Une histoire de genres – Guide pour comprendre et défendre les transidentités

Une histoire de genres. Guide pour comprendre et défendre les transidentités

Quatrième de couverture :

À l’heure où les questions de genre et d’identité sont de plus en plus présentes dans l’espace public, voici un guide qui déconstruit tous les préjugés, les abus de langage, les non-sens liés aux transidentités, afin de mieux comprendre celles-ci et de leur donner les armes pour s’émanciper. Car si la transidentité est une histoire de rapport de soi à soi, de prise de conscience individuelle, c’est aussi un rapport à des normes et à des constructions sociopolitiques, culturelles et historiques.

Véritable prolongement du compte Instagram sur lequel Lexie s’emploie avec patience et grande rigueur à éduquer sur les questions de genre, ce livre engagé est une vraie boussole et un outil d’empouvoirement pour les personnes trans qui sont le plus souvent isolées, stigmatisées et font l’objet de violences extrêmes, mais aussi pour les personnes cisgenres, concernées ou non, car c’est sa propre place dans la société et le traitement des différences qu’il s’agit de questionner.

.
Mon avis :

Je vous écris cette chronique en tant que femme cisgenre alliée des personnes transgenres. Vu la transphobie actuelle, que ce soit dans les médias, sur les réseaux sociaux ou dans des lieux dits IRL, elle a encore de « beaux » jours devant elle. C’est alors d’autant plus important d’informer les gens, de les éduquer et d’affirmer son soutien. Et ça tombe bien car, en ce début d’année 2021, est sorti un ouvrage à ce sujet : Une histoire de genres – Guide pour comprendre et défendre les transidentités écrit par Lexie, que vous pouvez suivre sur son (super) compte Instagram. C’est un guide fait pour tout le monde : pour les personnes trans, pour celles qui n’y connaissent rien, pour celles qui n’y connaissent pas grand chose et aimerait en apprendre plus, pour les allié·es·x de longue date…
Dans Une histoire de genres, ce que l’on pourrait appeler les bases des transidentités sont présentées : l’assignation d’un genre à la naissance (fille ou garçon), la différence entre le sexe et le genre, la binarité et la non-binarité, etc. Lexie y aborde aussi de nombreux sujets qui, tous, ont leur importance. Ainsi, il est également questions des spécificités des vies trans, l’importance des mots employés, le coming-out, la transition, qu’elle soit accompagnée d’une transition médicale et chirurgicale ou non, l’impact de la transphobie au quotidien… Mais elle nous parle également des transidentités dans le monde et à travers les âges, de leurs représentations dans la culture (l’art pictural, les séries télévisées et les films, etc.). En fait, pour faire simple, c’est un ouvrage complet.
J’aimerais vous parler de tout cela en long, en large et en travers, de l’importance de ne pas mégenrer (employer les mauvais pronoms) et de ne pas employer le deadname (ou morinom en français : c’est le prénom donné à la naissance et utilisé avant la transition de la personne), l’impact et la violence des propos et des clichés… mais ce n’est pas à moi de prendre la parole sur ces sujets, n’étant pas moi-même concernée et, surtout, Lexie le fait très bien dans son ouvrage alors je ne peux que vous inviter à le lire. Vous pouvez également vous renseigner en allant sur son compte IG, en regardant des vidéos YouTube (j’aime particulièrement le Bric-à-Brac de Brieuc), etc. Il est à mon sens important de savoir écouter, savoir se questionner, remettre en question ses certitudes et accepter les autres tel·les qu’iels sont.
Le plus de ce livre, pour moi, est que l’écriture est vraiment fluide et plaisante à lire, avec souvent l’emploi de la troisième personne et, parfois, des touches plus personnelles avec l’emploi de la première personne. Une histoire de genres est vraiment simple à lire. Le découpage des chapitres est bien fait, avec des récapitulatifs à la fin de ceux-ci, certaines notions ou des sujets sont mis en valeur… Ajoutons à cela les quelques personnalités transgenres présentées en fin de chaque grande partie, telles qu’Alok Vaid Menon, Océan, Parinya Charoenphol… Si je regrette qu’il n’y en ait pas plus, il faut bien admettre que ce n’est pas là le sujet de cet ouvrage et que c’est déjà chouette d’avoir quelques noms, comme des repères ou des modèles. En revanche, on peut espérer un recueil de biographies dans un futur plus ou moins proche, comme c’est déjà le cas avec de nombreux livres sur des femmes.
Dans la catégorie des points négatifs, il y a la question de la non-binarité dont Brieuc parle dans sa vidéo (à environ 6 min), avec apparemment un trop grand étalage des identités (je vous invite à regarder sa vidéo, puisqu’elle est concernée par le sujet et que ce sera mieux expliqué que si c’est moi qui le fais) – notons que, a priori, ce n’est pas si négatif que cela. Et… C’est tout. Pas d’autre point négatif à l’horizon (quelques petites coquilles par-ci, par-là, mais vraiment rien de gênant).

Vous l’aurez donc compris, je vous recommande chaudement Une histoire de genres ! C’est un ouvrage complet, bienveillant, destiné à toustes, que l’on soit transgenres ou non, que l’on ait déjà des connaissances sur le sujet ou pas la moindre bribe… Bref, je conseille ce livre à tout le monde.
Je vous laisse avec une vidéo de Brieuc : « Guide de l’allié·e cisgenre ».
Bonne découverte à vous.

Une histoire de genres – Guide pour comprendre et défendre les transidentités, Lexie Marabout • 2021 • 366 pages • 19,90€ • Genre : guide, transidentités • ISBN : 9782501149679

Ce livre participe au challenge Voix d’autrices.

20 réflexions sur “Une histoire de genres – Guide pour comprendre et défendre les transidentités

  1. lheuredelire dit :

    C’est bien si l’écriture est fluide, c’est important ! c’est le genre d’ouvrage que, si je le lis, je n’ai pas envie de revenir plusieurs fois sur la même phrase pour comprendre. En tout cas ça m’a l’air bien intéressant 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Ma Lecturothèque dit :

      Pour le coup, c’est vraiment très clair ^^ Et, au cas où, il y a un lexique à la fin (là aussi, les termes sont très bien expliqués, mais pour la plupart, ils sont aussi expliqués au cours du livre). C’est vraiment très abordable !

      J’aime

  2. LadyButterfly dit :

    Si c’est clair (et ça n’est pas facile sans trop faire du jargon), alors, oui ! Il en faut plus, des livres clairs parce que les bouquins compliqués, ils existent mais ne vont pas être utiles à tout le monde. Après, je ne suis pas très fan de son compte Insta pour ma part mais tant mieux si elle a su faire un bouquin bien complet.

    J’aime

    • Ma Lecturothèque dit :

      Ah ? J’aime bien justement car il y a des témoignages, des memes, elle aborde divers sujets… ☺
      Dans le livre, il y a un peu de jargon mais il est très bien expliqué, et il y a un lexique à la fin, donc impossible de rester dans l’incompréhension 😊

      J’aime

  3. Steph lejournaldunefan dit :

    J’avoue que je suis plus romans que livres engagés. Cependant je reconnais que c’est une cause importante que tu je soutiens totalement. Et j’espère instruire mes enfants de la bonne manière à ce sujet !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s