Pistache & Soda

Quatrième de couverture :

Pistache est une petite sorcière, Soda est sa grenouille apprivoisée !
Ensemble, elles vivent de nombreuses aventures !

.
Mon avis :

Pistache est une jeune sorcière qui n’a pas encore sa marque de sorcière, elle est donc pour l’instant interdite d’user de magie. Seulement, il se trouve toujours une situation où la création d’une potion est nécessaire : découvrir qui sont les nouvelles voisines, apprendre la vérité sur certains sujets, ou encore rendre amoureux quelqu’un. Quant à Soda, il est le familier de Pistache, et il tente d’être la voix de la raison en lui rappelant qu’elle n’a pas le droit de faire de la magie – vous vous en doutez, elle n’est pas du genre à l’écouter !
A l’heure actuelle, Pistache & Soda compte trois albums : La potion d’invisibilité, Le philtre d’amour et Le sérum de vérité. J’ai enchaîné ces livres tant ils se lisent bien et sont appréciables à découvrir – quoique le dernier m’ait un peu moins plu. Notons que ces livres peuvent se lire dans l’ordre que vous souhaitez, ils sont relativement indépendants les uns des autres.
Pour moi, le gros point fort de ces albums sont les illustrations de Miss Paty, elles sont superbes ! Le design des personnages est très réussi, ils sont assez adorables avec leurs têtes et leurs grands yeux ronds, et les couleurs sont superbes, ajoutant plein de peps à l’ensemble.
Du côté des histoires, les trois commencent toujours de la même façon : Pistache fait une potion alors qu’elle n’en a pas le droit, et ce afin de résoudre quelque chose qui lui pose problème. Ca peut sembler redondant, comme les livres sont courts, pourtant ce n’est pas le cas – et on ne s’ennuie jamais. Entre les nouvelles intrigues, les nouveaux personnages qui entrent en scène et l’humour qui parcourt les pages, il y a largement de quoi faire !
D’ailleurs, en parlant personnages, il y a bien sûr notre jeune Pistache et la grenouille Soda, qui forment un très bon duo et que l’on prend beaucoup de plaisir à suivre, mais notons aussi la mère de Pistache et son propre familier (une araignée) que j’ai adoré, même si on les voit moins que la petite héroïne. Telle mère, telle fille, oui, mais avec son familier, très à cheval sur les règles et assez blasé des bêtises de l’une et de l’autre, c’est juste parfait ! La mère garde son âme d’enfant tout en jonglant avec ses responsabilités d’adulte, ça rajoute une touche d’humour, et l’araignée a presque le rôle de parent, finalement, ce qui n’est pas sans faire amuser.
Enfin, j’aimerais revenir sur Le philtre d’amour. Je vous avoue que, lorsqu’il a été question d’amour, j’ai été assez sceptique, mais ça a finalement été une bonne surprise : en tant qu’adulte, j’ai bien compris que la jeune Pistache était un peu poussée à s’interroger sur ses sentiments sur son meilleur ami (une petite fille traînant avec un garçon, les gens lui demandent si c’est son amoureux). Et du simple point de vue des enfants, c’est la conclusion de l’histoire qui fait plaisir à lire : l’amour, ça ne se force pas, d’un côté comme de l’autre ! Un bon message pour les mômes.

Pistache & Soda est une chouette série qui commence et j’espère qu’elle se poursuivra. Les héroïnes sont super à suivre, les récits ne manquent pas d’humour, et chaque album s’accompagne de belles illustrations très colorées. Je vous recommande chaudement ces livres !

Pistache & Soda, Paule Battault et Miss Paty Editions Larousse • 2021 • 33 pages/livre • 7,95€/livre • Genre : album jeunesse, sorcières, aventures 

Ce livre participe au Challenge de l’Imaginaire.

14 réflexions sur “Pistache & Soda

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s