver le grand amour. Mais si ce n’était pas l’inverse ? Si cela ne nous faisait justement pas passer à côté du grand amour ? Comment savoir que telle personne ou la suivante sera la bonne ? Eh bien on ne peut pas et, finalement, la maximisation des choix est un échec. Alors Mèmeteau propose une alternative : un milieu entre Roméo et Don Juan, à savoir les sex friends, également appelé·s fuck buddies Outre-Atlantique.
Dans cet essai, Richard Mèmeteau, professeur de philosophie et écrivain, nous propose non seulement de redéfinir la sexualité par le biais de l’amitié, mais aussi de voir comment les rencontres ont évolué avec les technologies et les applications de rencontres. Pour ce faire, il use de ses observations, d’humour et de références pop ainsi que d’un langage simple, ce qui fait que son discours est très abordable, qu’on le comprend facilement, mais il n’en oublie pas pour autant de s’appuyer sur des essais, des textes philosophiques… Le propos est donc vulgarisé tout en étant approfondi et référencé. Et tout y passe : l’histoire des sites de rencontres (les débuts du Minitel, puis d’Internet…), pourquoi parler de « marché de la drague » n’est pas exact ? (il n’y a pas de tarification, contrairement à la prostitution par exemple), l’utilité de dire la vérité sur son profil, le racisme et/ou le classisme qu’il peut y avoir, l’importance de préserver son écosystème sexuel (soi-même, ses partenaires, les partenaires des partenaires…) et donc l’importance de se protéger, etc. Bref, c’est très complet et c’est super intéressant. Si j’ai parfois eu l’impression qu’il passait du coq à l’âne, il s’est avéré qu’en fait tout était lié, c’était pertinent.
Je me permets de vous donner une citation (p. 162) qui, je trouve, résume bien le livre :

« Ce n’est pas de l’amour, mais ce n’est pas que du sexe pour autant.
Ce n’est pas que du sexe et ce n’est pas pour autant le coup de foudre. »

Pour prolonger la réflexion, je vous invite à lire son interview sur Le nouveau Magazine littéraire. Et si vous souhaitez lire cet essai mais que vous n’avez pas forcément les finances, vous pouvez le trouver sur le Lyber des éditions Zones.

Sex friends – Comment (bien) rater sa vie amoureuse à l’ère numérique est un essai réussit ; il ne manque pas d’humour et s’avère être très intéressant. Si le sujet vous intéresse, que vous soyez concerné·es ou pas, alors foncez !

Sex friends – Comment (bien) rater sa vie amoureuse à l’ère numérique, Richard Mèmeteau Editions Zones • 2019 • 192 pages • 17€ • Genre : essai, sexualité, société • ISBN : 9782355221385

Publicités

8 réflexions sur “Sex friends – Comment (bien) rater sa vie amoureuse à l’ère numérique

    • Ma Lecturothèque dit :

      J’ai testé les sites de rencontre parce que plusieurs copines m’avaient dit : « vas-y, essaie ». Bah le néant. Et en fait je me suis assez retrouvée dans son livre sur certains sujets que je n’ai pas abordé dans ma chronique, comme le fait d’être déçue en rencontrant les personnes, d’avoir ce côté addictif de l’appli ou tu y retournes mais en fait ça t’embête juste comme pas possible, etc. Il en parle très bien =)

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s