Un autre regard

Un autre regard

Quatrième de couverture :

Avec plus d’une dizaine d’histoires très variées autour du féminisme, de la politique ou de la sexualité, cette jeune blogueuse casse les clichés sur bon nombre de sujets. À l’opposé des stéréotypes, elle dévoile notamment son expérience de jeune maman au travers d’une série d’anecdotes tout sauf édulcorées.
En revisitant avec beaucoup de justesse et d’engagement des sujets tels que le sacro-saint instinct maternel, le baby blues, l’histoire du clitoris ou encore les réfugiés, elle parvient à remettre en question des vérités qui pouvaient paraître établies.
Cette bande dessinée est aussi drôle que touchante et instructive.

.
Mon avis :

Il m’aura fallu un peu moins de trente minutes pour lire cette bande dessinée qui aborde des sujets forts et intéressants. Autant vous dire que ce fut une lecture très rapide – je ne me suis pourtant pas pressée.
Je connaissais déjà un peu le travail d’Emma pour avoir lu quelques-unes de ses planches sur Facebook, et je savais donc à quoi m’attendre quant au style graphique (disons que c’est très épuré et pas hyper joli mais, l’important étant le propos et non le dessin, ce n’est pas bien grave). Cela dit, j’ai tout de même été déçue en voyant que certaines bulles de texte n’avaient pas été agrandies, rendant parfois la lecture un peu compliquée (alors que ce sont des dessins numériques, ce n’est pas compliqué de les adapter à un nouveau format). C’est un détail et je ne l’ai vraiment noté que sur deux ou trois bulles, mais j’ai tout de même trouvé ça dommage et gênant alors j’avais envie de le partager.
Quant au contenu… J’ai emprunté Un autre regard à une copine qui n’a pas du tout aimé (« dessins nuls, idées basiques » – c’est cash mais ça a le mérite d’être clair). Il y est question de violences policières (les BD datent de 2016 mais c’est toujours d’actualité…), de violences gynécologiques (ah, ça aussi…), de ce qu’est le clitoris, etc. Et effectivement, pour une personne conscientisée, c’est vraiment basique. La base de la base, si vous voulez. Alors, contrairement à ma copine, je n’ai pas détesté, mais je n’ai pas été franchement emballée pour autant. J’ai pensé que ça pourrait parler à des personnes qui n’y connaissent rien mais, pour en avoir discuté sur Twitter, il faut déjà avoir envie de s’intéresser aux sujets abordés.

Je ne sais même pas comment conclure ma chronique ; je n’ai pas détesté, contrairement à la copine qui m’a prêté Un autre regard, et je n’ai pas aimé non plus. Disons que je suis mitigée (les sujets sont intéressants mais pas assez approfondis – en même temps, c’est de la vulgarisation de l’actualité) et que je ne sais pas vraiment à qui je pourrais conseiller cette BD.
Voilà. Best chronique ever.

Un autre regard, Emma Massot Editions • 2017 • 110 pages • 16€ • Genre : bande dessinée, actualité, discriminations • ISBN : 9791097160036

4 réflexions sur “Un autre regard

  1. Ada dit :

    J’ai lu celui sur la charge émotionnelle ce mois-ci et je l’ai trouvé génial, l’autrice est vraiment cash, je sais à qui je pourrais l’offrir, héhé. Bon, je note tes réticences… Est-ce que tu penses qu’on n’est juste pas le public cible ? Tu as l’air de connaître le sujet, et moi aussi…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s