Courts retours #21

Salutations, cher·es lecturovores !
En voilà, un Courts retours qui a traîné dans mes brouillons depuis un moment car je vous y parle toujours de trois lectures et il m’en manquait une. Mais j’y ai enfin remédié avec Mausart de Thierry Joor et Gradimir Smudja. Avant de vous parler de cette histoire de souris musiciennes, je vais d’abord vous présenter le premier tome du manga Le mari de mon frère de Gengoroh Tagame ainsi que le premier tome de Bloom into you de Nio Nakatani, deux manga traitant de l’homosexualité avec des approches différentes : l’un parle d’hommes adultes, l’autre de lycéennes qui découvrent le sentiment amoureux.


Le mari de mon frère, t.1

Un beau jour, Yaichi, père célibataire, voit son quotidien bouleversé par l’arrivée inattendue de Mike, le mari de son frère. Mike est Canadien et est venu au Japon afin de découvrir les lieux dont son compagnon, maintenant décédé, lui avait tant parlé. Mais Yaichi ne sait pas comment réagir et est un homme plein de préjugés. Heureusement, sa fille, Kana, est là pour remettre en question les certitudes de son père.
Le mari de mon frère est un manga qui m’a bouleversée ; impossible de rester de marbre face à une telle histoire et à de tels personnages. Nous suivons essentiellement Yaichi, ses réflexions et ses interactions avec son beau-frère et sa fille. Au fil des pages, grâce à Mike (et un peu grâce à Kana), il va se défaire de ce qu’il pensait savoir et, surtout, il va redécouvrir son frère.
Les larmes me sont montées aux yeux à plusieurs reprises lors de cette lecture. Le propos est pertinent, les personnages principaux sont attachants et il y a un bon équilibre entre ces trois-là. Je veux absolument lire la suite !

Le mari de mon frère, tome 1, Gengoroh Tagame Editions Akata • 2015 • 180 pages • 7,95€

Bloom into you, t.1

Yû est une lycéenne qui cherche désespérément trouver l’amour mais, lorsqu’un garçon lui fait sa déclaration, elle reste de marbre. Et voilà que Tôko, qui lui paraissait si semblable à éconduire tous ses prétendants, lui confie qu’elle pourrait bien tomber amoureuse d’elle.
Ce qui m’a plu dans ce premier tome de Bloom into you, c’est essentiellement Tôko tant ses sentiments m’ont paru justes. Sans trop en dire, les deux jeunes femmes passent du temps ensemble et, si elles ne sont pas toujours sur la même longueur d’onde, au moins acceptent-elles d’entendre ce que l’autre a à dire. Ce n’est pas une simple histoire d’amour et les sentiments exprimés dans ce manga sont plus complexes que cela.
Je ne peux hélas en dire davantage car ce serait trop en dire. Quoiqu’il en soit, si ce manga m’a moins marqué que Le mari de mon frère, je ne peux nier que la sincérité des héroïnes m’a marquée et que je veux lire la suite.
.
Bloom into you, tome 1, Nio Nakatani Kana • 2015 • 178 pages • 7,45€ 

Mausart, tome 1

Alors que je préparais mon retour sur Mausart, j’ai appris qu’un deuxième tome était sorti. Pour ma part, je ne lirai pas cette suite. J’ai pourtant apprécié l’histoire de cette souris qui, surprise à jouer du piano chez un loup, doit aider ce dernier auprès du roi. L’idée ? faire croire que le loup joue alors que c’est Mausart, la souris.
L’histoire n’est pas extraordinaire, elle est plutôt prévisible et elle se termine en trente-quatre pages (il n’y a pas grand chose à raconter), mais elle est toutefois sympathique et avec de beaux sentiments.
Le point fort de cette bande dessinée, ce sont les dessins qui sont beaux, avec un aspect un peu vieillot, me rappelant de vieux livres de contes de mon enfance. Vraiment, il n’y a pas à dire, le charme désuet des planches est superbe !
Hélas, cela ne fait pas tout et, si j’ai passé un bon moment de lecture, je ne suis toutefois pas assez emballée pour lire la suite. Peut-être à découvrir pour la curiosité, peut-être un joli conte pour des lecteur·rices plus jeunes, je  ne saurais vous dire.

Mausart, tome 1, Thierry Joor et Gradimir Smudja Delcourt • 2018 • 48 pages • 14,50€ 

13 réflexions sur “Courts retours #21

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s