Scarlett et Novak

Scarlett et Novak

Quatrième de couverture :

Novak court. Il est poursuivi et fuit pour sauver sa peau. Heureusement, il a Scarlett avec lui. Scarlett, l’intelligence artificielle de son brightphone. Celle qui connaît toute sa vie, tous ses secrets, qui le guide dans la ville, collecte chaque donnée, chaque information qui le concerne. Celle qui répond autant à ses demandes qu’aux battements de son cœur. Scarlett seule peut le mettre en sécurité. A moins que… Et si c’était elle, précisément, que pourchassaient ses deux assaillants  ?

.
Mon avis :

Scarlett est Novak est un récit initialement paru sur le site 01net et, en ce début 2021, après quelques modifications, il a été édité par les éditions Rageot.
Dans cette histoire, Alain Damasio, auteur de l’excellent roman La Horde du Contrevent, nous présente notre monde dans un futur proche, avec des technologies plus développées et plus présentes dans nos vies. Ainsi, le smartphone a évolué et est devenu le brightphone, faisant encore plus partie de notre quotidien, nous guidant en ville, nous abreuvant de tout un tas de données (le dénivelé, par exemple), répondant à nos questions, même concernant l’identité ou le casier judiciaire d’inconnus dans la rue. Ainsi Novak court, guidé par Scarlett, l’intelligence artificielle de son brightphone. Il est poursuivit par deux hommes (qui?) et cherche un moyen de leur échapper (comment?).
J’étais très curieuse de découvrir ce texte de Damasio sur un sujet bien connu désormais : notre rapport à notre téléphone portable – et aux technologies dans un sens plus large. D’un autre côté, je craignais que Scarlett et Novak ne soit qu’un énième pamphlet moralisateur. Finalement, si nous n’y échappons pas tout à fait, cette nouvelle sur notre addiction au téléphone se révèle sympathique à lire, en partie car elle échappe à une dénonciation simpliste qui aurait été lourde (« c’est pas bien »). En effet, l’écrivain a choisi un angle quelque peu différent : Novak, son héros, court ; dans sa fuite, il se repose sur Scarlett, l’IA de son téléphone, pour l’aider à trouver le meilleur des chemins. Seulement il suffit d’une petite faille, d’un grain de sable, et voilà le jeune homme qui doit redécouvrir le monde sans son brightphone. Comment faire alors pour se guider, pour se retrouver ? Bien entendu, Alain Damasio ne fait pas que de parler de localisation et de déplacements, mais je préfère vous laisser découvrir le reste par vous-mêmes, en lisant cette courte histoire.

Le lien entre le rapport qu’entretien Novak avec Scarlett se ressent dans la construction du récit. Nous avons un début rapide, comme nous lorsque nous nous guidons à l’aide du GPS de notre téléphone : on sait où on veut aller et on y va, il n’y a qu’à suivre l’itinéraire. Puis la seconde partie du texte prend plus le temps, comme lorsque nous nous promenons, que nous nous guidons en cherchant des panneaux où en reconnaissant des lieux, en nous situant sur un plan… Alors on lève les yeux, on regarde autour de nous. Et c’est finalement cela que l’auteur nous invite à faire, en plus de ne pas nous reposer uniquement sur les nouvelles technologies, de nous interroger sur notre rapport à notre téléphone et aux objets connectés. Regardons les choses telles qu’elles sont, déconnectons-nous et profitons.

Si Scarlett et Novak a peu de chances de me rester longtemps en mémoire, c’est toutefois un texte sympathique et bien mené. Disons-le clairement : que ce soit sur des centaines de pages ou sur quelques dizaines, Alain Damasio maîtrise la narration alors, forcément, rien de qu’il écrit ne peut être mauvais. Bonne lecture à vous.


Scarlett et Novak, Alain Damasio Rageot • 2021 • 64 pages • 4,90€ • Genre : science-fiction, nouvelle, technologies futures • ISBN : 9782700276947

Ce livre participe au Challenge de l’Imaginaire.

15 réflexions sur “Scarlett et Novak

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s