Running Girl, ma course vers les paralympiques, t.2 et 3

Tome 1

Quatrième de couverture :

Kazami a offert à Rin une lame, prothèse ergonomique dédiée aux sportifs, et depuis, la jeune fille trouve un véritable plaisir dans la pratique de la course. Motivée comme jamais, elle se met en tête de participer à un cent mètres. Et pour progresser plus vite, pourquoi ne pas aussi rejoindre le club d’athlétisme de son lycée ?

.
Mon avis :

Si j’avais accroché au premier tome, surtout grâce à l’héroïne, Rin, qui est très attachante, je ne me suis toutefois pas jetée sur la suite et j’ai attendu que le troisième et dernier tome soit sorti pour me décider – je voulais pouvoir enchaîner la lecture de ces tomes et, en même temps, je vous avoue que je n’étais pas certaine de vouloir poursuivre : le premier tome était sympathique à lire mais sa grande force résidait surtout dans son héroïne et dans la représentation du handicap, l’histoire elle-même n’était pas des plus extraordinaires. Mais voilà, j’ai craqué et j’ai bien fait car la suite m’a conquise !
Le tome 2 débute pile où se terminait le premier et, d’ici la fin du troisième volume, plusieurs mois (années, même!) se seront écoulés. Difficile de s’en rendre compte quand on lit ce manga car il se dévore ! Le temps file à toute vitesse, tout comme Rin lorsqu’elle s’élance sur la piste.
J’ai été contente de retrouver le lexique des sensations, quand la jeune coureuse sent le vent sur son corps, quand elle réalise le contrôle qu’elle a de ses membres… J’ai également été ravie de retrouver les dessins de Narumi Shigematsu que j’apprécie, notamment lorsqu’elle représente les émotions et les courses, l’effort physique. Mais, surtout, j’ai été très heureuse de retrouver Rin. C’est une héroïne motivée, enthousiaste, pleine d’énergie, c’est impossible de ne pas s’attacher à elle, de ne pas s’émouvoir de ses réussites et de ses échecs. Aussi, j’avoue avoir apprécié que Kazami soit moins présent et qu’il ait évolué, qu’il ne soit plus ce cliché de mentor froid et distant. Si j’aime l’ensemble des personnages, je trouve toutefois dommage que l’on ne s’attarde pas plus sur les rencontre que Rin fait à chaque tome, elles sont presque oubliées, évacuées dans le suivant pour laisser place à de nouvelles protagonistes. Et ça, finalement, je crois bien que c’est le seul reproche que j’ai à faire à cette série. Pour autant, j’ai apprécié découvrir à chaque fois de nouvelles coureuses, valides ou non, qui apportent leur pierre dans l’évolution de l’héroïne, qui, à leur façon, la font grandir.
Quant à l’histoire, je vous le disais plus haut, ça va vite, très vite, on ne voit pas les mois passer… Mais on a tout de même la notion du temps qui défile sous nos yeux et ce grâce à des phrases glissées par-ci par-là : Rin se prépare pour une compétition qui a lieu des mois plus tard et, quelques pages après, nous assistons à la compétition, alors nous savons que le temps a passé, que Rin a progressé plus que ce que les quelques pages nous ont montré. Aussi, si Running Girl est axé sur la course et que ce n’est franchement pas le genre de sport qui me passionne quand j’en regarde, ici Narumi Shigematsu a su me faire vibrer, je suis passée par pas mal d’émotions.

Au final, Running Girl, ma course vers les paralympiques est vraiment un manga à découvrir. En dehors du facteur de représentation des personnes handicapées, on a là une histoire prenante, pleine d’émotions, des personnages vraiment sympathiques et une héroïne des plus extraordinaires de par sa joie et sa passion qui l’animent, c’est un véritable modèle.
Si je regrette que ce manga se termine en trois tomes, je ne peux toutefois que vous encourager à le découvrir car j’ai beaucoup aimé.

Running Girl, ma course vers les paralympiques, Narumi Shigematsu • Titre VO : Blade Girl Kataashi no Runner  Traduction : Alexandre Goy Akata • 2020 (2019 pour la VO) • 6,99€ par tome • Genre : manga, sport, handicap

12 réflexions sur “Running Girl, ma course vers les paralympiques, t.2 et 3

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s