Les Aventuriers de la mer, tome 1 : Le vaisseau magique

Les aventuriers de la mer, tome 1 : Le vaisseau magique

Quatrième de couverture :

Les Vivenefs sont des vaisseaux magiques liés à la famille qui les possède par des liens empathiques. Ces navires sont insaisissables, ils bravent les tempêtes, évitent les récifs, distancent les monstres marins, sèment les pirates… Et sont surtout l’objet de toutes les convoitises. Vivacia est la vivenef de la famille Vestrit. Le capitaine Ephron Vestrit est mourant et, parmi les siens, chacun ourdit complots et traîtrises pour s’approprier son vaisseau, car l’héritage d’une vivenef ne se transmet pas comme un legs normal. Et ce tandis que d’autres dangers se profilent à l’horizon : les serpents de mer qui infestent les océans se regroupent, et un ambitieux pirate aspire à unir ses pairs sous un seul pavillon : le sien…

.
Mon avis :

Les Aventuriers de la mer est un récit qui prend place dans le même univers que L’assassin royal, mais en des lieux et avec des personnages bien différents. Comme je veux faire les choses bien, je lis chaque cycle dans l’ordre conseillé mais il me semble que l’on peut tout à fait lire Les Aventuriers de la mer sans avoir lu L’assassin royal. Quoiqu’il en soit, me voici plongée dans cette nouvelle série de romans.
Dans ce premier tome intitulé Le vaisseau magique, nous suivons un certain nombre de personnalités toutes plus extraordinaires les unes que les autres, à commencer par Althéa Vestrit. C’est une femme qui a passé la plus grande partie de sa courte vie sur le navire familial, la Vivacia, et elle escompte bien en hériter au décès de son père. Althéa est fougueuse, c’est une femme de la mer, elle est née pour diriger un vaisseau, elle n’en doute pas. Mais Kyle, son beau-frère et capitaine actuel de la Vivacia, ainsi que le reste de sa famille ne semblent pas de cet avis.
Nous avons également Brashen. C’était le second d’Ephron Vestrit, le père d’Althéa, mais Kyle l’a remplacé par un homme des plus rustres. Autant vous le dire, Brashen et Kyle sont loin d’être amis ! Il y a aussi Hiémain, l’un des fils de Kyle et donc neveu d’Althéa ; celui-ci n’occupe pas une place très importante dans ce premier tome mais on voit petit à petit sa vie se modifier et nul doute que de grandes épreuves l’attendent dans le deuxième tome d’autant plus que, malgré lui, il va se retrouver dès Le vaisseau magique en compétition avec sa tante. Et si vous pensez que je vous ai présenté tous les personnages principaux, loin de là ! Je vais juste terminer en parlant de Kennit, un pirate qui aimerait devenir, en quelque sorte, le roi des pirates  et, s’il est pragmatique, il n’en reste pas moins peu appréciable – d’après moi, et je lui ai d’ailleurs largement préférer son second, Sorcor, qui est un homme qui ne manque pas d’idéaux.
Si je vous ai parlé d’une partie des personnages, en tachant de ne pas trop entrer dans les détails, c’est pour en venir au premier point important de ma lecture : j’ai au début eu du mal à me plonger dans Les Aventuriers de la mer. Non pas parce qu’il y a un nombre incroyable de protagonistes – ils sont très différents les uns des autres et suffisamment bien présentés pour ne pas que l’on s’embrouille – mais parce que je n’ai pas du tout accroché à certains d’entre eux. Concernant Kyle, ça allait encore dans la mesure où, quand il était question de lui, Althéa n’était jamais bien loin – et j’aime beaucoup Althéa. En revanche, Kennit… Les lieux où prend place l’aventure du pirate sont encore bien loin de ceux fréquentés par les autres personnages ! Et ce n’est pas son sympathique second qui le rend plus intéressant, malheureusement. Cela dit, une fois cette étape franchie, une fois que je me suis faite à l’idée que, oui, c’est un roman où l’on suit plusieurs protagonistes et, non, je ne les apprécierai jamais tous, eh bien j’ai dévoré le roman.
Je vous ai dit que l’histoire se déroule dans le même univers que L’assassin royal mais je vous ai aussi dit que les lieux n’étaient pas du tout les mêmes. En effet, nous sommes bien loin de Castelcerf ! Et de fait, c’est une nouvelle découverte, que ce soient les lieux, la démonstration de la magie, les croyances… Et j’ai adoré, à commencer par cette histoire de Vivenefs. Je vous ai parlé de la Vivacia, tout à l’heure, le vaisseau des Vestrit. Eh bien c’est une Vivenef, un vaisseau fait en bois-sorcier et qui, avec le temps, finira donc par prendre vie – je n’en dis pas plus, je vous laisse le plaisir de découvrir tout cela, c’était juste pour vous donner un exemple de ce que j’ai aimé.
Quant au rythme, je l’ai trouvé parfois inégal, pas toujours bien maîtrisé, cela venant notamment du fait qu’il s’agit d’un tome introductif. C’est le début que j’ai trouvé quelque peu longuet mais, croyez-moi, une fois le décor planté, une fois que j’avais fait connaissance avec Althéa, Brashen, Kennit et les autres, le récit a pris un bon rythme de croisière et, malgré les vagues de la vie venant fouetter nos personnages, malgré la tension de plus en plus présente entre certains d’entre eux, le rythme n’a plus perdu de son souffle et j’étais embarquée dans l’histoire.

