Le secret de Madoka

Le secret de Madoka

Quatrième de couverture :

Madoka est un petit garçon. Mais ce qu’il préfère, ce sont les peluches et les robes que lui confectionne sa sœur. Hélas, ses camarades n’ont pas toujours réussi à comprendre ses goûts et cela lui a parfois causé du tort. Aussi, quand suite à un déménagement, il se retrouve dans une nouvelle classe, il se promet de se comporter « comme un garçon ». Mais Itsuki, sa voisine de classe qui ne se sent pas très à l’aise avec ce qu’on attend des filles, remarque très vite Madoka… Et si c’était le début de leur histoire d’amitié ?

Dans Le Secret de Madoka, suivez la rencontre entre deux enfants qui ne se reconnaissent pas dans les normes que la société essaie de leur imposer. À travers leur histoire, Deme Kingyobachi invite à l’ouverture d’esprit et à la compréhension de l’autre !

.
Mon avis :

A force, je peux dire que les éditions Akata ne cessent de me surprendre agréablement par leur sélection de titres ! Cette fois, c’est Le secret de Madoka qui m’aura fait vibrer.
Dans ce manga one-shot (un seul tome), nous suivons un garçon, Madoka, qui intègre une nouvelle école. S’il aime les choses mignonnes et porter les créations vestimentaires – très féminines – de sa grande sœur, il est toutefois bien décidé à apparaître comme un garçon on ne peut plus « normal » dans son nouvel établissement scolaire. En effet, Madoka a appris à ses dépends que tout le monde n’est pas près à accepter à ce qu’un garçon revête une robe, quand bien même elle lui irait merveilleusement, et quand bien même il se sentirait parfaitement à l’aise vêtu ainsi. Mais en arrivant en cours, il va faire la rencontre d’Itsuki, une fille qui s’habille comme un  garçon et qui ne va pas tarder à percer son secret. Bon gré mal gré, les deux jeunes vont commencer à traîner ensemble.
Pour commencer, et parce que c’est la première chose qui m’a frappée : les dessins sont vraiment beaux. Le trait est fin, les visages sont expressifs, les tenues elles-mêmes sont très jolies… Visuellement, c’est une réussite. Mais au niveau de l’histoire et des personnages aussi !
Dès le début, on nous plante clairement le décor, le récit est simple : Madoka intègre une nouvelle école où il ne veut pas que l’on sache qu’il aime ce qui est mignon car c’est réservé aux filles. Et lorsque le garçon fait la connaissance d’Itsuki, on devine très bien que leur amitié ne va pas naître d’un claquement de doigts… Mais quand celle-ci arrive, c’est tout naturellement. Sur les six chapitres qui composent ce manga, il n’y en a pas un qui soit inutile, tous concourent à faire évoluer la relation naissante entre Madoka et Itsuki. Aussi, c’est l’occasion de voir ces personnages appréhender le monde qui les entoure, de les voir avancer et se construire, tout comme ils permettent aux autres (famille, ami·es, camarades…), parfois à leur insu, de changer leur perception du monde, etc. S’il arrive qu’il y ait des scènes ou des mots violents (par exemple « pédale »), Le secret de Madoka est avant tout une histoire bourrée de bienveillance, qui invite à l’acceptation de soi et des autres. J’ai passé un très bon moment en lisant ce manga et je compte bien le relire un jour car il m’a apporté beaucoup de douceur.

Ainsi Le secret de Madoka nous offre un récit très plaisant, tant par le dessin que par l’histoire et ses personnages. C’est un bon manga sur l’acceptation, le respect et l’amitié, et qui met un bon coup de pied aux normes de genre – et ça, j’aime beaucoup.

Le secret de Madoka, Deme Kingyobachi • Titre VO : Madoka no himitsu • Traduction : Jordan Sinnes • Editions Akata • 2021 (2019 pour la VO) • 176 pages • 8,05€ • Genre : manga, normes de genre • ISBN : 9782382120446

10 réflexions sur “Le secret de Madoka

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s