Bilan de mes lectures – Août 2021

Bilan du mois d’août

Le mois d’août s’annonçait assez maigre en lectures, comme je partais en vacances et que je lis très peu en vacances. Pourtant, ces deux dernières semaines, j’ai dévoré pas mal de romans jeunesse, faisant ainsi baisser considérablement ma PAL (malheureusement pour ma pile, d’autres livres sont venus s’y greffer!). Ajoutons à cela que ça a globalement été de très bonnes lectures, autant dire que le mois d’août a été excellent du côté des lectures !

Fullmetal Alchemist, tomes 6 et 7 (édition Perfect), Hiromu Arakawa : de nouveaux personnages entrent en lice ! Décidément, cette relecture est un vrai plaisir, vivement la sortie du huitième tome.
Nuit couleur larme, Borja Gonzáles : une BD pleine de mystère et de poésie ; malgré une fin quelque peu frustrante, une belle découverte.
Extra, Delphine Pessin : un roman jeunesse qui aborde de façon originale le racisme, une lecture drôle et intelligente.
Trouille Académie : Fantômes connectés, Bertrand Puard et Claudia Petrazzi : de l’action, des péripéties, des fantômes branchés smartphones, voilà un bon roman jeunesse qui parle avec humour, et l’air de rien, des nouvelles technologies !
Drôle de licorne, tomes 1 à 4, Pip Bird et David O’Connell : un concentré d’humour et d’amitié que cette série jeunesse ; on y découvre une licorne flemmarde, roteuse et péteuse, mais bourrée d’affection. Un vrai plaisir à lire !
Hôtel Parallell, Alexis Flamand : un roman un peu maladroit mais qui a le potentiel pour être le premier d’une série pleine d’aventure et d’enquêtes extraordinaires.
Filles uniques, tome 1 : Paloma, BeKa et Camille Méhu : une bande dessinée très agréable à lire, qui parle de rejet, d’amitié, de foyer d’accueil, et dont les héroïnes sont attachantes. A découvrir.
L’Opoponax, Monique Wittig : un roman exigeant mais qui m’a finalement convaincue ; une bonne découverte que je ne peux toutefois pas conseiller à tout le monde.
Trait pour trait – Dessine et tais-toi !, tome 5, Akiko Higashimura : encore du bon pour ce tome, toujours très poignant. Higashimura signe ici un manga autobiographique d’une grande qualité.
Toucher le noir, collectif : une réussite que cette anthologie dans laquelle on touche tout ce qu’il y a de plus sombre dans la nature humaine. Glaçant mais vraiment bien.
Les annales de la Compagnie noire, tome 6 : La pointe d’argent, Glen Cook : en vérité, une sorte de tome 3.5 où l’on ne suit pas la Compagnie, cette fois-ci ; un bon tome quoique pas le meilleur.
Sex and the Series, Iris Brey : plein de coquilles, hélas, mais c’est un ouvrage très intéressant sur la sexualité des femmes dans les séries télévisées.
En finir avec l’Homme, Éliane Viennot : un court essai là aussi intéressant ; le sujet ici est l’emploi que l’on a du terme « homme » pour définir l’humain (donc l’homme et la femme). Vraiment à lire, il sort le 10 septembre prochain.

Et vous qu’avez-vous lu ce mois-ci ? Y a-t-il des livres qui vous font envie ?
Bonne journée à vous.

33 réflexions sur “Bilan de mes lectures – Août 2021

  1. Sabine C. dit :

    Beau bilan pour un mois où tu ne lis pas d’habitude 😄👍.
    Il faut vraiment que je m’offre « Nuit couleur larme » 😆. Aaaah « La Compagnie noire »… encore un classique que j’aimerai lire un jour 😅.

    Excellent mois de Septembre à toi (et bonne rentrée ^^) 🍁🍄😊

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s