Ce premier tome, Le vaisseau magique, nous introduit dans un nouvel univers très riche et nous présente moult personnages, tous très bien écrits quoique parfois détestables, mais certains se détachant du lot et il ne fait aucun doute que je prendrai plaisir à les suivre. Si vous avez un peu de mal au début, je vous conseille de poursuivre au moins jusqu’au milieu du roman ; à ce moment-là, vous saurez si vous accrochez à l’histoire et ses personnages ou s’il vaut mieux, pour vous, laisser tomber ce livre. Quoiqu’il en soit, j’ai beaucoup aimé et je ne peux donc que vous encourager à le découvrir ; il promet de sacrées péripéties pour nos aventurier·es de la mer !
Bonne lecture à vous.

Les Aventuriers de la mer, tome 1 : Le vaisseau magique, Robin Hobb • Titre VO : Wilder Girls Traduction : Arnaud Mousnier-Lompré J’ai lu • 1998 • 320 pages • 8€ • Genre : littérature jeunesse, mutations, huis-clos • ISBN : 9782290325711

Ce livre participe au Challenge de l’Imaginaire.

30 réflexions sur “Les Aventuriers de la mer, tome 1 : Le vaisseau magique

  1. pepparshoes dit :

    J’ai comme toi souvent du mal avec les deux premiers tomes des Robin Hobb, parce qu’ils introduisent beaucoup de personnages et de lieux et d’éléments divers. Mais une fois que je suis dedans, je suis complètement accro ❤ J'ai adoré Les aventuriers de la mer comme tu le sais, et… ma préférée est étonnamment Malta ! Mais Althéa aussi, et Parangon, et Ambre… et un personnage à venir en lien avec Kennit, qui lui, a suscité chez moi beaucoup d'émotions intenses par contre ! Breeeeef cette saga ❤

    Aimé par 1 personne

  2. Kiriitiblog dit :

    Ravie de voir que tu as apprécié ce premier tome ! J’ai aussi eu du mal à aimer certains personnages comme Kennit et Malta mais l’univers reste très intéressant et on a envie de connaître la suite ^^

    Par contre, je conseille de lire l’assassin Royal, du moins la première trilogie, avant de commencer cette saga car certains passages seront plus flous sinon je trouve ^^

    Aimé par 1 personne

      • Kiriitiblog dit :

        Les Six-Duchés ne sont pas tant évoqués que ça mais il y a quand même quelques clins d’œil sympa.

        Mais surtout, je trouve les chapitres sur les serpents de mer très abstraits quand on n’a pas lu L’Assassin Royal et tout le processus qu’ils expliquent lorsque la délégation arrive à Castelcerf pour demander de l’aide ^^

        J'aime

        • Ma Lecturothèque dit :

          Je ne me souviens pas des serpents dans le premier cycle de « L’assassin royal »… Les Anciens, les dragons, etc., oui, mais les serpents, ça ne me dit rien. C’est à quel moment ? Ou alors c’est dans le deuxième cycle, peut-être ? Que je n’ai dans ce cas pas encore lu, puisqu’il semble qu’il vaut mieux lire « Les Aventuriers de la mer » avant ce cycle 2 ^^

          J'aime

          • Kiriitiblog dit :

            Ah ba c’est dans le cycle 2 alors. Dans le cycle 1, ils restent encore très vague.
            Les aventuriers de la mer est à lire normalement entre le cycle 1 et 2 mais ce n’est pas gênant de le lire après comme je l’ai fait. Par contre, je trouve ça plus compliqué à comprendre si tu commences direct par ça ^^

            Aimé par 1 personne

  3. LadyButterfly dit :

    Je n’ose rien dire (ou pas grand chose) parce que je connais tellement bien la série…. Mais je crois qu’une fois passé le premier – ou les deux premiers tomes peut-être, c’est assez extraordinaire, comme aventure. Je ne suis pas très fan du « je m’attache ou j’aime/j’aime pas les personnages » parce que ça ne me semble pas un critère déterminant pour porter un jugement sur une oeuvre (déformation de l’analyse littéraire + détail trop fluctuant d’une personne à une autre). Par contre, le développement du perso de Kennit est intéressant (et non, il ne te plaira sûrement pas au fil des volumes, mais son background est très bien étoffé, comme d’habitude avec Hobb, on ne peut pas lui ôter cela).

    Aimé par 1 personne

    • Ma Lecturothèque dit :

      Je suis d’accord, ce n’est pas parce que l’on ne s’attache pas aux perso qu’ils ne sont pas intéressants – je sens que Kennit est intéressant, mais pour l’instant c’est plus son second qui m’a parlé ^^ Si Kennit évolue comme tu le dis, que je l’apprécie ou non, ça me va !

      J'aime

  4. Entournantlespages dit :

    Apparemment les prochaines intégrales peuvent un peu spoiler L’Assassin royal à ce que j’ai entendu dire. J’ai découvert Robin Hobb avec la première intégrale des Aventuriers de la mer et j’ai été autant conquise par les personnages que par cette histoire autour des vivenefs.
    Bon, maintenant que je sais qu’il y a un certain ordre dans les sagas, je me suis tournée vers L’Assassin royal que j’adore aussi même si c’est complètement différent.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s