Bilan de mes lectures – Octobre 2021

Bilan du mois d’octobre

Presque trente livres lus en octobre ! J’étais en feu pour lire ! Vous souvenez-vous de ma pile à lire pour ce mois-ci ? Elle était gigantesque ! Bon, je l’ai pas mal modifiée, c’est sûr, mais, à votre avis, de combien ai-je réussi à la faire baisser : un peu ? beaucoup ?
Trêve de blabla, voici le bilan :

Hamlet (adaptation manga), collectif : je suis contente d’avoir enfin découvert cette pièce, en manga. C’est une bonne alternative pour se plonger dans ce récit de vengeance et de folie.
Azami
, Aki Shimazaki : l’histoire d’un homme marié qui retrouve son premier amour. Ce n’est pas une romance et ce livre m’a étrangement beaucoup plu ; je commence tout juste un autre roman de l’autrice.
Blue Flag, tomes 4 à 8
, Kaito : très bon manga ; j’ai grandement apprécié l’évolution des personnages, leurs relations… et j’ai trouvé la conclusion vraiment réussie.
Passing Strange
, Ellen Klages : je suis contente d’avoir enfin lu cette novella qui se déroule dans le San Francisco de 1940 ; les héroïnes sont vraiment plaisantes à suivre, et la touche de fantastique est plaisante.
Viendra le temps du feu
, Wendy Delorme : superbe dystopie aux personnages marquants. Je recommande vivement.
Bienvenue à Perfect City
, Helena Duggan : un bon roman jeunesse plein de mystère et d’aventure que je conseille, surtout aux jeunes lecteur·rices !
Abby & Walton, Anaïs Halard et Giorgia Casetti : dessins très beaux, duo de personnages excellent et plein d’humour, mais la représentation des méchants est de très mauvais goût (soyons clair, ça fait raciste).
L’attaque des titans, tome 34, Hajime Isayama : pfiou, ça y est, le manga est terminé ! Même s’il n’a pas été parfait de bout en bout, il n’en reste pas moins une valeur sûre pour moi et je le relirai avec plaisir. Je vous donne très bientôt mon avis sur cette conclusion.
Le huitième fils, tome 1, collectif : récit classique mais globalement sympathique, dommage que les jeunes héros et héroïnes soient si obsédé·es à l’idée d’être en couple (et plus). Je ne poursuivrai pas.
La sorcière invincible, tueuse de slimes depuis 300 ans !, tome 1, collectif : très agréable surprise, alors que je m’attendais à quelque chose de plutôt banale. Je pense continuer ce manga à l’occasion.
Les sorcières de la fin du monde, Kujira : c’est vraiment une bonne découverte ! L’histoire prend place dans une école de sorcières et le duo formé par les deux héroïnes me plaît beaucoup. Vivement la suite !
Pistache & Soda, Paule Battault et Miss Paty : très bons albums jeunesses, superbement illustrés. A faire découvrir sans attendre !
Revenants et diableries, collectif : Christian Poslaniec a regroupé ici diverses nouvelles fantastiques d’auteurs classiques, et c’est du très bon. Mon seul regret ? Qu’il n’y ait pas d’autrices – peut-être dans un avenir proche ?
30 minutes pour survivre : L’Odyssée de la peur, Bertrand et Neil Puard : un livre « dont vous êtes le héros » pas exempt de défaut, mais une bonne aventure à découvrir, qui nous embarque en pleine Grèce mythologique.
Mamie Fatou, la catcheuse de Kinshasa, Sébastien Gayet et Thomas Baas : une histoire qui ne manque pas de surprises et qui a été pour moi une belle découverte, avec en prime une touche d’empouvoirement. De quoi plaire aux petit·es lecteur·rices.
Frères de foot, tome 1 : Unis pour la vie, collectif : une sympathique BD qui raconte l’histoire de deux frères, l’un footballeur pro, l’autre passionné par ce même sport et autiste.
Une vie au zoo, tome 1, Saku Yamaura : une héroïne étonnante mais qui a à cœur de prendre soin des pensionnaires du zoo mais qui doit faire ses preuves. Une bonne surprise.
Blacksad, tome 6 : Alors, tout tombe – première partie, Juan Díaz Canales et Juanjo Guarnido : j’ai adoré ! Ce tome était très attendu, depuis le temps, et les auteurs nous ont préparé là une enquête aux petits oignons. Comme pour d’autres livres de ce bilan, vivement la suite !
L’Équarrisseur, Nadine Matheson : j’ai lu des retours comme quoi ce roman est trop banal (l’enquête, le copycat, les problèmes de couples de l’enquêtrice…) ; alors oui, la formule n’est pas nouvelle, mais qu’est-ce qu’elle marche bien ! Je lirai avec plaisir une nouvelle investigation de l’enquêtrice Henley, s’il y en a une.
De polyamour et d’eau fraîche, collectif : un livre très bien fait pour aborder le polyamour avec à la fois sérieux et légèreté. Si le sujet vous intéresse (pour vous-mêmes ou juste par curiosité), je vous le conseille.

Sur ce, je m’en retourne à mes lectures et au Festival du livre en Bretagne, de quoi bien occuper ma journée ! Et vous, quel est votre programme ?
Profitez bien.

29 réflexions sur “Bilan de mes lectures – Octobre 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s