Le garçon sorcière

Le garçon sorcière

Quatrième de couverture :

Dans la famille d’Aster, 13 ans, toutes les filles sont élevées pour devenir des sorcières, tandis que les garçons sont appelés à devenir métamorphes. Toute personne qui ose violer ces règles est bannie. Malheureusement pour Aster, il n’a pas encore trouvé sa forme… et il est toujours fasciné par la sorcellerie. Peu importe si c’est interdit…

Lorsqu’un mystérieux danger menace les autres garçons, Aster sait qu’il peut les aider… grâce à ses talents de sorcier. Il y sera encouragé par une nouvelle amie, Charlie, dépourvue de magie et anti-conformiste, qui va le convaincre d’utiliser ses talents. Et il va devoir se montrer encore plus courageux pour sauver sa famille… et trouver qui il est réellement.

.
Mon avis :

Le garçon sorcière est un comics des Editions Kinaye. Rien que pour cela, il me faisait très envie, sans compter la couverture et le titre. Je vous laisse imaginer mon enthousiasme pour ce titre ! De fait, j’ai un peu déchanté en découvrant les premières pages : les hommes et les garçons sont forts, ils se battent contre les démons ; les femmes et les filles ne se battent pas directement, elles emploient la magie, font des potions, etc. Tellement cliché et super clivant, n’est-ce pas ? Mais c’est justement là le but de ce livre : remettre en question tout cela.
Aster est un jeune adolescent qui vit dans une famille magique avec les hommes héritant de pouvoirs de métamorphes, et les femmes de pouvoirs de sorcières. Mais voilà, le garçon ne se sent pas bien, devoir devenir un métamorphe crée en lui un certain malaise alors qu’il est attiré par la sorcellerie – il a même certaines facilités à lancer des sortilèges qui devraient être plus complexes pour un novice comme lui. Et voilà qu’un jour un mystérieux démon s’en prend aux garçons en pleine initiation ! Alors Aster va tenter d’enquêter de son côté, avec ses propres capacités. Mais il ne sera pas seule car sa nouvelle amie, Charlie, une fille sans pouvoir, va lui être de bon conseil.
Et donc cette histoire, qui semblait bourrée de clichés, s’avère finalement être une ode à la différence.
Vous l’aurez compris, j’ai aimé l’histoire. Ajoutez à cela que, l’air de rien, il y a une famille homoparentale, des personnages de toutes les couleurs de peau… ; cela n’a pas d’incidence sur le récit : c’est comme ça, point. Et ça fait tellement du bien de voir cela !
Quant aux dessins et à la couleur, c’est simple mais rudement efficace. J’ai beaucoup apprécié me plonger dans Le garçon sorcière, j’ai été enchantée par les personnages, par cette demeure magique un peu cachée où vit toute une famille de personnes aux pouvoirs extraordinaires… Certaines scènes sont vraiment belles, comme lorsque la mère d’Aster utilise ses pouvoir dans la forêt (mais chut, je n’en dirais pas plus).

Le garçon sorcière est un très bon comics à destination d’un jeune lectorat mais qui saura se faire apprécier d’un lectorat plus adulte – la preuve en est avec moi. Si la fin n’appelle pas forcément une suite, je dois dire que je suis emballée à l’idée de découvrir les nouvelles péripéties d’Aster et Charlie (le prochain tome sort l’été prochain et il y en aura trois en tout).

Je vous souhaite une ensorcelante lecture.

Le garçon sorcière, Molly Knox Ostertag • Titre VO : The Witch Boy Traduction : Romain Galand Kinaye Editions • 2020 (2017 en VO) • 224 pages • 19,90€ • Genre : comics, fantastique, sorcellerie • ISBN : 9782357990449

6 réflexions sur “Le garçon sorcière

  1. Lady Nephtys dit :

    Oh, une lecture intéressante que je vais de ce pas ajouter à ma wish-list, ton avis positif y est pour beaucoup.
    Il faudrait vraiment que je me penche sur les autres titres de cette maison d’édition !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s