Gertrude Bell – Aventurière, archéologue, agent secret

Gertrude Bell, archéologue, aventurière, agent secret

Quatrième de couverture :

Fille d’un grand industriel du Yorkshire, Gertrude Bell était promise à un mariage aristocratique. Or la jeune femme aime le danger et le trouve dans les déserts chaotiques qui s’étendent de Damas à Bagdad. Entre 1900 et 1914, elle y mène six expéditions archéologiques, devient exploratrice, diplomate, agent de renseignement – sans jamais oublier de glisser dans ses bagages robes du soir et cartes de visite. Jusqu’à sa mort tragique en 1926.
Flamboyante et spirituelle, amoureuse et excentrique, Gertrude Bell est successivement surnommée la Reine du désert, la  Khatun, la Dame ou encore la  «  reine sans couronne d’Irak  ». On aurait pu ajouter «  Bell de Bagdad  », comme on dit Lawrence d’Arabie, car tous deux ont poursuivi un même rêve, le visage brûlé par les vents de sable et les yeux perdus dans l’horizon trouble d’un lointain qu’ils étaient seuls à voir.
La biographie éminemment passionnante de l’une des plus grandes aventurières du XXe  siècle.

.
Mon avis :

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Gertrude Bell aura eu un parcours extraordinaire, d’autant plus que c’est une femme du début du XXè siècle ; là où beaucoup passaient encore du père au mari sans pouvoir prendre leurs propres décisions, Miss Bell fait partie de ces quelques dames qui ont parcouru le monde à une époque où il était inenvisageable qu’une femme le fasse seule. Elle aura été alpiniste, archéologue, aventurière, espionne… En voilà, une vie bien remplie ! En plus de cela, elle a beaucoup écrit – des livres relatant ses voyages, ses découvertes, mais aussi énormément de correspondances. Ses lettres ont été compilées et on peut les trouver sur le net (en anglais). Christel Mouchard s’est appuyée sur ses écrits pour rédiger la biographie de l’aventurière.
Ce que je retiens avant tout de ce roman biographique, c’est la passion qui animait Gertrude Bell ; elle fuyait probablement sa famille et l’Angleterre, mais elle était également attirée par le Moyen-Orient, que ce soit par les lieux, l’architecture ou encore les hommes – non pas par amour mais parce qu’elle semble avoir créé des liens assez forts avec certains d’entre eux. Ce qui l’attire également, c’est l’aventure. Elle ne se contente pas de voyager, non, elle explore des lieux peu voire pas du tout fréquentés, elle se lance dans l’archéologie (une vraie touche à tout!), elle déborde de curiosité et, plus tard, ses connaissances vont lui permettre de servir la Couronne en tant qu’agent de renseignement. Dans le désert, elle était nommé la « Reine sans couronne ».
Simple dame, quoique riche héritière (ça aide), Gertrude Bell se retrouve finalement l’égale des hommes, au grand dam de certains d’entre eux ! J’aurais presque pu croire qu’elle était féministe tant elle s’était émancipée, avec une farouche volonté d’en savoir autant si ce n’est plus que la gente masculine… mais c’était sans compter sur le fait qu’elle était très conservatrice, se liguant d’ailleurs contre les suffragettes. Miss Bell n’est pas à une contradiction près. Il n’empêche que son parcours reste extraordinaire et passionnant.
Malgré le fait que je n’ai pas accroché plus que cela à l’écriture de Christel Mouchard, la trouvant trop neutre bien que l’on sente parfois un peu de passion, je dois dire que j’ai été captivée par la biographie de la dame au point qu’il me tarde de découvrir le film Queen of the Desert avec Nicole Kidman dans le rôle de Gertrude Bell et Robert Pattinson dans le rôle de Thomas E. Lawrence – non pas que je sois fan, mais je suis très curieuse de voir ce que donne cette adaptation de la vie de l’aventurière. Ah oui, j’ai oublié de vous dire : vous connaissez probablement Lawrence d’Arabie, non ? Eh bien lui et Gertrude Bell se sont côtoyés !

Gertrude Bell – Aventurière, archéologue, agent secret est un bon roman pour découvrir la vie palpitante de Gertrude Bell. Même s’il y a certains moments de sa vie où l’on ne peut qu’imaginer les choses qui se sont déroulées, Mouchard le fait bien et nous propose là un récit extraordinaire pour une femme qui ne l’était pas moins.

Gertrude Bell – Aventurière, archéologue, agent secret, Christel Mouchard Le Livre de Poche • 2015 • 380 pages • 7,70€ • Genre : biographie, portrait de femme • ISBN : 9782253186236

13 réflexions sur “Gertrude Bell – Aventurière, archéologue, agent secret

  1. Adlyn dit :

    Une fois n’est pas coutume, tu me donnes davantage envie d’aller voir le film que de lire le livre. Ne connaissant pas Gertrude Bell jusqu’ici, tu me donnes très envie de découvrir le personnage mais j’avoue qu’une biographie purement factuelle au ton neutre ne me vend pas du rêve (même si le sujet lui-même permet une bonne histoire), je compte sur le réalisateur du film pour mettre un peu de passion dans tout ça. J’aime l’Histoire quand ça m’est raconté comme une histoire, justement^^

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s