Le Horla

Le Horla

Une précision avant d’aller plus loin : la couverture que je partage ici n’est pas celle de l’édition que j’ai lu. J’ai lu l’édition de TV5Monde trouvée dans la bibliothèque numérique de la chaîne.

Quatrième de couverture :

Ce livre est le journal d’un homme dont la vie se heurte à des phénomènes étranges. Est-il fou, victime d’une obsession et d’hallucinations ? Ou bien y-a-t-il vraiment, dans sa maison, un être invisible, qui cherche à le diriger, et qui pompe son énergie vitale ? L’ambiguïté demeure jusqu’au bout. Ce court roman (110 pages) est considéré comme un chef d’œuvre de la littérature fantastique.

.
Mon avis :

Sortie en 1886 puis dans une nouvelle version en 1887, la nouvelle Le Horla de Guy de Maupassant est désormais un classique de la littérature fantastique et est régulièrement étudiée en cours.
Dans son journal, un homme raconte les événements étranges qui ont lieu autour de lui, les faits incroyables qui lui arrivent. Devient-il fou ou une créature invisible s’est-elle bel et bien invitée chez lui ?
Je n’ai pas grand chose à dire sur cette nouvelle car le développement est assez rapide, c’est bien mené mais sans surprise ; dans la même veine, j’ai préféré L’affaire Charles Dexter Ward de H.P. Lovecraft et L’étrange cas du Dr. Jekyll et de M. Hyde de Robert Louis Stevenson. J’ai aimé la conclusion du Horla, de même que le déroulé de l’intrigue, et j’ai aussi aimé l’écriture de Maupassant qui est vraiment sympathique mais c’est clairement dans les nouvelles qui suivent que je l’ai découvert, avec des textes émouvants, d’autres drôles… Car oui, c’est un recueil de nouvelles ! Il porte le titre de l’une de ces histoires.
Ainsi Le marquis de Fumerol est plutôt rigolo à lire malgré le sujet (le marquis est sur son lit de mort), Le signe est cocasse, de même que Le Trou, tandis que Une famille est révoltant et on ne peut que joindre notre voix à celle du narrateur ; Joseph m’a fait rire et L’auberge m’a attristée, etc. En fait, elles sont toutes très variées, aucune ne se ressemble et j’ai grandement apprécié les découvrir ! De même que j’ai redécouvert la plume de Guy de Maupassant que je n’avais lu qu’avec les lectures obligatoires à l’école – et donc, comme je n’avais pas d’autre choix que de lire ces textes, je les avais moins appréciés que si je les avais spontanément lus par moi-même. J’ai désormais envie de lire d’autres nouvelles, voire même des romans de cet écrivain (je prends vos suggestions).

La nouvelle Le Horla est un récit trouble, naviguant entre un certain réalisme et une grande folie. Si j’ai apprécié découvrir cette nouvelle, j’ai d’autant plus apprécié les suivantes que j’ai pu découvrir dans mon édition (TV5Monde).
En somme, c’est un classique à lire mais dont il ne faut pas trop en attendre. Préférez-lui les nouvelles suivantes.

Le Horla, Guy de Maupassant • 1887 • Genre : nouvelle, fantastique 

Ce livre participe au Challenge de l’Imaginaire.
Ce livre participe au Hold My SFFF Challenge.

18 réflexions sur “Le Horla

  1. LadyButterfly dit :

    J’avais adoré cette nouvelle ^^ Lu au collège donc il y a bien longtemps mais relue depuis. Même si au fil du temps, l’effet n’est pas le même, c’est vraiment un modèle du genre fantastique. Et puis, l’écriture de Maupassant est tellement agréable. Oui, c’est vrai, il faut lire les autres nouvelles aussi !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s