Bilan de mes lectures – Septembre 2021

Bilan du mois de septembre

Cela commençait déjà à se faire sentir fin août et septembre est venu confirmer cette tendance : je suis clairement moins présente sur les blogs et les réseaux sociaux – et ce que ça fait du bien ! Il faut dire que c’est la première fois que je conjugue le travail à temps plein avec la reprise sportive, sans compter les nombreux événements de la rentrée. Cela dit, entre les chroniques que j’ai en retard, les livres que j’ai emprunté à la bibliothèque et les services de presse que j’ai reçu dernièrement, le mois d’octobre devrait être assez rempli sur le blog ! En attendant, voici mes lectures de septembre :

Les annales de la Compagnie noire, tome 5 : Rêves d’acier, Glen Cook : peut-être l’un des tomes que j’ai préféré jusqu’à présent ; lire le Livre de Madame a été un grand plaisir.
Les aventurières du ciel, Katell Faria : un très chouette recueil de biographies ; six aviatrices sont ici présentées et on ne peut, après cette lecture, que garder en tête les exploits de ces aventurières incroyables.
L’œil le plus bleu, Toni Morrison : autant Beloved m’avait un peu déçue (en partie parce que j’avais trop d’attentes, autant celui-ci m’a grandement plu ! Toujours pas de sujets sympathiques abordés, mais quelle force dans ce texte !
Les années douces, Hiromi Kawakami : un roman sur la solitude mais aussi sur la rencontre ; malgré un point qui m’a un peu chiffonnée, j’ai grandement apprécié cette lecture pleine de douceur – le titre est très approprié.
Ce sera moi, Lyla Lee : une héroïne super positive, pas mal d’énergie et une sacrée plongée dans l’univers des téléréalités et de la K-pop. Malgré toutes les bonnes ondes que dégage ce roman, il parle aussi de grossophobie et d’homo- et biphobie. Une bonne découverte.
Punkette & Poupoune – Les samedis z’électriques, Benoît Minville et CED : un samedi en compagnie de deux jeunes sœurs, ce n’est pas de tout repos ! Une lecture jeunesse assez fun qui m’a rendue quelque peu nostalgique.
Birdy Melody, David Périmony : une BD sympathique mais, si les dessins sont très plaisants, si l’histoire aborde des sujets intéressants et graves, je crains qu’elle ne me reste toutefois pas beaucoup en mémoire.
Undertaker, tome 6 : Salvaje, collectif : j’ai relu le précédent avant de m’attaquer à Salvaje ; cette BD ne cesse de me surprendre agréablement tant l’ensemble est de qualité. Si vous ne connaissez pas déjà, lisez cette série, elle est super !

Demain, on se retrouvera pour le bilan trimestriel du Challenge de l’Imaginaire – les chroniques et ma pile à lire mensuelle arriveront la semaine prochaine.
Je vous souhaite un superbe mois d’octobre et de très bonnes aventures plongé·es dans vos livres.

23 réflexions sur “Bilan de mes lectures – Septembre 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s