Courts retours #37

C’est le retour des Courts retours !
Trente-septième rendez-vous de ce nom, c’est partie pour trois courtes chroniques qui porteront sur Frères de foot, tome 1 : Unis pour la vie de MX18, Ludovic Danjou, Allessio Zonno et Alla Khatkevich, sur le premier tome du Huitième fils de Hiroki Kusumoto et Fuzichoco, et sur le sixième volume de  Blacksad de Juan Díaz Canales et Juanjo Guarnido, qui s’intitule Alors, tout tombe – première partie.


Frères de foot, tome 1 : Unis pour la vie

Florian, future star du foot, est également le tuteur de son petit frère, Ezio, qui est autiste. Le jeune sportif doit ainsi jongler entre les entraînements, les matchs, les interviews et les soucis qu’il peut y avoir avec son frère – bien que celui-ci a de l’aide au quotidien, il est parfois difficile de le canaliser.
Pour être honnête, je ne sais pas si Ezio est un personnage qui représente bien l’autisme, sachant qu’il y a plusieurs façons de vivre en tant qu’autiste, autant de manières de ressentir les choses et de les exprimer que de personnes. Pour le reste, c’est un bon premier tome qui pose les bases du récit, qui nous offre à voir les liens très forts qui unissent les deux frères, et qui propose de beaux dessins – qui manquent peut-être un peu de charme, mais qui restent agréables à regarder.
Si vous vous lancez dans cette BD, ne lisez surtout pas la quatrième de couverture !! Elle en dit beaucoup trop !
Frères de foot est une bonne découverte et je suis curieuse de voir comment va évoluer cette histoire.

Frères de foot, tome 1 : Unis pour la vie, MX18, Ludovic Danjou, Allessio Zonno et Alla Khatkevich • Soleil • 2021 • 64 pages • 12,50€


Le huitième fils, tome 1

Un jeune salaryman se couche. Le lendemain, il se réveille dans le corps d’un garçon, le huitième fils d’une famille anciennement riche et puissante, dans un univers médiéval où la magie a toute sa place. Afin de ne pas dépendre de sa famille, il se forme pour devenir aventurier.
L’histoire n’est pas très originale mais sympathique à lire. En revanche, j’ai été très surprise que les filles (entre 12 et 15 ans) qui entourent le héros soient si obsédées par l’amour et les éventuelles galipettes qui peuvent aller avec. Heureusement, le héros (un adulte dans le corps d’un adolescent) n’est pas du tout attiré par celles-ci car trop jeunes pour lui.
Je n’ai pas adhéré plus que cela aux dessins que j’ai trouvé banals. Ca ainsi qu’une histoire et des personnages qui ne me touchent pas vraiment, je vais faire l’impasse sur la suite de ce manga.

Le huitième fils, tome 1, Hiroki Kusumoto et Fuzichoco, d’après l’œuvre de Y.A • Delcourt • 2015 (2021 VF) • 160 pages • 7,99€


Blacksad, tome 6 : Alors, tout tombe – première partie

Ce sixième tome était très attendu, mais cela valait la peine de patienter car on a là du lourd !
Alors que le président du syndicat des travailleurs du métro est menacé de mort, Blacksad s’infiltre pour en apprendre plus. De son côté, Week doit prouver qu’il est plus qu’un journaliste faisant du sensationnalisme. Le reporter décide alors de faire un reportage sur Solomon, un homme à la carrière remarquable. Les chemins des deux amis pourraient bien se croiser de nouveau…
Pour commencer, j’ai beaucoup aimé l’histoire, son rythme, ses rebondissements… Ensuite, les dessins et couleurs sont une nouvelle fois très beaux. Enfin, les dernières pages sont juste « wow ! » et il me tarde de pouvoir découvrir la deuxième partie de cette enquête.
Je vous recommande chaudement Blacksad !

Blacksad, tome 6 : Alors, tout tombe – première partie, Juan Díaz Canales et Juanjo Guarnido • Dargaud • 2021 • 58 pages • 15€

11 réflexions sur “Courts retours #37

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s