Bilan de mes lectures – Juin 2021

Bilan du mois de juin

Salutations !
Je suis contente de vous retrouver pour ce nouveau bilan mensuel de mes lectures. J’ai profité de juin pour rattraper mes chroniques en retard mais, bien sûr, je me retrouve encore une fois à la bourre pour faire mes retours sur les livres lus en juin. C’est extrêmement récurrent et j’en viens à me demandé quand est-ce que j’ai déjà été à jour dans mes retours. Qu’importe, j’ai lu presque tout ce que je voulais lire et je n’ai eu pratiquement que de bonnes lectures – un vrai plaisir.
A noter que j’ai également repris ma lecture de La trilogie martienne de Kim Stanley Robinson et que j’ai enfin commencé Costumes de Bretagne de Yann Guesdon – c’est vraiment un très beau livre, dommage qu’il ne soit plus trouvable qu’en occasion à des prix exorbitants.

Gyo, Junji Ito : bien que j’ai trouvé ce manga d’horreur parfois un peu grossier, j’ai tout de même apprécié ma lecture qui était pleine de frissons (plus de dégoût que de peur, cela dit).
L’atelier des sorciers, tome 8
, Kamome Shirahama : un huitième tome qui met en place une nouvelle aventure pour Coco et qui permet de retrouver des personnages que l’on n’avait pas vu depuis longtemps ; j’apprécie toujours autant ce manga.
Reine d’Egypte, tome 8, Chie Inudoh : Un très bon huitième tome ; les choses s’accélèrent peut-être un peu trop (il s’agit de l’avant-dernier tome, en est-ce la cause?).
La dame de Reykjavík, Ragnar Jónasson : un policier avec pour héroïne une enquêtrice proche de la retraite, je dis oui, et en plus l’histoire est rondement bien menée !
Stone Butch Blues, Leslie Feinberg : une superbe découverte. Ce roman retrace la société et les luttes de la seconde moitié du XXe siècle, nous en montre la violence mais aussi la solidarité… Une lecture marquante que je recommande.
Défense des droits des femmes, Mary Wollstonecraft : les essais sur le féminisme, savoir par où est passé le féminisme… c’est très chouette, mais ça a trop vieilli et je suis sortie mitigée de cette lecture, d’autant plus que l’écriture est un peu barbante.
L’Anarchisme, Emma Goldman : pour le coup, ces textes datent mais n’ont pas pris une ride. J’ai apprécié ce petit livre qui revendique le droit à l’individualité et à la liberté. Une bonne découverte.

Demain, nous nous retrouverons pour le bilan à mi-parcours du Challenge de l’Imaginaire – j’ai hâte de vous partager toutes ces découvertes !

20 réflexions sur “Bilan de mes lectures – Juin 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s