Premières lignes #263

Je ne sais pas si vous connaissez Mary Wollstonecraft, la mère de Mary Shelley ? C’était une écrivaine, féministe et philosophe anglaise du XVIIIe siècle. Je suis passée en librairie l’autre jour et j’ai vu Défense des droits des femmes à 2€. J’ai lu les quatre premières lignes et je l’ai acheté. Ah, si elle savait où on en est aujourd’hui…

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Pensez à mettre le lien de votre RDV en commentaire de l’article ou, si vous avez une page ou une catégorie dédiée, n’hésitez pas à me le faire savoir ; cela facilitera l’actualisation.
N’oubliez pas de me citer, ça fait toujours plaisir ♡

 

« J’espère que, quand on reverra votre
constitution, les droits de la femme
seront enfin comptés pour quelque chose
et respectés comme ils doivent l’être. »

Défense des droits des femmes, Mary Wollstonecraft, 1792.

Défense des droits des femmes

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

20 réflexions sur “Premières lignes #263

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s