Broderies en Bretagne

Broderies en Bretagne

Après vous avoir présenté la Galerie armoricaine et Les costumes bretons, c’est enfin au tour de Broderies en Bretagne, un bel ouvrage qui vient conclure cette semaine autour du patrimoine vestimentaire breton. Ici, nous entrons dans le détail, dans ce qui fait l’une des renommées de la Basse Bretagne, à savoir, comme l’indique le nom du livre, la broderie. Quel est l’histoire de cet art ? Qui ornait ainsi ses vêtements ? Quels étaient les différents motifs et où les portait-on ? Ce livre répond à toutes ces questions, et bien plus encore.

Résumé de l’éditeur :

Dans ce premier volet sur la broderie, les auteures, spécialistes s’il en est de ce vaste sujet, s’intéressent à la broderie sur tissu : châles, tabliers, gilets, etc…
Elles listent les points, les couleurs, les motifs les plus utilisés par terroir, en racontant l’histoire, l’usage et l’évolution. Enfin, toujours dans une démarche pédagogique, elles communiquent leur savoir-faire et leur expérience, avec patrons à l’appui à réaliser chez soi, pour des usages traditionnels ou des déclinaisons plus actuelles en couture et en décoration.

Tous les points expliqués, 13 modèles à reproduire.

.

Mon avis

Quand j’ai vu ce livre, j’ai tout de suite su qu’il me plairait : regardez la couverture ! Il s’agit de la broderie d’un plastron bigouden, dit « pleine fleur », dont la couleur attire l’œil, et la réalisation captive – c’est un travail extraordinaire. Quand j’ai commencé ma lecture, ma première impression n’a pas été démentie, bien au contraire, j’ai tout de suite apprécié. En vérité, la seule chose qui m’a déplu, c’est que j’ai trouvé que le glossaire n’était pas assez fourni ; cela ne m’a pas gênée outre mesure, mais je préfère trop d’informations à (un poil) pas assez. Mais passons à ce que j’ai aimé, à savoir tout le reste de l’ouvrage.
Le sujet n’est pas commun, je pense que tout le monde s’accordera là-dessus, et je n’ai pas l’habitude de lire des livres ayant trait au textile et à tout ce qui l’entoure (la couture, les tissus, les différents points pour broder, etc. – c’est très vaste). Pour autant, les textes sont bien écrits, avec ce qu’il faut de détails pour nous apprendre des choses et nous intéresser sans nous donner une indigestion de savoirs ; ma lecture a été très fluide. Quoi de plus étonnant quand on sait les autrices passionnées et qu’elles ont l’envie de partager et de transmettre. Car c’est bien là la volonté première de Broderies en Bretagne : la transmission des connaissances. Hélène Cario et Viviane Hélias sont toutes les deux brodeuses et elles consacrent une grande partie de leur vie à cet art, le faisant même connaître dans le monde entier, mais aussi et plus simplement en France, par le biais de la vie associative, des cercles celtiques mais aussi d’ateliers dans les écoles. Donc, oui, transmission d’un savoir, mais aussi d’une passion, et ça s’en ressent dans cet ouvrage que j’ai trouvé passionnant.
Ainsi les textes sont-ils bien écrits, sont intéressants, et ils nous apprennent beaucoup de choses (sur les broderies bretonnes, bien sûr, mais aussi sur les costumes en général), notamment pour ce qui est de l’évolution des broderies, la signification de certains motifs et dans quelle partie de la Bretagne on trouvait tels ou tels motifs, etc. Surtout, ils s’accompagnent de superbes photographies. Ce sont souvent des détails de costumes qui nous permettent d’admirer le travail et c’est vraiment incroyable.
Enfin voilà, je ne sais pas trop quoi vous dire si ce n’est que j’ai trouvé Broderies en Bretagne très prenant pour un sujet qui, de prime abord, ne m’intéressait pas outre mesure (à part les photos) et je ne doute donc pas qu’il saura plaire à quiconque plongera son nez dedans. A noter qu’à la fin de l’ouvrage, on nous fait découvrir plusieurs brodeur·euses de notre époque, et qu’il y a également une partie technique avec des patrons – que j’ai rapidement feuilleté car je ne fais pas de broderie et ce n’est pas dans mes projets actuels, toutefois ils semblent bien expliqués et ils sont beaux.

Ainsi Broderies en Bretagne est-il un très bel ouvrage, vraiment intéressant, qu’il s’agisse des techniques de broderie ou de l’évolution des costumes . C’est typiquement le genre de livre que l’on feuillette pour les photographies, et que l’on termine par lire dans son intégralité tellement on sent la passion des autrices. C’est à nouveau là un livre que je vous recommande, pour sa beauté et son intérêt.

Broderies en Bretagne, Hélène Cario et Viviane Hélias Coop Breizh • 2007 • 160 pages • 20€ • Genre : Beau-livre, broderie, costumes bretons

6 réflexions sur “Broderies en Bretagne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s