Premières lignes #257

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Pensez à mettre le lien de votre RDV en commentaire de l’article ou, si vous avez une page ou une catégorie dédiée, n’hésitez pas à me le faire savoir ; cela facilitera l’actualisation.
N’oubliez pas de me citer, ça fait toujours plaisir ♡

 

INTRODUCTION

À toi qui lis.
Je veux dire merci. Pendant toute l’année que ce livre aura demandé pour être écrit, préparé, mis en page, j’ai souvent pensé à toi. J’ai essayé de me projeter dans tes intentions et tes espoirs ; j’ai écrit chaque ligne en cherchant à la rendre utile. Écrire aura été plus difficile que je le pensais, mais aussi moins solitaire. Parce que tu étais déjà là.

En attendant les occasions de se rencontrer, d’avoir (enfin) des retours de lecteur·rices·x sur ce texte, je ne peux que parler de mes intentions. J’avais l’envie – et je m’étais mise au défi – de créer un double niveau de lecture, pour que, d’une part, les personnes trans puisent des ressources et un empouvoirement ; et que, d’autre part, les personnes cisgenres trouvent des réponses et un espace de pédagogie.
Pédagogie sur quoi ? Pédagogie pourquoi ? Parce tout dans notre société se base sur des dynamiques de genres : tout n’y est qu’histoires de genres. Parce que le recul manque pour voir ce que ces dynamiques impliquent pleinement. Et surtout, parce qu’elles restent en grande majorité invisibles, et, au premier plan, celles qui concernent les personnes transgenres.

Il s’agit de comprendre et définir les spécificités des personnes trans et l’intégration de ce grand groupe social dans la société : une histoire de normes, de conditionnements, de rejets donc ; une histoire de la division trans/cis, des parcours individuels et des possibles blessures que la transidentité peut entraîner dans le rapport aux autres. J’ai voulu y mettre de moi ; un tel sujet aurait pu être traité de façon plus formelle mais j’avais à cœur de donner le sens d’une discussion entre nous, d’un partage de réflexions et de connaissances que j’espère pouvoir prolonger hors du papier.

J’avoue aussi avoir voulu être ambitieuse. Si l’exhaustivité n’était pas possible, l’idée était de créer un panorama des sujets que la transidentité peut recouvrir, des mots et arguments qui y sont souvent convoqués, des émotions que ceux-ci peuvent faire naître.  Ensemble, nous tenterons une déconstruction de tout un tas de choses ; pas pour le plaisir, mais par besoin de reconstruire. Reconstruire mieux, et pour tout le monde.

Écrire cet ouvrage n’a pas été chose aisée. D’abord justement parce que j’ai voulu être ambitieuse et produire un livre qui serait utile dans le temps, mais aussi parce que mon expérience personnelle de l’écriture ne m’avait encore jamais amenée à réfléchir à comment construire un livre.

Une histoire de genres. Guide pour comprendre et défendre les transidentités, Lexie, 2021.

Une histoire de genres. Guide pour comprendre et défendre les transidentités

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

22 réflexions sur “Premières lignes #257

    • Ma Lecturothèque dit :

      Salut ! Je crains de ne pas comprendre ta question ; quand il est question de genre, il n’y pas de juste ou injuste, il est question dans un premier temps d’accepter ce que la personne concernée dit, d’utiliser le nom, les pronoms qu’elle souhaite que l’on emploie pour la désigner… Mais j’ai l’impression que ce n’est pas de ça dont tu parles. Peux-tu m’éclairer ?

      J'aime

  1. fury dit :

    C’est le prochain livre que je lis ! Je l’ai déjà feuilleté et effectivement il a l’air d’être bien structuré. Il était temps qu’on aie un livre sur les transidentités écrit par une personne concernée en France !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s