L’affaire Charles Dexter Ward

L’affaire Charles Dexter Ward

Quatrième de couverture :

Echappé de Salem lors de la grande chasse aux sorcières du XVIIIe siècle, Joseph Curwen vint s’établir à Providence, où il mourut en 1771. La découverte de sa tombe par son descendant, Charles Dexter Ward, marque le début d’un drame au cours duquel le jeune homme perd l’esprit.
Un vieil ami de sa famille, le Dr Willett, enquête sur cette affaire diabolique où chaque pas vers la vérité révèle des horreurs innommables. Pourquoi, par exemple, l’écriture du jeune Ward devient-elle peu à peu semblable à celle de Joseph Curwen, le sorcier ?

.
Mon avis :

Je craque pour Lovecraft. Ses nouvelles ont beau être courtes (le principe d’une nouvelle), ce sont toujours des récits complets dans lesquels il ne manque rien, il ne me reste jamais un goût d’inachevé. Seulement, pour moi, ça reste bien souvent très dense à lire – mais ce que j’aime ses textes !
L’affaire Charles Dexter Ward aurait été écrite en 1927 mais n’a été publiée qu’en 1941, alors que l’auteur était déjà passé de vivant à trépassé depuis quelques années. Apparemment, ce texte ne plaisait pas follement à Lovecraft. Je dois bien admettre que ce n’est pas ma nouvelle préférée de l’écrivain américain, mais j’ai tout de même apprécié ma lecture et c’est à ça que je sais qu’un auteur me plaît : quand même ses textes jugés moins bons me plaisent.
La nouvelle s’ouvre avec la conclusion : Charles Dexter Ward, qui était jusqu’à présent interné, a disparu. Ces dernières années, alors qu’il était un jeune homme bien sous tous rapports, passionné par l’Histoire et la généalogie, Ward a sombré petit à petit dans la démence, son comportement changeant radicalement. Le Dr Willett, un ami de la famille Ward, tente de revenir sur ce qui a fait basculé cet homme dans la folie, de trouver l’élément déclencheur et comment cela a évolué.
Cette histoire m’a un peu fait penser à L’étrange cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde de Stevenson : un homme adopte un comportement de plus en plus étrange, il semble changer de personnalité et tente de cacher quelque chose. La comparaison s’arrête à peu près là mais, pour moi, elle était assez évidente. Néanmoins, Lovecraft ajoute à son récit des échanges avec de mystérieux correspondants, la présence du fameux Necronomicon, un ancêtre inquiétant, des actes de vandalisme dans les cimetières, etc.
L’histoire est bien ficelée car, si le narrateur est omniscient, il ne nous dévoile que prudemment les différents éléments de cette enquête et nous ne pouvons qu’attendre l’issue du récit en nous demandant qui nous apportera les réponses et quelle sera sa tournure de ce dénouement, alors même que le prologue nous en dévoile une partie.

Certes, L’affaire Charles Dexter Ward n’est pas la meilleure nouvelle de H. P. Lovecraft bien qu’elle soit probablement l’une de ses plus longues. Toutefois il est indéniable que l’auteur a un certain talent pour nous raconter cette sombre histoire.
Notons, pour celles et ceux qui n’auraient pas encore lu Lovecraft, que c’est certainement l’un de ses textes les moins horrifiques alors, si vous avez peur de faire des cauchemars à la lecture de l’une de ses nouvelles, ce ne sera pas avec celle-ci et vous pouvez donc vous lancer dans cette lecture – probablement pas sereinement, peut-être fébrilement, mais sans inquiétude.
Bonne lecture à vous.

L’affaire Charles Dexter Ward, H. P. Lovecraft • Titre VO : The Case of Charles Dexter Ward Traduction : Jacques Papy J’ai lu • 1941 (première publication) • 128 pages • 4€ • Genre : fantastique, étrangeté, mystère • ISBN : 9782290317136

Ce livre participe au challenge Littérature de l’Imaginaire.
Ce livre participe au challenge Bingo de l’Imaginaire.
Ce livre participe au Pumpkin Autumn Challenge.

13 réflexions sur “L’affaire Charles Dexter Ward

  1. lespagesquitournent dit :

    Je ne savais pas/plus que l’édition de ce volet avait été retardée de plusieurs années, après la mort de Lovecraft !
    Comme toi, j’ai également trouvé que l’histoire rappelait le cas de L’étrange cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde au niveau du comportement de l’un des personnages. En revanche, je n’ai pas autant accroché que toi. Comme tu le soulignes, ce texte était peu horrifique et c’est ce que j’attendais avec cette lecture… Un peu plus de frissons ! Du coup, cela me manquait… Mais je comprends que tu aies quand même apprécié ce titre, notamment pour son ambiance.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s